47 résultats

Album sur le Moyen-Orient.

1888. In-folio, chagrin noir, dos à nerfs, tranches dorées (reliure de l'époque).

Album offert en présent et constitué de 25 photographies originales reproduisant des gravures de l'ouvrage de Louis Lortet La Syrie d'aujourd'hui, publié en 1884. Elles sont contrecollées sur papier fort et montées sur onglet. On trouve ainsi représenté : Un cheik de Deir el Kamar ; Fellah du village de Nain ; Femmes musulmane et metouali de Sidon ; Fellahine en costume de fête ; Levantines et jeune femme de Smyrne ; Femmes de Bethléem ; Femme sakkar ; Femmes de Lattakieh ; Femmes deTripoli ; Princesse druse ; La fontaine à Nazareth, ou encore Jaffa, marchands de lanternes. Bel exemplaire de présent avec un feuillet de garde sur lequel on trouve frappé en lettres dorées : A André et Renée, 1888.

Mémoire introductif d'instance présenté à MM. les membres du Conseil du contentieux administratif de Cochinchine dans la cause entre MM. Vandelet et Dussutour (demandeurs), et M. le gouverneur de Cochinchine (défendeur).

Saigon, C. Guilland & Martinon, 1883. In-8 de 84 pp. ; cartonnage marbré, titre au dos (reliure moderne).

En 1881, les négociants français Vandelet et Dussutour obtinrent du roi du Cambodge, et pour trois ans, le monopole du commerce de l'opium et de l'alcool de fabrication indigène. Mais le gouverneur de Cochinchine, désigné comme arbitre pour régler un différent entre le roi et les négociants, en profita pour ajouter de nouvelles clauses au contrat, ce qui donna lieu à de nombreuses difficultés. Bon exemplaire.

Profils laotiens. Carnet de dessins.

Luang Prabang (Laos), 1918-1919. (pour la plupart) In-12 oblong (13,3 x 21,5 cm) de (1) f. blanc, (21) ff. de dessins et (24) ff. restés vierges; toile grise, titre inscrit à l’encre sur le plat supérieur, lacet de fermeture (reliure de l’époque), coiffes et coins usés.

Recueil de portraits de notabilités du Laos, à l’époque du protectorat français. Il est constitué de 19 portraits exécutés à pleine page (mine de plomb, encre noire et aquarelle), 4 petits portraits (3 à la mine de plomb et 1 à l’encre noire) et 1 portrait à pleine page (mine de plomb), soit 24 dessins au total, non signés. Les portraits, souvent humoristiques, sont le plus souvent accompagnés d’une légende manuscrite, rédigée en vers, suivie de l’indication du lieu et de la date. On peut ainsi relever que plusieurs dessins ont été réalisés à Luang Prabang entre le 21 juin 1918 et le 10 mai 1919. Ces dessins sont les suivants : Pou Sao (jeune femme, Laos). - Mr Vitalis de Salvaza, entomologiste, explorateur de la faune d’Extrême Orient. - Signor Lucioni, noble fils de Cyrnos. - Mr de Lescour, Custom’s Chief. - Caron de Maurevaire, rentier. - Docteur Froncière (cherchez Mellier), dit La Licorne. - Mr Roche Louis (pour les dames), commis que les services civils versèrent dans les arts. - Thuyen. - Son Altesse le Chao Maha ou Pahat, vice-roi de Luang Prabang. - Lieutenant Livet, commandant d’armes. - Le Chao Kromassan, préfet de la ville. - Monsieur Poulet Marcel, administrateur des services civils. - Artigas, directeur des Messageries fluviales, capitaine de port, artiste peintre. - S.M. Sisavang Vong, roi de Lane Sang, Hom Khas, Luang Prabang. - Coqueblin, surveillant des T.P. [Travaux Publics], dit l’Etoile Filante. - Madame Roche, dite Chichourle. - Mariage de la princesse Sem Kham, fille du Chao Maha Ouparat, 2e roi de Luang Prabang. - Bonze en quête. - Mr Quesnel. Pour les petits portraits: Castalumio. - Dusson. - Laferrière. Parmi les personnalités se trouve le roi Sisavang Vong (1885-1959), qui avait accédé au trône en 1904 comme souverain du royaume de Luang Prabang, alors que le pays n’était pas encore unifié, malgré le protectorat français qui existait depuis 1895. Sur le portrait, le roi porte l’insigne de l’Ordre du Million d’Eléphants et du Parasol blanc qu’il avait créé en 1909, afin de récompenser les services exceptionnels civils et militaires. Après la capitulation japonaise, il retrouva son trône en 1946 en tant que souverain du royaume du Laos, avec un statut d’autonomie au sein de l’Union française. En 1954, le pays obtint son indépendance totale. On rencontre aussi l’entomologiste R. Vitalis de Salvaza, qui avait reçu, quelques années auparavant, la mission d’explorer les régions de Luang Prabang et de Vientiane. Correspondant du Muséum, il publia par la suite une Faune entomologique de l’Indochine française (Saigon, 1921, 5 fascicules in-8). Se trouve également Jacques Artigas, le «peintre du Laos», qui est ici représenté d’une manière défavorable, sans doute à la suite d’une mésentente avec l’auteur, qui a choisi de rester anonyme. On joint 3 petits feuillets volants contenant des portraits non identifiés. Curieux document évoquant la présence française au Laos au début du XXe siècle.

Résumés historiques sur la Perse moderne, l'Inde et la Chine, en quatre parties.

Bordeaux, Prosper Faye, 1843. In-8 de (6) ff., 353 pp., (1) f. ; demi-veau fauve, dos lisse orné, tranches marbrées (reliure à l'imitation du XIXe siècle).

Ouvrage peu commun divisé en quatre parties comprenant un résumé historique sur la Perse, un résumé historique sur la Chine, un précis sommaire de l'histoire des Tartares, et des notices sur la Corée, le Japon, le Tonkin, la Cochinchine, l'Inde et l'Arabie moderne. Bon exemplaire. Légères rousseurs.

Réunion de 3 catalogues de l'imprimerie catholique de Beyrouth.

Beyrouth, 1878. In-8, toile beige, dos lisse, pièce de titre de veau rouge (reliure du XXe siècle).

On trouve ainsi relié : - Catalogue de l'imprimerie catholique des PP. missionnaires de la compagnie de Jésus en Syrie. Beyrouth, 1878. 11-(1)-15 pp. Couvertures bleues conservées. Catalogue d'ouvrages imprimées en arabe et en syriaque, dont la première partie donne la liste en français, et la seconde est imprimée en arabe. - Catalogue de l'imprimerie catholique des PP. missionnaires de la compagnie de Jésus en Syrie. Beyrouth, imprimerie catholique, 1888. 38 pp., (15) ff. Première couverture conservée. Catalogue d'ouvrages imprimés en arabes et en syriaque, (principalement des livres religieux et des manuels d'étude de l'arabe). Le titre de chaque ouvrage est imprimé en arabe, les commentaires et les tarifs sont en français. Les 15 derniers feuillets contiennent des spécimens de tous les caractères de l'imprimerie (hébreux, samaritains, syriaques, arabes, arméniens, grecs et latins). - Catalogue spécial de l'imprimerie catholique (fondée en 1853). Beyrouth, librairie de l'imprimerie catholique, 1904. 67-iij pp., (2) ff. Couvertures illustrées conservées. Catalogue d'ouvrages imprimés en arabe, syriaque et bilingue français-arabe. Les titres des ouvrages sont imprimés en arabe, les commentaires et les tarifs sont en français. Le fond de l'éditeur s'est agrandi, on y trouve des manuels d'arabe, des recueils de poésies, des contes (dont les milles et une nuits), des revues. Bel exemplaire.

