42 résultats

[Voyage au Sichuan]. Manuscrit autographe signé "Paul".

Hankéou, sur le fleuve [Yang-Tsé], Tchengtou, Kinting, 1922. In-8 oblong (19 x 24,7 cm) de (1) et 66 ff. cartonnés, recouverts de papier rouge pailleté d'or; en feuilles, sous deux plats recouverts de soie brodée bleu nuit à motif floral vert foncé, lacets de fermeture (reliure de l'époque).

Relation d'un voyage dans le centre de la Chine. L'auteur, dont on ne connaît que le prénom, quitte Hankéou (actuelle Wuhan, province de Hubei) fin avril 1922, à bord d'un bâtiment à vapeur qui remonte le Yang-Tsé-Kiang. Il passe par le canyon pittoresque des gorges du Yang-Tsé, au départ d'Itchang (Yichang) et arrive début mai à Tchongking (Chongqing). De là, il se rend, par voie terrestre, à Tchengtou (Chengdu, la capitale du Sichuan), ainsi qu'à Koan Hsien (Tsing-chin), en passant par Tseulioutsing. Il effectue ensuite l'ascension du Ngomei Shan (ou mont Emei, au sud-ouest de Chengdu), une montagne haute de 3040 mètres où se trouvent de nombreux monastères au milieu d'une importante végétation. Le récit s'achève à Kinting (Kiating), entre Chengdu et le mont Emei, le 10 juin 1922. Cette relation est illustrée de 108 photographies montées dans le texte, en général à raison d'une ou deux par page, parfois trois ou quatre. Elles sont de deux formats : 4,4 x 6,8 cm pour les plus petites, et 6,7 x 11,2 cm pour les plus grandes. Une quinzaine d'entre elles sont répétées et existent en deux versions, grande ou petite, ce qui donne environ 90 sujets représentés. Non signées, mais prises par l'auteur tout au long du trajet, les photographies représentent les gorges du Yang-Tsé, des embarcations sur le fleuve, des paysages, des ponts, des temples, un convoi funèbre, une colonne de militaires, des Européens en chaises à porteurs, une rizière, une exploitation de sel gemme, etc. Le texte, d'une écriture très lisible, comporte quelques ratures et corrections. Il est divisé en 6 chapitres : La fin du Han (pp. 1-3). - Le Fleuve (pp. 4-6). - Les Gorges (pp. 7-25). - De Tchongking à Tchengtou et Koan Hsien par Tseulioutsing (pp. 26-48). - Koan Hsien (pp. 49-55). - Le Ngomei Shan (pp. 56-66). Certains titres sont accompagnés de leur traduction en chinois. Extraits : "C'est la fin d'avril : il n'a encore donné que son premier flot; il coule tranquille et limoneux. Dans la plaine sans limites, les jonques, voiles hautes, emplissent l'horizon telles une flottille de pêche devant le port à l'heure du retour […]. Le vapeur fraie sa route le long de la rive abrupte qu'il serre et sa passerelle est de niveau avec la plaine; cette berge est un large liston brun surmonté d'un étroit filet vert […]. Fleuve nourricier, source de vie, mais nouveau Saturne aussi… La plaine, toute, appartient au Grand Dragon jaune : elle doit le subir et le laisser onduler librement sur elle…" (Le Fleuve, 28 avril 1922, pp. 4-6). "Dans le jour qui se lève à peine, un mur qui paraît sans issue; sans un coup de barre, le vapeur s'y est engagé; de chaque côté du sillage le blanc du ciel se rétrécit. Submerge le fleuve, une odeur balsamique d'orangers en fleurs que la brise encore endormie n'a pu chasser, elle s'est épandue au cours de la nuit hors des vallées latérales où les vergers se cachent […]. Un premier coude brusque, le vapeur s'annonce par un long hululement qui s'en va éveiller la vallée, frappe les dures parois et revient multiple. C'est la gorge du Foie de Bœuf et du Poumon de Cheval…" (Les Gorges, s.d., pp. 7-8). "Quelques cinq cents kilomètres d'une route impériale de jadis - dix à douze journées - de nombreux villages, des missions tout le long de la route, est-il possible d'hésiter ? Ce n'était pas cependant pas la simplicité même au printemps 1922, et seule une occasion exceptionnellement favorable pouvait décider un nouveau venu en pays setchouanais à la tenter. Notre consul à Tchengtou, Monsieur B [Marcel Baudez, consul à Chengdu de 1921 à 1925], s'apprêtait à y retourner avec sa famille. Tchongking et Tchengtou, les deux villes les plus importantes de la province étaient alors en très mauvais termes et le brigandage faisait rage […]. Le pays venait d'être troublé et le retour de la belle saison allait le secouer de nouveau. Ces considérations, beaucoup plus que les quatre-vingt hommes d'escorte que le gouverneur de Tchongking tenait absolument à nous donner, décidaient du départ, dès que la compagnie de transport chargée du recrutement des coolies les avait rassemblés. C'était pour quatre Européens une caravane assez importante : l'escorte de quatre-vingts soldats, en ordre plutôt dispersé, quatre hommes par grande chaise de voyage - confortables fauteuils de rotin établis pour la circonstance - deux hommes par chaise chinoise, des domestiques et une vingtaine d'autres pour les bagages et les vivres : c'était le minimum pour éviter les contacts trop intimes avec l'hospitalité locale…" (De Tchongking à Tchengtou, Tchengtou, mai 1922, pp. 26-28). "[Les coolies] sont fouettés et pleins d'entrain : une longue aspiration de la grande fumée, l'opium, les a dopés pour la fin de la journée […]. Nous approchons de la limite de la zone d'action des troupes de Tchongking; les prochains villages sont peut-être aux mains de celles de Tchengtou : le contact serait dangereux pour les escortés; cette considération agit-elle sur nos gardiens ? Toujours est-il qu'après un déjeuner où ils sont restés en arrière, nous ne les reverrons plus. Notre sécurité n'en paraît pas diminuée car un commissaire de la police locale qui a demandé la faveur de voyager discrètement parmi nos coolies par crainte des voleurs, n'en demeure pas moins notre compagnon…" (id., p. 39). Le premier feuillet comprend 7 photographies avec la dédicace "Pour toi qui ne l'a pas vu, ton Paul". Intéressant témoignage sur la Chine au début du XXe siècle, apparemment inédit.