ASIE.

Ensemble de 4 aquarelles signées.

Golfe de Petchili (Chine), Saigon et s.l., vers 1860. 4 ff. in-8 oblong appliqués sur papier fort, traces de montage au verso, deux dessins comportent une légende manuscrite au crayon.

Réunion d’aquarelles exécutées en Extrême-Orient. Signées «Goem» ou «Goem.», elles représentent les côtes chinoises du golfe de Petchili avec de nombreux bâtiments européens au mouillage, des navires chinois en mouvement à proximité d’un port, un débarcadère à Saigon et un village de pêcheurs. Elles semblent contemporaines de la campagne de Chine (1860) et de la conquête de la Cochinchine par la France (1862). Ces aquarelles sont les suivantes: - Chefoo - Golfo Petchili - o di Pekino. Aquarelle signée «Goem» dans l’angle inférieur droit (signature en partie effacée). 17,8 x 25,3 cm. On aperçoit une trentaine de bâtiments occidentaux au mouillage dans la rade de Chefoo [ou Zhifu]. Cette scène pourrait correspondre à l’arrivée des troupes françaises commandées par le général Cousin-Montauban à Zhifu le 6 juin 1860, au moment de l’expédition franco-anglaise en Chine, qui se terminera, en octobre, par le sac du Palais d’Eté et la prise de Pékin. - [Sans titre]. Aquarelle signée «Goem» dans l’angle inférieur droit. 17,3 x 25,1 cm. Scène animée montrant plusieurs embarcations, probablement chinoises, se déplaçant près du rivage; à l’arrière-plan se trouvent deux entrepôts ou installations portuaires. - Sbarcatojo a Saigon. - Landing Place at Saigon (French Cochinchina). Aquarelle signée «Goem.» dans l’angle inférieur gauche. 17,3 x 25,1 cm. Représente un débarcadère entouré de plusieurs petites barques et bâtiments divers. Le drapeau français est visible sur l’un d’entre-eux, ainsi qu’à l’arrière-plan. - [Sans titre]. Aquarelle signée «Goem.» dans l’angle inférieur gauche. 17,3 x 25,1 cm. Montre un village de pêcheurs, avec plusieurs personnages et quelques embarcations, dont un navire occidental. A l’arrière-plan, on aperçoit un temple ou une église. Si cet artiste n’est pas référencé dans les répertoires, Bénézit (VI, p. 241) mentionne cependant un peintre de l’Ecole flamande nommé J. Goemans, actif vers 1845. Toutefois, aucun élément ne permet de lui attribuer avec certitude ces aquarelles. Leur auteur était probablement un marin ou un voyageur qui se trouvait en Extrême-Orient au début des années 1860. On peut remarquer que l’artiste a représenté fidèlement certains détails, comme la présence de cheminées sur les quatre premiers navires de l’aquarelle de Chefoo, entre le mât de misaine et le grand mât, montrant qu’il s’agit de bâtiments à vapeur. Concernant l’arrivée des troupes françaises à Zhifu, cf. Brizay (Bernard), Le Sac du Palais d’Eté: seconde guerre de l’opium, l’expédition anglo-française en Chine en 1860. Monaco, éditions du Rocher, 2003. Aquarelles très bien exécutées.

BEAUGRAND (Félix).

Relation nouvelle et très-fidelle du voyage de la Terre Sainte, dans laquelle se voit tout ce qu'il y a de remarquable, tant par mer que par terre, depuis le départ de Marseille jusqu'au retour de ce saint voyage.

Paris, Antoine Warin, 1700-1701. 2 tomes reliés en un volume in-12 de (4) ff., 16-138-(6) pp., (3) ff., 154-(7) pp.; basane marbrée, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin rouge, coupes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Le premier tome contient le récit d'un pélerinage effectué en 1699, par un Franciscain, au Mont Liban, Nazareth, Jérusalem, Béthléem... Le second tome donne une description des îles de la Méditerranée (dont Malte et Chypre), de la Terre-Sainte et de son histoire, des Arméniens, des Turcs, ou encore des Arabes. Bel exemplaire. Blackmer, 104. — Boucher de La Richarderie, IV, 315. — Hage-Chahine, 366. — Röhricht, 1243. — Tobler, 119.

BELLY (Léon).

Vendeur de chaussures.

Vers 1850. Dessin original signé (22,5 x 14 cm).

Beau dessin représentant un vendeur de chaussure de Constantinople. Au premier plan, on trouve un homme en train de fumer, accompagné d'un enfant, ainsi qu'un porteur. Élevé par sa mère, Léon Belly poursuivit d'abord des études qui s'annoncaient brillantes à L'École Polytechnique puis se destina à la peinture. Il devint l'élève d'Édouard Picot et de Troyon et travailla à Barbizon en 1849. Il visita le Liban, la Syrie et l'Égypte en 1850 lors d'une mission scientifique puis l'Égypte en 1855-1856. Il fit partie, avec Jean-Léon Gérôme, du voyage de l'Impératrice Eugénie au Canal de Suez en 1869. Sa toile intitulée Pèlerins se rendant à la Mecque, exposée au Musée d'Orsay est un chef-d'oeuvre de l'orientalisme. Belly composera des sujets orientalistes jusqu'en 1874. Bon état de conservation.

BERTOU (Jules de).

Examen d'un nouveau voyage en Orient.

Paris, Charles Douniol, 1855. In-8 de 24 pp.; cartonnage de papier vergé brun à la bradel, pièce de titre de maroquin brun en long (reliure moderne).

Tiré à part d'un article publié dans le journal Le Correspondant, le 25 janvier 1855. Compte rendu de lecture de la traduction anglaise de l'ouvrage de Van de Velde, Narrative of a journey through Syria and Palestine in 1851 and 1852, publié à Londres en 1854. Ancien officier de marine dans l'armée néerlandaise, Van de Velde était également un peintre de paysage et un cartographe. De 1839 à 1841, il se rendit à Batavia afin d'établir des cartes de la région, avant d'effectuer son voyage d'exploration en Palestine et en Syrie en 1851. Le comte de Bertou consacra une grande partie de sa vie à l'étude topographique détaillée de la dépression Jourdain-mer Morte. Bon exemplaire. Numa Broc, Asie, 28. — Manque aux principales bibliographies.

BIRMANIE.

Vue de la pagode Shwedagon.