Mémoire introductif d'instance présenté à MM. les membres du Conseil du contentieux administratif de Cochinchine dans la cause entre MM. Vandelet et Dussutour (demandeurs), et M. le gouverneur de Cochinchine (défendeur).

Saigon, C. Guilland & Martinon, 1883. In-8 de 84 pp. ; cartonnage marbré, titre au dos (reliure moderne).

En 1881, les négociants français Vandelet et Dussutour obtinrent du roi du Cambodge, et pour trois ans, le monopole du commerce de l'opium et de l'alcool de fabrication indigène. Mais le gouverneur de Cochinchine, désigné comme arbitre pour régler un différent entre le roi et les négociants, en profita pour ajouter de nouvelles clauses au contrat, ce qui donna lieu à de nombreuses difficultés. Bon exemplaire.

Résumés historiques sur la Perse moderne, l'Inde et la Chine, en quatre parties.

Bordeaux, Prosper Faye, 1843. In-8 de (6) ff., 353 pp., (1) f. ; demi-veau fauve, dos lisse orné, tranches marbrées (reliure à l'imitation du XIXe siècle).

Ouvrage peu commun divisé en quatre parties comprenant un résumé historique sur la Perse, un résumé historique sur la Chine, un précis sommaire de l'histoire des Tartares, et des notices sur la Corée, le Japon, le Tonkin, la Cochinchine, l'Inde et l'Arabie moderne. Bon exemplaire. Légères rousseurs.

Réunion de 3 catalogues de l'imprimerie catholique de Beyrouth.

Beyrouth, 1878. In-8, toile beige, dos lisse, pièce de titre de veau rouge (reliure du XXe siècle).

On trouve ainsi relié : - Catalogue de l'imprimerie catholique des PP. missionnaires de la compagnie de Jésus en Syrie. Beyrouth, 1878. 11-(1)-15 pp. Couvertures bleues conservées. Catalogue d'ouvrages imprimées en arabe et en syriaque, dont la première partie donne la liste en français, et la seconde est imprimée en arabe. - Catalogue de l'imprimerie catholique des PP. missionnaires de la compagnie de Jésus en Syrie. Beyrouth, imprimerie catholique, 1888. 38 pp., (15) ff. Première couverture conservée. Catalogue d'ouvrages imprimés en arabes et en syriaque, (principalement des livres religieux et des manuels d'étude de l'arabe). Le titre de chaque ouvrage est imprimé en arabe, les commentaires et les tarifs sont en français. Les 15 derniers feuillets contiennent des spécimens de tous les caractères de l'imprimerie (hébreux, samaritains, syriaques, arabes, arméniens, grecs et latins). - Catalogue spécial de l'imprimerie catholique (fondée en 1853). Beyrouth, librairie de l'imprimerie catholique, 1904. 67-iij pp., (2) ff. Couvertures illustrées conservées. Catalogue d'ouvrages imprimés en arabe, syriaque et bilingue français-arabe. Les titres des ouvrages sont imprimés en arabe, les commentaires et les tarifs sont en français. Le fond de l'éditeur s'est agrandi, on y trouve des manuels d'arabe, des recueils de poésies, des contes (dont les milles et une nuits), des revues. Bel exemplaire.