Aquarelle sur papier cartonné (37,2 x 25,2 cm).

Très belle aquarelle originale représentant la pagode Shwedagon, monument bouddhiste situé sur la colline de Singuttara à Rangoon, en Birmanie. Ce lieu saint bouddhiste est le premier centre religieux de Birmanie car, selon la légende, il contient des reliques de quatre anciens Bouddhas. Bel état de conservation.

BONIFACY (Auguste).

Cours d'ethnographie indochinoise.

Hanoï-Haïphong, imprimerie d'extrème-orient, 1919. In-8 de 110-v-(1) pp.; broché, couverture beige imprimée.

Première édition, illustrée de quelques dessins dans le texte. Après une carrière dans l'infanterie de marine en Indochine, l'auteur s'installa à Hanoï où il devint journaliste, professeur et conseiller municipal. Son ouvrage est un cours d'ethnographie enseigné aux élèves de l'école Supérieure d'Agriculture et de Sylviculture d'Hanoï dans le but de faire connaître aux élèves annamites les diverses populations de l'Indochine. Bon exemplaire. Petit défaut au dos. Cordier, BS, 3352.

BONNIÈRES (Alexandre-Jules Benoist de) — GERBIER (Pierre-Jean-Baptiste) — HARDOIN de LA REYNERIE (Louis-Eugène).

Consultation pout les actionnaires de la Compagnie des Indes.

Paris, Lottin l'aîné & Lottin de S. Germain, 1788. In-4 de 103 pp. ; cartonnage de papier marbré rouge à la bradel, pièce de titre de maroquin bordeaux (reliure moderne).

Ouvrage comprenant 14 tableaux dont 2 dépliants. Consultation rédigée par trois avocats chargés de la défense des actionnaires de la Compagnie des Indes Française, dont le privilège avait été suspendu en 1769 à cause d'un très fort endettement. De ce fait, le commerce avec l'Asie n'était plus soumis à un monopole et ouvert à tous les navires. Les actionnaires de la Compagnie n'en furent pas satisfaits et entendirent démontrer que ce privilège était la propriété des actionnaires, qu'il n'était pas possible d'y porter atteinte, et qu'une compagnie pour le commerce avec l'Inde était nécessaire. Bon exemplaire.

BORÉ (Eugène).

Correspondance et mémoires d'un voyageur en Orient.

Paris, Olivier-Fulgence, 1840. in-8 de viij-425 pp. — (2) ff., 498 pp.; basane bleue, dos lisses ornés, filet encadrant les plats, chiffre sur le premier plat, coupes et chasses ornées (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée d'une carte dépliante de l'Asie Mineure. Prêtre et professeur d'arménien au Collège de France, l'auteur se rendit en Arménie pour approfondir l'étude des langues orientales. Il séjourna 6 mois à Constantinople (de décembre 1836 à mai 1837), résida à Erzurum en Anatolie, puis à Tabriz, en Perse, où il fonda une école chrétienne. Son ouvrage contient de nombreuses lettres écrites durant son voyage à différents correspondants, mais principalement à son frère Léon, le journal de son voyage de Constantinople jusqu'en Arménie, plusieurs mémoires envoyés à diverses institutions dont un sur la Chaldée et les Chaldéens, ou encore le récit d'un voyage de Téhéran à Ispahan. Bel exemplaire. Quelques piqûres en début et fin de volume. Blackmer, 166. — Hage Chahine, 572.

BOTTU de LIMAS (J.).

Six mois en Orient en MDCCCLI & MDCCCLII.

Lyon, N. Scheuring, 1861. In-8 de vij-506-(1) pp.; demi-chagrin rouge, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition. Elle est illustrée d'une vignette sur le titre, de 2 planches doubles (plan de l'église du saint sépulchre et vue de la vallée de Kalifes), et de 17 planches gravées ( vues de Malte, Athènes, Scutari, Beyrouth, ou encore Jérusalem). Récit d'un voyage en Grèce (Athènes et le Péloponèse), Constantinople, Beyrouth, la Terre Sainte, Alexandrie et Le Caire. Bel exemplaire. Légères piqûres. Blackmer, 177 (qui ne mentionne que 16 planches y compris la planche double). — Hage Chahine, 581. — Rohricht, 2274. — Tobler, 185.

BRETON de LA MARTINIÈRE (Jean-Baptiste Joseph).

China, its costume, arts, manufactures, &c. Edited principally from the originals in the cabinet of the late M. Bertin.

London, Howlett and Brimmer, 1824. 4 tomes reliés en 2 volumes petit in-8 de de (4) ff., 128 pp., (2) ff., 124 pp., 21 pl. — (2) ff., 135 pp., (2) ff., 160 pp. ; maroquin rouge, dos à nerfs orné, encadrement or et à froid sur les plats, tranches dorées (reliure de l'époque).

Traduction anglaise de l'ouvrage La Chine en miniature. Elle est illustrée de 80 planches gravées et coloriés à l'époque (vues, personnages en costumes, scènes diverses, instruments et ustensiles, métiers, etc...). Ouvrage rédigé d'après les papiers d'Henri Léonard Bertin (1720-1792), contrôleur général des finances de Louis XV, et illustré d'après sa collection d'environ 400 dessins originaux fait à Pékin, principalement sur les costumes et les arts et métiers de la Chine. Cette collection fut ensuite achetée par le libraire Nepveu qui chargea Breton d'en rédiger les notices. Bon exemplaires. Quelques rousseurs, habiles restaurations. Colas, 433.

CAMBODGE — BONNIGAL (Paul) attribué à.

Vue d'Angkor Vat.

Vers 1915. Aquarelle originale sur papier (52,5 x 35,5 cm).

Magnifique vue du temple d'Angkor Vat. Elle est attribuée à Paul Bonnigal qui était médecin de 2e classe en poste au Cambodge en 1915-1918. Angkor Vat est le plus grand des temples du complexe monumental d'Angkor au Cambodge. Il fut construit par Suryavarman II au début du XIIe siècle en tant que « temple d'État » et capitale. Temple le mieux préservé d'Angkor, l'une des plus grandes villes médiévales du monde, il est le seul à être resté un important centre religieux depuis sa fondation, initialement hindou et dédié à Vishnou, puis, bouddhiste. Le temple est devenu le symbole du Cambodge et figure sur son drapeau national. Il est le principal lieu touristique du pays. Très belle aquarelle.

CAMBODGE — BONNIGAL (Paul).

Vue d'un temple à Phnom Penh.

Vers 1915. Aquarelle originale sur papier (65 x 51 cm).

Magnifique vue d'un temple situé à Phnom Penh. Elle est attribuée à Paul Bonnigal qui était médecin de 2e classe en poste au Cambodge en 1915-1918. Devenue capitale du royaume du Cambodge à l'époque de l'Indochine française, Phnom Penh était surnommée "la Perle de l'Asie" dans les années 1920. Très belle et spectaculaire aquarelle.

CASTONNET DES FOSSES (Henri).

Une lettre inédite de La Boullaye Le Gouz.

Angers, imprimerie Lachèse et Dolbeau, 1886. In-8 de 16 pp.; broché, couverture rose imprimée.

Tiré à part d'un article publié en 1882 dans les Mémoires de la Société Nationale d'Agriculture, Sciences et Arts d'Angers. Il s'agit de la retranscription d'une lettre, datée de 1666 et envoyée à Colbert par François de La Boullaye-Le Gouz, membre d'une ambassade envoyée à Ispahan pour y négocier un traité de commerce pour l'établissement de la Compagnie des Indes en Perse. Bon exemplaire conservé dans sa brochure d'origine. Envoi autographe signé de l'auteur sur la couverture, dont le nom du dédicataire a été enlevé. Petit manque à la couverture. Bords de la couverture passés.

CHARLEVOIX (Pierre-François-Xavier de).

Histoire de l'établissement, des progrès et de la décadence du Christianisme dans l'empire du Japon. Où l'on voit les différenres révolutions qui ont agité cette monarchie pendant plus d'un siècle.

Rouen, Jacques Joseph Le Boullenger, 1715. 3 volumes petit in-12 de (22) ff., 337-(25) pp. — (1) f., 398-(34) pp. — (1) f., 460-(22) pp.; basane racinée, dos lisses ornés, pièces de titre de maroquin rouge, tranches rouges (reliure du début du XIXe siècle).

Première édition, rare. Premier ouvrage du père Charlevoix dans lequel il retrace l'histoire du christiannisme au Japon. Il s'inspira de l'ouvrage du père Jean Crasset, Histoire de l'église au Japon, publié en 1689, qu'il abrégea, compléta de notes sur les us et coutumes, les costumes des habitants, la situation politique du Japon, sa topographie et son histoire naturelle, jusqu'en 1715. Cet ouvrage est différent de l'Histoire et description générale du Japon, qu'il publia en 1737. Bel exemplaire. Ex-libris manuscrit des Frères des écoles Chrétienne de Reims, et cachet de congrégation sur les titres. Brunet, II, 1806. — Cordier, BJ, 421. — Sommervogel, II, 1075.

CHINE.

Album concernant l’incident de Shanghai en 1932.

Shanghai, 1932. In-4 oblong (26,7 x 40 cm) de (40) ff. de photographies; percaline noire, encadrement à froid sur les plats, mention «Photographs» en lettres dorées sur le plat supérieur (reliure de l’époque).

Relation photographique de l’attaque de Shanghai par les troupes japonaises, entre janvier et mars 1932. Elle est illustrée de 281 photographies non signées, de dimensions 9 x 14 cm, montées au recto et au verso de chaque feuillet, pour la plupart à raison de 3 ou 4 par page. Des légendes imprimées en français ont été contrecollées sur les pages de l’album. Parmi cet ensemble, environ 240 photographies couvrent le conflit du côté japonais: On y voit d’abord le lieutenant-général Uyeda accompagné de son état-major à Woosung [Wusong], au nord de Shanghai. Les clichés suivants montrent l’arrivée des troupes japonaises et leur déploiement: débarquement de la brigade mixte de la 12e division à Wan-Tsao-Pang; 9e division en route pour le front à Kiangwan; à la recherche des francs-tireurs; marins japonais en position à l’angle de Range et North Honan Roads; sur la ligne de Woosung, près de la gare de Tien Tung An; marins japonais en position dans North Szechuen Road; positions japonaises près de la gare de Tien Tung An; marins japonais en position à la limite de la Concession internationale, etc. Les photographies se rapportent ensuite à l’attaque du quartier de Chapei [Zhabei], à Shanghai: positions japonaises; automitrailleuses en patrouille; mortier de tranchée en action; marins japonais en opération; bombardement de Chapei; prise d’un secteur; gare de Nord incendiée par les bombes des avions japonais; progression des marins japonais; locomotive abandonnée par les Chinois; état-major dans Chapei; incendie du cinéma «Odéon»; destruction des maisons européennes dans North Szechuen Road-Dixwell Road; officiers de la marine japonaise en conférence avec des officiers d’infanterie; ruines à Chapei(paquets de vêtements abandonnés par les réfugiés, maisons chinoises pillées); officiers supérieurs en tournée d’inspection… Puis les opérations continuent dans les environs de Shanghai: cavalerie japonaise en route vers Tazan; cavalerie et section d’artillerie se dirigeant vers Tazan et Miaohangchen; occupation de Kiangwan par les troupes japonaises; bataillons en route pour Nanziang; bataille aux environs du champ de course de Kiangwan; artillerie en action; tanks japonais dans le secteur de Kiangwan-Woosung; marins visitant le front de Kiangwan après l’évacuation des Chinois; explosion d’une bombe d’avion à Woosung; pigeons-voyageurs japonais à Kiangwan; incendie du Golf Club; ligne de chemin de fer Woosung-Shanghai après le sabotage; ruines de Kiangwan (maisons, université, temple chinois). L’album montre ensuite: tranchées japonaises dans le secteur de Kiangwan; cadavres de soldats chinois; transport de blessés japonais; champ d’aviation japonais à Yangtzepoo; avion japonais descendu par les Chinois à Chenju; réfugiés chinois pénétrant dans les Concessions; arrestation de francs-tireurs par les marins japonais; civils russes employés par les autorités militaires; Croix-Rouge japonaise à l’œuvre; construction d’un pont par le Génie japonais; bombardement du village de Woosung par un croiseur japonais; pylône de la station de T.S.F. chinoise à Woosung démoli par le bombardement des forts; canons détruits, etc. A la fin de l’album, une vingtaine de photographies couvrent le même conflit, mais du côté chinois: le général Tai Chi; officiers surveillant une pièce de montagne en action; mortier de tranchée et canon anti-aérien chinois; mitrailleuse de l’avion japonais abattu; barricade chinoise démolie par les Japonais; infanterie chinoise en position à Chapei. L’album s’achève par une quinzaine de photographies, sans légendes, montrant des militaires occidentaux et des installations de défense. Nommé également «Guerre de Shanghai», l’incident de Shanghai se déroula du 28 janvier au 3 mars 1932. A la suite de heurts entre civils chinois et moines bouddhistes japonais, la situation s’envenima et le Japon envoya jusqu’à 80000 hommes, soutenus par 80 navires de guerre et 300 avions, afin de combattre l’armée chinoise commandée par Tchang Kaï-Chek. Le 3 mars, les Chinois durent se replier; le lendemain, la Société des Nations émit une résolution demandant un cessez-le-feu. Un accord fut signé le 5 mai, qui faisait de Shanghai une zone démilitarisée et interdisait aux Chinois de maintenir une force armée dans ses environs, en ne conservant qu’une force de police. Ce conflit est considéré comme l’un des préludes à la guerre sino-japonaise de 1937-1945. Resté anonyme, l’album semble avoir été confectionné sur place après la fin des combats. Il est différent de celui de la photographe Kitty David, intitulé Photographs of the devastated areas of Chapei, Kiangwan and the Northern part of the International Settlement of Shanghai during the Sino-Japanese operations, January 28th to March 2nd, 1932, qui contient 81 photographies sur 80 ff., avec légendes imprimées en anglais contrecollées sur les feuillets (source: The University of British Columbia, The Chung Collection, sur open.library.ubc.ca). Plats légèrement frottés, mais bon état intérieur.