BARROW (John).

Voyage à la Cochinchine, par les îles de Madère, de Ténériffe et du cap Verd, le Brésil et l'île de Java, contenant des renseignemens nouveaux et authentiques sur l'état naturel et civil de ces divers pays; accompagné de la relation officielle d'un Voyage au pays des Boushouanas, dans l'intérieur de l'Afrique australe.

Paris, Arthus-Bertrand, 1807. 2 tomes reliés en un volumes in-8 de xiv-406-(1) pp. — (2) ff., 408 pp., et un atlas in-4 ; demi-basane brune, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison rouge et noir, tranches jaunes (reliure à l'imitation du XIXe siècle).

Première édition française, traduite par Malte-Brun. Elle est accompagnée d'un atlas de 18 planches gravées par Tardieu (vues du port de Praya, du grand aqueduc à Rio-de-Janeiro, carte de l'Afrique australe, costumes, scènes de genre, et 2 planches en couleurs de botanique). Sir John Barrow accompagna lord George Macartney dans son ambassade en Chine de 1792 à 1794, puis, en 1797, dans la nouvelle colonie du Cap où il fut chargé de réconcilier les Boers et les Cafres. Rentré en Angleterre en 1804, il occupa durant quarante ans le poste de secrétaitre de l'Amirauté, où il joua un rôle important comme promoteur des voyages d'exploration scientifiques de John Ross, Parry, ou encore John Franklin. Le présent ouvrage contient de précieux renseignements sur les pays visités (Madère, les Canaries, le Brésil, l'Afrique du Sud, l'Indonésie ou encore le Vietnam). Bon exemplaire. Quelques rousseurs. Borba de Moraes, 88. — Cordier, BI, 2424-2425. — Garraux, 25. — Mendelssohn, I, 89. — Rodrigues, 355. — Sabin, 3658.

BELLY (Léon).

Vendeur de chaussures.

Vers 1850. Dessin original signé (22,5 x 14 cm).

Beau dessin représentant un vendeur de chaussure de Constantinople. Au premier plan, on trouve un homme en train de fumer, accompagné d'un enfant, ainsi qu'un porteur. Élevé par sa mère, Léon Belly poursuivit d'abord des études qui s'annoncaient brillantes à L'École Polytechnique puis se destina à la peinture. Il devint l'élève d'Édouard Picot et de Troyon et travailla à Barbizon en 1849. Il visita le Liban, la Syrie et l'Égypte en 1850 lors d'une mission scientifique puis l'Égypte en 1855-1856. Il fit partie, avec Jean-Léon Gérôme, du voyage de l'Impératrice Eugénie au Canal de Suez en 1869. Sa toile intitulée Pèlerins se rendant à la Mecque, exposée au Musée d'Orsay est un chef-d'oeuvre de l'orientalisme. Belly composera des sujets orientalistes jusqu'en 1874. Bon état de conservation.

BIRMANIE.

Vue de la pagode Shwedagon.

Aquarelle sur papier cartonné (37,2 x 25,2 cm).

Très belle aquarelle originale représentant la pagode Shwedagon, monument bouddhiste situé sur la colline de Singuttara à Rangoon, en Birmanie. Ce lieu saint bouddhiste est le premier centre religieux de Birmanie car, selon la légende, il contient des reliques de quatre anciens Bouddhas. Bel état de conservation.

BONNIÈRES (Alexandre-Jules Benoist de) — GERBIER (Pierre-Jean-Baptiste) — HARDOIN de LA REYNERIE (Louis-Eugène).

Consultation pout les actionnaires de la Compagnie des Indes.

Paris, Lottin l'aîné & Lottin de S. Germain, 1788. In-4 de 103 pp. ; cartonnage de papier marbré rouge à la bradel, pièce de titre de maroquin bordeaux (reliure moderne).

Ouvrage comprenant 14 tableaux dont 2 dépliants. Consultation rédigée par trois avocats chargés de la défense des actionnaires de la Compagnie des Indes Française, dont le privilège avait été suspendu en 1769 à cause d'un très fort endettement. De ce fait, le commerce avec l'Asie n'était plus soumis à un monopole et ouvert à tous les navires. Les actionnaires de la Compagnie n'en furent pas satisfaits et entendirent démontrer que ce privilège était la propriété des actionnaires, qu'il n'était pas possible d'y porter atteinte, et qu'une compagnie pour le commerce avec l'Inde était nécessaire. Bon exemplaire.