CLOUÉ (Georges-Charles, vice-amiral).

L'ouragan de juin 1885 dans le golfe d'Aden.

Paris, Librairie militaire de L. Baudoin, 1886. In-8 de 67 pp. ; broché, couverture grisée imprimée.

Tiré à part d'un article publié dans la Revue maritime et coloniale d'avril 1886. Il fut réalisé d'après les rapports et les journaux de navigation des capitaines des 42 grands navires qui furent engagés dans cet ouragan. Il est illustré de quelques figures dans le texte et d'une grande carte dépliante du golfe d'Aden retraçant la marche du cyclone. Le vice-amiral Cloué participa à l'expédition française au Mexique, fut gouverneur de la Martinique de 1871 à 1874, puis ministre des colonies en 1880-1881. Bon exemplaire conservé dans sa brochure d'origine. Couverture écornée. Polak, 1798.

ETON (William).

Tableau historique, politique, et moderne de l'empire ottoman.

Paris, Tavernier, an VII [1799]. 2 tomes reliés en un volume in-8 de (2) ff., iv-xxij-352 pp., (2) ff., 320 pp.; veau marbré, dos lisse orné, pièces de titre de maroquin rouge, coupes ornées, tranches jaunes mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition française, traduite de l'anglais par J. E. Lefèvre. À travers ce portrait de l'Empire Ottoman, William Eton, diplomate anglais, entendait démontrer que la Grande-Bretagne, alliée aux Russes, devait s'opposer par tous les moyens aux Turcs, pour les chasser d'Europe, libérer la Grèce, et assurer ainsi l'influence de son pays en Méditerranée. Mais son ouvrage ayant paru au moment de l'expédition d'Égypte, la Turquie devint l'alliée de la Grande-Bretagne au sein de la deuxième coalition contre la France révolutionnaire. Bel exemplaire. Atabey, 410. — Blackmer, 558 (édition anglaise). — Monglond, IV, 1033. — Weber, II, 792.

FLANDIN (Eugène).

Voyage en Perse pendant les années 1840 et 1841.

Paris, Gide et Jules Baudry, 1851. 2 volumes in-8 de (2) ff., 511 pp. — (2) ff., 536 pp.; demi-maroquin rouge, dos à nerfs orné de caissons à froid (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée d'une carte gravée dépliante entoilée représentant l'itinéraire de la mission. Elève d'Horace Vernet, le peintre Eugène Flandin et l'architecte et archéologue Pascal Coste furent envoyés en mission en Perse par l'Institut pour y inventorier les monuments anciens et modernes. De retour en France, ils publièrent, en 6 volumes in-folio dont 5 de planches le résultat de leurs travaux. Dans le même temps, Eugène Flandin écrivit et publia le récit de leur voyage à travers la Perse. Bel exemplaire, à grandes marges. Rousseurs claires au tome 1 et à quelques cahiers du tome 2. Brunet, II, 1281. — Wilson, p.72.

FORESI (Johann) — SCHALL von BELL (Johann Adam).

Historica relatio de ortu et progressu fidei dei orthodoxæ in regno Chinensi per misionarios Societatis Jesu ab anno 1581 usque ad annum 1669.

Ratisbonne, Augusti Hanckwitz, 1672. In-12 de (7) ff., 393-(29) pp.; veau marbré, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin rouge, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque).

L'illustration se compose d'un portrait de l'auteur en frontispice, et d'une carte gravée dépliante de la Chine. Il relate les progrès de la mission jésuite en Chine, principalement d'après les lettres de Johann Adam Schall von Bell, conseiller de l'empereur Shunzhi et réformateur du calendrier chinois. Nouvelle édition de l'ouvrage Historica narratio de initio et progressu missionis societatis Jesu apud Chinenses, publié à Vienne en 1665. Elle est augmentée, par le père Prospero Intorcetta, également missionnaire en Chine, et traduit de l'italien de: Compendiosa narratio de Statu Missionis Chinensis, Ab anno 1581. usqvo ad Annum 1669 (page 353), et Catalogus prodigiorum apud Sinas, regnantibus Tarlaris (page 370), daté de Rome, 25 janvier 1672. Bel exemplaire. Sommervogel, III, 877 n° 3.

GUYS (Henri).

Voyage en Syrie. Peinture des mœurs musulmanes, chrétiennes et israélites.

Paris, Just Rouvier, 1855. In-8 de viij-412 pp. ; broché, couvertures imprimées.

Seconde édition de l'ouvrage paru en 1854 sous le titre "Un derviche algérien en Syrie". Issu d'une famille de diplomates ayant exercés au Levant, Henri Guys fut nommé consul à Beyrouth de 1823 à 1837, puis à Alep jusqu'en 1847. Retiré à Marseille, il se consacra à des travaux littéraires. Le présent ouvrage relate l'histoire d'un algérien fait prisonnier par les français après la conquête de l'Algérie. Libéré à la condition de ne plus revenir dans son pays natal, il choisit de s'exiler à Alep en Syrie. Bel exemplaire conservé dans sa brochure d'origine. Hage Chahine, 2069.

HELMAN (Isidore Stanislas).

Abrégé historique des principaux traits de la vie de Confucius, célèbre philosophe chinois. [Suivi de : ] Faits mémorables des empereurs de la Chine, tirés des annales chinoises.

Paris, l'auteur, et Ponce, 1788. 2 ouvrages en un volume in-4, demi-veau havane, dos lisse orné, tranches jaunes (reliure postérieure).

Ouvrage entièrement gravé composé de 2 titres, un feuillet de dédicade et de 48 planches, avec feuillet de texte en regard. Venu jeune à Paris, Helman entra dans l'école de Le Bas, dont il devint l'un des meilleurs élèves. Il se fit d'abord connaître des amateurs par un grand nombre de vignettes gravées d'après Cochin et d'autres habiles dessinateurs, puis reproduisit les plus beaux tableaux des diverses expositions. Parmi toutes ses œuvres, on relève particulièrement ces deux suites d'estampes que Helman publia sur l'histoire de la Chine. Elles furent gravées d'après les dessins du père jésuite Attiret sur l'ordre de l'Empereur de la Chine et par l'entremise de la Compagnie des Indes. Bel exemplaire. Cordier, BS, 587.

HENRY (P. F.).

Route de l'Inde, ou description géographique de l'Égypte, la Syrie, l'Arabie, la Perse et l'Inde.