BORÉ (Eugène).

Correspondance et mémoires d'un voyageur en Orient.

Paris, Olivier-Fulgence, 1840. in-8 de viij-425 pp. — (2) ff., 498 pp.; basane bleue, dos lisses ornés, filet encadrant les plats, chiffre sur le premier plat, coupes et chasses ornées (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée d'une carte dépliante de l'Asie Mineure. Prêtre et professeur d'arménien au Collège de France, l'auteur se rendit en Arménie pour approfondir l'étude des langues orientales. Il séjourna 6 mois à Constantinople (de décembre 1836 à mai 1837), résida à Erzurum en Anatolie, puis à Tabriz, en Perse, où il fonda une école chrétienne. Son ouvrage contient de nombreuses lettres écrites durant son voyage à différents correspondants, mais principalement à son frère Léon, le journal de son voyage de Constantinople jusqu'en Arménie, plusieurs mémoires envoyés à diverses institutions dont un sur la Chaldée et les Chaldéens, ou encore le récit d'un voyage de Téhéran à Ispahan. Bel exemplaire. Quelques piqûres en début et fin de volume. Blackmer, 166. — Hage Chahine, 572.

BURNES (Alexandre).

Voyages de l'embouchure de l'Indus à Lahor, Caboul, Balkh et à Boukhara, et retour par la Perse, pendant les années 1831, 1832 et 1833.

Paris, Arthus Bertrand, 1835. 3 volumes de texte in-8 de (2) ff., XI, 354 pp. — (2) ff., VIII, 375 pp. — (2) ff., 392 pp., dont un atlas ; demi-maroquin vert, dos lisses ornés de petits bateaux, tranches paille (reliure de l'époque).

Édition originale de la traduction française. L'atlas est illustré d'une carte et de 11 planches gravées (costume, type, médailles, vues). En 1830, Burnes fut chargé d'une expédition dans l'intérieur de l'Asie, durant laquelle il traversa le Punjab jusqu'à l'Indus et s'avança par le Peshawur jusqu'à Caboul où il fut accueilli par le rajah Dost-mahomed. Il se rendit ensuite à Balk et à Bokhara, franchit la frontière occidentale de la Perse, visita les villes de Téhéran, Ispahan et Schiraz et embarqua à Bushire pour l'Inde. Nommé lieutenant-colonel en 1836, Burnes est un des hommes qui a le plus contribué à l'établissement de la domination anglaise dans l'Inde et un des premiers voyageurs à avoir parcouru l'intérieur du continent asiatique. Magnifique exemplaire dans une reliure décorative. Quelques rousseurs. Chadenat, 4227. — Hage Chahine, 720. — Wilson, 35 (pour l'édition anglaise de 1835).

CAMBODGE — BONNIGAL (Paul).

Vue d'un temple à Phnom Penh.

Vers 1915. Aquarelle originale sur papier (65 x 51 cm).

Magnifique vue d'un temple situé à Phnom Penh. Elle est attribuée à Paul Bonnigal qui était médecin de 2e classe en poste au Cambodge en 1915-1918. Devenue capitale du royaume du Cambodge à l'époque de l'Indochine française, Phnom Penh était surnommée "la Perle de l'Asie" dans les années 1920. Très belle et spectaculaire aquarelle.

CASTONNET DES FOSSES (Henri).

Une lettre inédite de La Boullaye Le Gouz.

Angers, imprimerie Lachèse et Dolbeau, 1886. In-8 de 16 pp.; broché, couverture rose imprimée.

Tiré à part d'un article publié en 1882 dans les Mémoires de la Société Nationale d'Agriculture, Sciences et Arts d'Angers. Il s'agit de la retranscription d'une lettre, datée de 1666 et envoyée à Colbert par François de La Boullaye-Le Gouz, membre d'une ambassade envoyée à Ispahan pour y négocier un traité de commerce pour l'établissement de la Compagnie des Indes en Perse. Bon exemplaire conservé dans sa brochure d'origine. Envoi autographe signé de l'auteur sur la couverture, dont le nom du dédicataire a été enlevé. Petit manque à la couverture. Bords de la couverture passés.

CHAMBRY (G.).

Notes de voyage aux Indes, en chine et au Japon, par un officier en congé.

Paris, Georges Chamerot, 1887. In-8 de viij-318 pp.; demi-percaline bordeaux à la bradel, pièce de titre, non rogné (reliure de l'époque).

Première édition, peu commune, illustrée d'une carte gravée indiquant l'itinéraire de l'auteur. Journal d'un voyage d'agrément fait durant l'année 1882. Parti de Paris le 22 décembre 1881, l'auteur débarqua à Bombay le mois suivant. Il parcourut le nord de l'Inde (Calcutta, Bénarès, Lucknow, Delhi, Jaipur, Agra, le Cachemire, Shimla), la Birmanie, Pondichéry, Ceylan, la Cochinchine (Saïgon) et la Chine depuis Hong-Kong jusqu'à Pékin. Il visita également le Japon et les temples de Nikko avant de retourner en France en avril 1883. Bon exemplaire. Envoi autographe signé de l'auteur au prince de Sagan (Hélie de Talleyrand-Périgord 1859-1937). Dos passé, coiffes frottées.

CHARLEVOIX (Pierre-François-Xavier de).

Histoire de l'établissement, des progrès et de la décadence du Christianisme dans l'empire du Japon. Où l'on voit les différenres révolutions qui ont agité cette monarchie pendant plus d'un siècle.

Rouen, Jacques Joseph Le Boullenger, 1715. 3 volumes petit in-12 de (22) ff., 337-(25) pp. — (1) f., 398-(34) pp. — (1) f., 460-(22) pp.; basane racinée, dos lisses ornés, pièces de titre de maroquin rouge, tranches rouges (reliure du début du XIXe siècle).

Première édition, rare. Premier ouvrage du père Charlevoix dans lequel il retrace l'histoire du christiannisme au Japon. Il s'inspira de l'ouvrage du père Jean Crasset, Histoire de l'église au Japon, publié en 1689, qu'il abrégea, compléta de notes sur les us et coutumes, les costumes des habitants, la situation politique du Japon, sa topographie et son histoire naturelle, jusqu'en 1715. Cet ouvrage est différent de l'Histoire et description générale du Japon, qu'il publia en 1737. Bel exemplaire. Ex-libris manuscrit des Frères des écoles Chrétienne de Reims, et cachet de congrégation sur les titres. Brunet, II, 1806. — Cordier, BJ, 421. — Sommervogel, II, 1075.

CLOUÉ (Georges-Charles, vice-amiral).

L'ouragan de juin 1885 dans le golfe d'Aden.

Paris, Librairie militaire de L. Baudoin, 1886. In-8 de 67 pp. ; broché, couverture grisée imprimée.

Tiré à part d'un article publié dans la Revue maritime et coloniale d'avril 1886. Il fut réalisé d'après les rapports et les journaux de navigation des capitaines des 42 grands navires qui furent engagés dans cet ouragan. Il est illustré de quelques figures dans le texte et d'une grande carte dépliante du golfe d'Aden retraçant la marche du cyclone. Le vice-amiral Cloué participa à l'expédition française au Mexique, fut gouverneur de la Martinique de 1871 à 1874, puis ministre des colonies en 1880-1881. Bon exemplaire conservé dans sa brochure d'origine. Couverture écornée. Polak, 1798.

CRASSET (Jean).

Histoire de l'église du Japon.

Paris, Estienne Michallet, 1689. 2 volumes in-4 de (14) ff., 659-(11) pp. — (5) ff., 678-(6) pp.; veau marbré, dos à nerfs orné, pièce de titre beige, tranches mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition illustrée de 8 planches gravées dont 1 dépliante et 1 figure gravée à mi-page dans le texte (costumes, vues et scènes). Jean Crasset entra au noviciat des Jésuite en1638, et enseigna les belles-lettres et la philosophie. Pendant 23 ans, il dirigea la congrégation des Messieurs à la maison professe de Paris où il mourut en 1692. Auteur de nombreux ouvrages éducatifs et religieux, il publia en 1715 son Histoire de l'église du Japon dans lequel on trouve de nombreux renseignements utiles sur les lois, les coutumes et la religion de ce pays. Crasset s'inspira en grande partie de l'ouvrage du Père Solier Histoire ecclésiastique des iles et royaumes du Japon publié en 1627, ou encore des Lettres des Jésuites. Bon exemplaire. Ex-libris manuscrit de la chartreuse de Mont-Renaud (dans l'Oise). Quelques petites taches brunes, habiles restaurations. Cordier, BJ, 400. — Sommervogel, II, 1641.

DU HALDE (Jean-Baptiste).

Description géographique, historique, chronologique, politique et physique de l'empire de la Chine et de la Tartarie chinoise.