Paris, Carteret, Dentu, an VII [1799]. In-8 de (1) f., v à viij, 457 pp.; cartonnage de papier bleu, pièce de titre de maroquin brun, non rogné (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée d'une carte gravée dépliante. Ouvrage rédigé par Pierre-François Henry, dans lequel il donne un précis de l'histoire et un tableau des mœurs et coutumes des peuples anciens et modernes de différentes contrées citées. Il puisa ses renseignements dans les récits de voyages d'auteurs célèbres tels que Norden, Pockoke, Niebuhr, Savary, Volney, Tavernier, Chardin, Hodges, ou encore le major Rennel. Bon exemplaire. Marges externe des 2 feuillets de marge en fin de volumes coupées. Certaines bibliographies attribue cet ouvrage au vicomte de Valentia. Gay, 138. — Hage-Chahine, 2158. — Ibrahim-Hilmy, I, 38. — Monglond, IV, 1005. — Wilson, 94.

HEUDE (William).

Voyage de la côte de Malabar à Constantinople, par le Golfe Persique, l'Arabie, la Mésopotamie, le Kourdistan et la Turquie d'Asie; fait en 1817.

Paris, Gide fils, 1820. In-8 de 358 pp.; basane fauve marbrée, dos lisse orné, pièce de titre de maroquin vert, tranches marbrées (reliure de l'époque).

Première édition française, traduite par Auguste Defauconpret et publiée un an après l'édition anglaise. Elle est illustrée de 6 planches gravées et aquarellées de costumes (Tartare, Arabe bédouin, Derviche de Bassora, Juif de Bagdad, Turc de Merdyn, Hamoud-Beg-effendi), et d'une carte gravée dépliante de la Turquie d'Asie. Le lieutenant Heude retourna en Angleterre après quinze années de service en Inde. Il s'embarqua à Bombay en octobre 1816, fit escale à Mascate, débarqua à Bassora, et passa par Bagdad après un voyage de trois semaines dans le désert parmi les Bédouins. Puis il gagna Mossoul à travers le Kurdistan, et atteignit Constantinople en avril 1817. Sa relation est très vivante et le récit des aventures de cet Anglais voyageant seul (une rébellion en mer, une révolution à Bagdad, des pillards et des guides peu scrupuleux…) est enrichi de nombreux rappels historiques sur les contrées traversées. Bel exemplaire. Atabey, 576. — Blackmer, 812. — Chadenat, 1622. — Weber, 85.

JOMARD (Edme-François).

Coup d'oeil sur l'île Formose à l'occasion d'une carte chinoise de cette île apportée par M. de Montigny.

Paris, L. Martinet, 1859. In-8 de 43-(1) pp.; broché, couverture muette de l'époque.

Rare tiré à part d'un article publié en décembre 1858 dans le Bulletin de la société de géographie. Il est illustré d'une carte dépliante en couleurs ayant pour titre: Carte complète orographique et hydrographique de Formose, traduite du chinois par Léon de Rosny, 1856. Cette carte chinoise fut rapportée en France par Charles de Montigny, consul de France à Shanghai de 1848 à 1853. Ingénieur-géographe et archéologue, Jomard fut membre de l'expédition française en égypte de 1798. En 1818, il fut élu membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, et fut cofondateur en 1821 de la Société de géographie. En 1828, il créa le département des cartes et plans de la Bibliothèque Royale, dont il devint le conservateur administrateur en 1838. Bel exemplaire. Envoi autographe signé de l'auteur à M. de Montigny sur la couverture. Cordier, BS, 262.

JOUVE (Joseph, dit VOJEU de BRUNEM).

Histoire de la conquête de la Chine par les Tartares mancheoux.

Lyon, les frères Duplain, 1754. 2 volumes petits in-12 de (10) ff., 345-(1) pp. — (2) ff., 318-(4) pp.; veau havane marbré aux armes, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Pour écrire son histoire l'auteur se servit du manuscrit de la volumineuse Histoire de la Chine du Père Mailla qui n'était pas encore publiée. Ce manuscrit, envoyé par le Père Mailla en 1737, se trouvait conservé à la bibliothèque du collège jésuite de Lyon où l'auteur enseignait la théologie morale. Son ouvrafge se termine par une concordance chronologique entre la Chine et l'histoire ancienne qu'il tira d'un manuscrit latin du Père Régis conservé dans la même bibliothèque. Bel exemplaire. Armes non identifiées. Chadenat, 7056. — Cordier, BS, 629. — Sommervogel, 860.

LAURENT — PERROT.

Les femmes de l'Asie, ou description de leurs physionomies, mœurs et costumes.

Paris, Le Fuel, vers 1830. In-16 de xvj-143-(1) pp.; maroquin rouge, dos lisse orné, pièce de titre de veau marine, roulette encadrant les plats, Coupes et chasses ornées, tranches dorées, non rogné (reliure de l'époque).

Ouvrage illustré d'un titre-frontispice, et de 15 figures gravées finement aquarellées à l'époque, certaines rehaussées d'or. On trouve ainsi représenté des costumes des pays tels que l'Inde, la Chine, le Japon, la Perse, la Turquie, la Géorgie ou encore l'Arménie. Bon exemplaire, à toutes marges. Colas, 1792.

LEGOUX de FLAIX (Alexandre).

Essai historique, géographique et politique sur l'Indoustan, avec le tableau de son commerce.

Paris, Pougin, 1807. 2 volumes in-8 de (4) ff., xvj-459-(1) pp. — (2) ff., 447-(1) pp., et un atlas in-8; demi-basane fauve, dos lisses ornés, tranches mouchetées (reliure de l'époque, à l'imitation pour l'atlas).

Première édition accompagnée d'un atlas comprenant une grande carte et 14 planches dépliantes. Né à Pondichéry en 1751, Alexandre Legoux de Flaix rentra en France pour devenir ingénieur militaire puis retourna en Inde où il séjourna de 1769 à 1788. Dans son ouvrage, consacré au commerce avec l'Inde, le premier tome traite du commerce intérieur et des importations, et le second volume est entièrement voué aux exportations et dont il passe en revue les différentes marchandises, principalement des tissus et des épices. Bon exemplaire. Monglond, VII, 674.

LOUMYER (Jean-François-Nicolas).

Mœurs, usages et costumes de tous les peuples du monde: d'après des documents authentiques et les voyages des plus récents, publié par Auguste Wahlen.

Bruxelles, Librairie historique-artistique, 1843-1844. 4 volumes in-4 de (2) ff., 591 pp. — (2) ff., 368 pp. — (2) ff., 365 pp., (1) f. — (2) ff., 361 pp., (1) f. ; demi-basane rouge à coins, dos lisses ornés (reliure de l'époque).

Première édition, publiée par Auguste Wahlen, pseudonyme de Jean-François Loumyer, et illustrée de 4 titres avec une vignette coloriée, et de 211 planches gravées sur bois, coloriées et gommées. Cet ouvrage est un recueil descriptif des costumes du monde entier accompagnés d'aperçus géographiques et historiques pour chacun des pays. Très bel exemplaire, dans une élégante reliure de l'époque et quasiment sans rousseurs, à l'exeption d'une planche au papier jauni. Chadenat, 1507. — Colas, 3041. — Lipperheide, 61. — Vinet, 2124 (en désaccord sur le nombre de planches).

MAHÉ de LA BOURDONNAIS (A.).

Voyage en Basse-Bretagne chez les "Bigouden" de Pont-l'Abbé.

Paris, Henri Jouve, 1892. In-8 de 367 pp.; broché, couverture verte imprimée, en partie non coupé.

Première édition, illustrée de 6 planches. Curieux ouvrage divisé en trois parties. Dans la première, l'auteur traite des Celtes de Bretagne, dans le deuxième il décrit les principaux peuples du nord et de centre de l'Asie ainsi que les Lapons, et dans la troisième, il cherche à démontrer "les fortes connexions entre les peuples himalayens et ceux d'origine mongolique avec […] les races gaëliques et celtiques et en particulier avec le petit peuple des Bigouden". Bon exemplaire, avec un envoi autographe signé de l'auteur à Pierre Garnier. Dos passé.

MALLERET (Louis).

Groupes ethniques de l'Indochine française.

Saigon, 1937. In-4 de (1) f., 62-(3) pp.; emboitage à rabat avec fermeture à la chinoise recouvert de soie brochée verte, rouge et jaune.

Première édition. Elle est illustrée de 100 planches en phototypie représentant les différents groupes ethniques (costumes, coiffures, danseurs, masques de théâtre…), et d'une carte dépliante en couleurs donnant la répartition géographique des différents groupes ethniques par G. Taboulet. Cet ouvrage fut publié par la Société des Études Indochinoise qui profita des fêtes données à l'occasion de l'achèvement des travaux de construction du Trans-indochinois à Saïgon en 1936 pour réunir une importante collection de photographies des différents peuples de la péninsule venus célébrer l'évènement. Ouvrage tiré à 500 exemplaires. Un des 180 exemplaires de luxe, avec l'emboitage recouvert "de soie brochée taillée dans un sampot cambodgien". Le sampot est une pièce d'étoffe que les Kmers portent autour de la taille, à la manière d'un sarong. Exemplaire très bien conservé.

MONNERON (Charles Claude Ange).

Lettre autographe signée à ses sœurs, Mesdemoiselles Bourzeis au petit hôtel de Beaufort, rue Quincampoix à Paris.

Au Port Loüis, Isle de France, 8 octobre 1764. 3 pp. in-4, adresse.

Parent de Dupleix, Charles Monneron (1735-1799) entra dans la Compagnie des Indes à l'âge de 19 ans. Nommé à Pondichéry en 1758, il devint commis de la Compagnie, puis greffier jusqu'à la prise de cette place par les Anglais. Lorsque celle-ci fut rendue à la France, Monneron s'embarqua à nouveau pour Pondichéry. A l'occasion d'une escale à l'île de France (Maurice), il écrivit à ses sœurs : "Une de mes lettres doit vous être parvenue, elle est datée de St Yago, où nous avons relâché pendant 9 jours; nous en sommes repartis le 21 may, et nous ne sommes arrivés à l'Isle de France qu'après 122 jours de traversée…". Regrettant l'éloignement et l'absence de courrier, il ajoute : "Comme il est très possible que vous ayiez changé de demeure, Montgolfier vous remettra ma lettre et sans contredit se chargera de la réponse". Il prévoit de quitter l'île de France début novembre et ne pourra pas leur écrire avant l'été prochain : "Je ne pense pas être stable à Pondichéry avant le mois de décembre 1765…". En 1769, Monneron sera nommé intendant général de Pondichéry; par la suite, il deviendra député aux Etats généraux de 1789 puis à l'Assemblée constituante. Egalement négociant et banquier, il fut le commanditaire des frères Montgolfier. Intéressante lettre en rapport avec la Compagnie des Indes.

MUTRÉCY (Charles de).

Journal de la campagne de Chine. 1859-1860-1861.

Paris, Dentu, 1862. 2 volumes in-8 de (2) ff., iij-(1 bl.)-387 pp. — (2) ff., 412 pp.; demi-basane bordeaux, dos lisse orné de filets dorés et à froid, tranches mouchetées (reliure de l'époque).

Récit de l'expédition de Chine (lors de la seconde guerre de l'opium), écrit sous forme de journal par l'un de ses participants, depuis le départ de Toulon le 12 janvier 1860, jusqu'au 6 février 1861. Le journal est précédé d'une préface de Jules Noriac qui retrace le contexte historique, et est suivi de plusieurs appendices dont le traité de paix, la liste des membre du corps expéditionnaire, et le récit de sa captivité par le comte d'Escayrac de Lauture. Bel exemplaire. Envoi autographe signé de l'auteur "à Monsieur Gomel, conseiller d'état", savoir Charles-Samson Gomel (1806-1888), conseiller d'état et maire de Ris-Orangis. Légères rousseurs, dos passé. Cordier, BS, 2496.

OUTREMAN (Pierre d').

La vie du vénérable Pierre L'Hermite. Auteur de la première croisade & conqueste de Jerusalem. Père & fondateur de l'abbaye de Neuf-Moustier.

Valenciennes, Jan Veruliet, 1632. Petit in-12 de (4) ff., 153-(1 bl.)-66-(2 bl.)-(16) pp.; maroquin rouge, dos à nerfs orné, filets à froid encadrant les plats, encadrement intérieur, tranches marbrées sous or (reliure de la fin du XIXe siècle de L. Claessens).

Première édition, peu commune, illustrée d'un portrait de Pierre L'Ermite gravé par Théodore Galle, de quelques figures gravées sur bois dans le texte, et de 3 pages non chiffrées avec la généalogie et postérité de Pierre L'Hermite. En 1095, le pape Urbain II lança un appel pour aider les Chrétiens de Palestine qu'il pensait menacés après la prise de Jérusalem par les Turcs en 1078. Pierre L'Ermite sillona une partie de la France puis de l'Allemagne en prêchant la croisade. Plusieurs milliers de pélerins le suivirent jusqu'à Jérusalem où l'on perdit sa trace en 1099. Le récit de sa vie est suivit d'un Brief recueil des croisades et entreprises générales des Cherstiens pour la délivrance de la Terre Saincte. Très bel exemplaire dans une reliure signée en maroquin rouge. Brunet, IV, 262. — Hage Chahine, 3511. — Sommervogel, VI, 37.

PAYNE (James Bertrand).

L'Angleterre, la Russie et la Perse, esquisse historique, politique, et prophétique, formant le résumé de trois lettres adressées au "Globe" (journal quotidien de Londres).

Londres, imprimé pour circulation privée, 1872. In-4 de (4) ff., 35 pp.; percaline verte à la bradel, dos muet, titre et auteur en lettres dorées sur le premier plat, tranches rouges (reliure de l'époque).