Paris, P. G. Le Mercier, 1735. 4 volumes in-folio de (2) ff., viij-lij-iij-592 pp. — (2) ff., iv-725-(1) pp. — (2) ff., iv-564-(3) pp. — (2) ff., ij-520 pp. ; veau brun, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, filets encadrant les plats, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Elle est illustré de 15 planches gravées dont 8 doubles et 2 dépliantes (cortège d'un vice roi, cortège de noces, obsèques, plantes, navires et pêches, monnaies et sceaux, costumes, traitement de la soie, portraits, musique, bâtiments), de 7 plans de villes, et de 43 cartes gravées dont 21 dépliantes et 21 à double page (Tartarie, Chine et ses provinces, Corée, Sibérie, Tibet). Véritable encyclopédie de la Chine, l'ouvrage contient une description géographique des quinze provinces, une histoire abrégée, une description des institutions du pays, de son industrie, de sa littérature, des religions et des sciences. Il fut rédigé par le père Jean-Baptiste Du Halde à partir des nombreuses lettres envoyées par les missionnaires jésuites en Chine et de traductions de textes chinois sur des sujets très divers. On y trouve également un abrégé de la relation des explorations de Béring avec la première description de l'Alaska. L'ouvrage connut un grand succès dès sa publication; les philosophes des Lumières y trouvant de quoi nourrir leurs réflexions et polémiques sur les religions, les civilisations et les mœurs, tandis que les manufacturiers s'intéressaient au secret de la fabrication de la porcelaine ou à l'élevage des vers à soie. La réputation de l'ouvrage tient également aux cartes qui l'illustrent : la première carte de Corée par le père Jean-Baptiste Régis et les cartes des provinces de Chine, de Tartarie et du Tibet par Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville. Bel exemplaire. Habiles restaurations. Brunet, II, 870. — Chadenat, 57. — Cordier, BS, 48. — Lada-Mocarski, 2. — Lust, Western Books of China, 12. — Sommervogel, IV, 35.

DÉMEUNIER (Jean-Nicolas, comte).

L'esprit des usages et des coutumes des différens peuples, où observations tirées des voyageurs & des historiens.

Londres, et se trouve à Paris, Pissot, 1776. 3 volumes in-8 de xvj-415 pp. — viij-365 pp. — viij-336 pp.; veau marbré, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et vert, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Dans cet ouvrage, l'auteur propose un rapprochement des mœurs, usages, coutumes et loix des différents peuples. Il les a classés en différents chapitres qui sont: aliments et repas; femmes; mariage; naissance; chefs et souverain; la guerre; des distinction; esclavage et servitude; beauté et parure; pudeur, chasteté et continence; superstitions; société ou usages domestiques; lois pénales; les épreuves. (par le feu ou l'eau, le duel); supplices; homicides; maladie, médecine et mort; obsèques. Le comte Démeunier était un homme politique français, auteur de plusieurs essais historiques et de nombreuses traductions de livres de voyages anglais (troisième voyage de Cook, Rickman Forrest, voyages de Vancouver). Il fut l'un des principaux défenseurs de la cause américaine en France. Bel exemplaire. Ex-libris manuscrit sur les titres Petit-Thouar. Cioranescu, XVIIIe siècle, 22932.

ELISSEEFF (S.). — IACOVLEFF (Alexandre).

Le théatre japonais (kabuki).

Paris, Jules Meynial, 1933. In-folio de (2) ff., 94-(5) pp., broché, couverture imprimée, illustrée et rempliée.

Première édition de l'un des plus beaux ouvrages jamais publiés sur l'art théâtral japonais. L'illustration de Iacovleff se compose de 48 dessins dans le texte et de 32 planches en noir et en sépia, tirées en héliogravure. Elles représentent, avec un très grand réalisme, les acteurs, les scènes et les mouvements caractéristiques du théâtre Kabuki, qu'il observa probablement durant son séjour de six mois au Japon en 1917. Tirage à 500 exemplaires sur Arches. Très bel exemplaire parfaitement conservé.

ETON (William).

Tableau historique, politique, et moderne de l'empire ottoman.

Paris, Tavernier, an VII [1799]. 2 tomes reliés en un volume in-8 de (2) ff., iv-xxij-352 pp., (2) ff., 320 pp.; veau marbré, dos lisse orné, pièces de titre de maroquin rouge, coupes ornées, tranches jaunes mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition française, traduite de l'anglais par J. E. Lefèvre. À travers ce portrait de l'Empire Ottoman, William Eton, diplomate anglais, entendait démontrer que la Grande-Bretagne, alliée aux Russes, devait s'opposer par tous les moyens aux Turcs, pour les chasser d'Europe, libérer la Grèce, et assurer ainsi l'influence de son pays en Méditerranée. Mais son ouvrage ayant paru au moment de l'expédition d'Égypte, la Turquie devint l'alliée de la Grande-Bretagne au sein de la deuxième coalition contre la France révolutionnaire. Bel exemplaire. Atabey, 410. — Blackmer, 558 (édition anglaise). — Monglond, IV, 1033. — Weber, II, 792.