Edition originale dédiée au Schah de Perse. Texte en anglais en regard. Essai tiré à petit nombre d'une analyse de la diplomatie anglaise vis à vis de la Perse d'une part, et des relations entre la Russie et la Perse d'autre part. L'auteur cherche à montrer qu'une alliance avec la Perse serait bénéfique pour le commerce et permettrait de tenir la Russie à bonne distance des possessions britanniques en Inde, soupçonnant cette dernière de les convoiter. Bel exemplaire. Envoi autographe signé de l'auteur à Amédée de Roubin "officier d'instruction de l'académie". Signature autographe sur la page de garde : Ch. de Foucauld. Il pourrait s'agir du célèbre explorateur et géographe français. Wilson, 168.

PEYSSONNEL (Charles le fils, comte de).

Essai sur les troubles actuels de la Perse, et de Georgie.

Paris, Desaint & Saillant, 1754. Petit in-8 de 155-(3) pp.; veau marbré, dos à nerfs orné au chiffre, pièce de titre de maroquin rouge, coupes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée de 2 planches dépliantes avec les généalogies des princes de Caket et de Carduel. Fils du diplomate et consul de France à Smyrne, Charles de Peyssonnel fut lui-même consul en Crimée, à La Canée puis à Smyrne. Il prit sa retraite et rentra en France en 1782 et publia plusieurs ouvrages, fruit de son expérience après plus de 35 ans passés dans l'Empire Ottoman. Bel exemplaire au chiffre de la famille Luynes et avec l'ex-libris armorié du château de Dampierre. Hage Chahine, 3674.

PREZIOSI (Amadéo).

Costumes ottomans.

1871. Aquarelle originale signée et montée sur carton (25 x 18,5 cm), encadrée.

Très jolie aquarelle réalisée par Preziosi, représentant différents dignitaires de l'Empire Ottoman. Peintre de genre, paysagiste et aquarelliste, Amadeo Preziosi s'installa à Constantinople en 1842. Ses nombreuses aquarelles représentant des scènes de la vie quotidienne au XIXe siècle le rendirent célèbre. Il laissa deux très beaux recueils de lithographies sur la Turquie et l'Egypte : Stamboul, Souvenirs d'Orient, publié en 1858, et Souvenirs du Caire en 1862. Bon état de conservation. Quelques piqures sur le carton.

RICHARD (abbé Jérôme).

Histoire naturelle, civile et politique du Tonquin.

Paris, Moutard, 1778. 2 volumes in-12 de viij pp., iij à xxxviij, 366 pp. — xij-366-(2) pp.; veau marbré, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et tabac, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Elle fut rédigée par l'abbé Richard d'après le mémoire que le père Charles-Thomas de Saint-Phalle (prêtre des Missions Étrangères qui résida au Tonkin de 1730 à 1738) écrivit à la demande de Dupleix. Divisé en deux parties, l'ouvrage contient une description du pays (géographie, gouvernement, coutumes, législation, religion…) et l'état des missions chrétiennes au Tonkin. Bel exemplaire. Boucher de La Richarderie, V, 126. — Brébion, 145 (édition de 1788). — Chadenat, 960. — Cordier BI, 1621. — Quérard, VIII, 22.

TURQUIE.

Vue de la Mosquée bleue.

Vers 1920. Aquarelle originale sur carton non attribuée (50 x 30,3 cm.)

Très belle aquarelle originale représentant une vue de la Mosquée bleue. Construite entre 1609 et 1616, sous le règne du sultan Ahmet Ier, elle l'une des mosquées historiques d'Istanbul. Elle est notamment connue pour les céramiques à dominante bleue qui ornent les murs intérieurs et lui ont valu son nom en Europe. Bon état de conservation.

UNDERWOOD & UNDERWOOD.

Palestine.

1899-1905. Boite d'éditeur en toile sous forme de livres.

Ensemble complet de 100 épreuves stéréoscopiques sur papier albuminé montées sur carton d'éditeur avec légendes imprimées et informations sur l'éditeur. Au verso de chaque carton, on trouve la légende en anglais, français, allemand, espagnol, suédois et russe. Les vues stéréoscopiques mesurent 9 x 17,8 cm, et les épreuves albuminées montées par paires 8,1 x 7, 8 cm. On trouve ainsi représentées des vues de Terre Sainte et de Syrie : Jaffa, Jerusalem, Hebron, plaine de jericho, Ramah, Mont Tabor, Nazareth, Haïfa, Tiberiade, Sidon, Mont liban, Baalbeck, ou encore Damas. On joint un stéréoscope «The Perfescope» en bois et métal à poignet articulée et support d’épreuves réglable. Modèle présenté à l’Exposition Universelle de 1900. Bon tirage des photographies. Défaut d'usage à l'étui.

VILLENEUVE-BARGEMONT (Louis-François de).

Monumens des Grands-Maîtres de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, ou vues des tombeaux élevés à Jérusalem, à Ptolémaïs, à Rhodes, à Malte, etc.

Paris, J.-J. Blaise, 1829. 2 volumes in-8 de (2) ff., xx-317-(1) pp. — (2) ff., 467 pp. ; demi-veau cerise, dos lisses filétés or, tranches mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition de cet ouvrage peu commun. L'illustration se compose de 2 titres-frontispices, et de 81 planches lithographiées par Mlle Formentin et Mr Villain (65 planches représentant les tombeaux des grand maîtres de l'ordre et 16 planches de vues et monuments). "Ouvrage remarquable par les gravures et vignettes dont il est enrichi" (Brunet). Reconstituant les sépultures des grand-maîtres de l'ordre, l'auteur évoque aussi leurs exploits, selon le goût romantique de l'époque. Bon exemplaire. Quelques rousseurs. Brunet, V, 124. — Hage Chahine, 5043.

VOLTAIRE (François-Marie Arouet de).

Fragments sur l'Inde, et sur le général Lalli.

Lausanne, 1773. In-8 de (2) ff., 162 pp.; veau granité, dos lisse orné, pièce de titre verte, coupes ornées, tranches marbrées (reliure de l'époque).

Édition publiée la même année que l'originale. Le général Thomas-Arthur de Lally-Tollendal, gouverneur général de l'Inde française, fut condamné à mort puis exécuté, en 1766, car rendu responsable de la perte des établissements français en Inde durant la guerre de Sept Ans. Cette exécution produisit une grande indignation en France et en Europe, et Voltaire, alors âgé de 79 ans, publia ce mémoire. Il y dénonce le jugement de haute trahison, et, en parti grâce à son soutien, le fils du général obtiendra une révision du procès, et la cassation du jugement de haute trahison, mais pas la réhabilitation complète de son père. Bel exemplaire. Habiles restaurations. Bengesco, Bibliographie des œuvres de Voltaire, 1828.

ZELLER (Hanna).

Fleurs de la Palestine.

Bâle, C. F. Spittler, 1875. In-8; percaline verte, décor noir et or sur le premier plat, dos lisse orné, plats biseautés (reliure de l'éditeur).

Première édition, illustrée de 54 planches de fleurs en chromolithographie. Fille de l'évêque de Jérusalem Samuel Gobat, fondateur de la première école chrétienne de cette ville, et épouse du missionnaire suisse John Zeller, Hanna Zeller réalisa les aquarelles reproduites ici lors de son séjour en Palestine. Bel exemplaire; très rares piqûres.