FAVIER (Alphonse).

Péking, histoire et description.

Péking, Imprimerie des Lazaristes au Pé-t'ang, 1897. Fort in-4 de xij pp., (2) ff., 336 pp., (2) ff., pp.337-552 (mal ch. 562), (1) f. ; demi-maroquin orangée à coins, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin vert, tête dorée, couvertures et dos conservés (reliure de l'époque signée S. David).

Edition originale issue des presses installées dans la cathédrale de Xishiku, dite le Pé-Tang (ou Beitang), et divisée en deux parties, l'histoire de la ville et sa description. L'illustration se compose de nombreuses figures dans le texte ou à pleine page, d'un plan de Pékin en couleurs, de 10 planches en couleurs représentant principlament des vases, et de 49 planches en noir de reproductions photographiques (numérotées de I à XLIV, et de 1 à 15). Figure importante des missions catholiques en Chine, Monseigneur Alphonse Favier arriva en Chine en 1862. Il supervisa la reconstruction du Pé-Tang en 1887, et deviendra vicaire apostolique de Pékin en 1899. Homme de décision et d'action, il remplit en Chine un grand rôle, et reçut de l’Empereur le bouton rouge de corail des premiers mandarins. Très bel exemplaire de luxe provenant de la collection du célèbre architecte et dessinateur Albert Tissandier, avec son ex-libris. Cordier, BS, 218.

FLANDIN (Eugène).

Voyage en Perse pendant les années 1840 et 1841.

Paris, Gide et Jules Baudry, 1851. 2 volumes in-8 de (2) ff., 511 pp. — (2) ff., 536 pp.; demi-maroquin rouge, dos à nerfs orné de caissons à froid (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée d'une carte gravée dépliante entoilée représentant l'itinéraire de la mission. Elève d'Horace Vernet, le peintre Eugène Flandin et l'architecte et archéologue Pascal Coste furent envoyés en mission en Perse par l'Institut pour y inventorier les monuments anciens et modernes. De retour en France, ils publièrent, en 6 volumes in-folio dont 5 de planches le résultat de leurs travaux. Dans le même temps, Eugène Flandin écrivit et publia le récit de leur voyage à travers la Perse. Bel exemplaire, à grandes marges. Rousseurs claires au tome 1 et à quelques cahiers du tome 2. Brunet, II, 1281. — Wilson, p.72.

FORDE (Arthur William).

Scrape book. Album de dessins, d'aquarelles, de photographies et de documents imprimés ou manuscrits.

Inde, vers 1860-1870. In-folio (40,5 x 28 cm) de 35 ff. (paginés 1-13, 24-59 et 70-89), (44) ff., plus 21 ff. restés vierges; demi-chagrin vert foncé à coins, dos muet, plats de percaline verte, titre doré sur le plat supérieur suivi des initiales "A.E.F." (reliure de l'époque).

L'album d'une famille britannique d'origine irlandaise établie en Inde. Un scrape book (littéralement "album de découpures") est un album-souvenir évoquant l'histoire d'une famille par des photographies, des lettres, des dessins, des articles découpés dans la presse ou des documents divers. Le présent volume a été constitué par Ada Emily Forde et son époux Arthur William Forde, ingénieur des chemins de fer puis ingénieur-conseil à Bombay. Il contient 130 photographies, 95 dessins à la mine de plomb, parfois rehaussés de couleur, 72 dessins aquarellés, 26 pièces imprimées, 15 documents manuscrits et 13 dessins exécutés à la plume. Les documents sont en grande majorité montés au recto et au verso de chaque feuillet, souvent à plusieurs par page. Quelques-uns, non montés, sont insérés entre des feuillets vierges à la fin du volume. Les photographies représentent la famille Forde à Ahmedabad (Etat de Goudjerat, au nord-ouest de l'Inde) ou à l'occasion de voyages (Angleterre en 1862, Italie et Suisse en 1867). Sont représentés notamment Arthur William et Ada Emily Forde ainsi que leurs enfants, dont Cyril Wolseley Forde, né en 1864. On y trouve des portraits de proches, comme le major Strutt ainsi que le révérend Canon Falloon et son épouse, puis leurs amis à l'étranger, comme Mme Odier à Genève, le chevalier Cutieri à Pise ou M. Bellochio à Menton. Suivent leurs amis en Inde : capitaine Butler, général Hancock, capitaine Davies, M. Chick, puis leurs relations : révérend A. Stanley, Sir Henry Marsh, capitaine Johnstone, etc. Certaines photographies sont signées Ritter, Molkenteller & Cie, Bombay & Poona, India; Bourne & Shepherd, India; Ferretti, Roma-Napoli; Fratelli Alinari, Firenze; Van Lint, Pisa; Lacombe & Lacroix; Levitsky, rue de Choiseul; Mayhall, London & Brighton; Boissonnas, Genève, etc. Deux photographies, signées AWF, représentent des temples à Ahmedabad (p. 58). A la fin du volume a été inséré un portrait d'Arthur William Forde, réalisé vers 1880 par le photographe P. Vuccino & Cie, Medowstreet Fort Bombay. Les dessins à la mine de plomb comprennent 46 dessins signés "AWF" (Arthur William Forde), 2 présentent d'autres signatures et 47 sont non signés, mais pouvant, pour la plupart, être attribués à A. W. Forde. Parmi les plus anciens, on relève : The seal of Spencer Phillips, esq., Daubury, Essex, 1839; Great Buddow Church, 1839; The Rev. Dr. O'Beirne, principal of Portora College from 1816 to 1836; Paper mill, Belfast, 1838; d'autres, datés 1838 et 1839, comportent des légendes en partie effacées : ils montrent des églises, des maisons ou des villages de Grande-Bretagne. Un dessin daté 1850 montre quelques embarcations, un autre représente Song Bridge à Belfast. On y trouve aussi une représentation de la Provincial Bank of Ireland en 1840 avec, au premier plan, une diligence, ainsi qu'une vue prise de la gare de Bangor, dans le nord du pays de Galles en 1849 (après la p. 89). A la suite se trouvent les dessins relatifs à l'Inde : "Our Christmas Encampment at Anas, 1857"; "Railway Bungalow - Baroda. Mr Ravenscropt tents. Dec. 21th 1857"; "Sirkey, Jan. 2nd, 1858"; "Sirkey, Ahmedabad, 1858"; "View of Ahmedabad & the river. Janv. 4th 1858"; "From Danda Dhurumsalla"; "Fort Chotademaun"; "From Caragolam Ghaut Bungalow"; "Col. Colis Bungalow - Baroda"; "Engineering College Poona"; "Gorabunder"; "Temple near Poona"; "Esplanade Bombay, from the Strangers Lines - March 1858". Concernant les dessins aquarellés, 28 sont signés "AWF" (Arthur William Forde), 11 sont signés "Rev. A.B.F." (son père, le révérend Arthur Brownlow Forde), 3 comportent d'autres signatures et 30 ne sont pas signés. Les aquarelles d'Arthur Brownlow Forde, très bien exécutées, représentent des paysages pittoresques de Grande-Bretagne souvent accompagnés d'une végétation abondante; trois d'entre-elles sont datées 1790 (p. 74). Celles d'Arthur William Forde sont d'un style assez proche; quelques-unes ont été réalisées au lavis. Elles sont souvent consacrées à l'Irlande, comme celle intitulée "View of Black Mountain and Colin Mountain from Fisherwick Place, Belfast" (après la p. 89). Certaines aquarelles représentent des gares de chemin de fer; d'autres ont été exécutées en Italie : Pise, Florence, Côme. A la fin du volume se trouvent quelques aquarelles concernant l'Inde, notamment son habitation en 1856. Par ailleurs, une aquarelle est signée HFH (p. 48), une est signée Edwin A. Penley, 1873 (p. 53), et, à la fin du volume, une autre est signée F. Margrave. Les pièces imprimées sont des coupures de presse, mais aussi des gravures extraites de livres ou des cartes de visite. Quant aux documents manuscrits, il s'agit de lettres familiales, de billets ou de poèmes. Né en 1821, Arthur William Forde fut placé, à l'âge de 15 ans, comme élève de l'ingénieur Godwin, directeur général des chemins de fer d'Irlande du Nord (Ulster Railway Company). Il devint par la suite ingénieur, puis ingénieur en chef. En 1846, il épousa Ada Emily O'Beirne. En 1855, il fut nommé ingénieur en chef de la Bombay, Baroda, and Central India Railway Company et s'installa en Inde. Il construisit le Taptee Bridge puis obtint des concessions pour la construction de nouvelles lignes. Après avoir quitté cette compagnie en 1860, il s'établit comme ingénieur-conseil et travailla à différents projets, notamment celui du Sassoon Dock dans le port de Bombay. Par la suite, il s'occupa des questions relatives à la distribution des eaux et à l'écoulement des eaux usées. Il fut par ailleurs un artiste réputé, exposant chaque année ses œuvres à la Western India Fine Arts Exhibition. En 1885, il obtint un prix pour l'un de ses tableaux. Grand amateur de photographies, il fut élu président de la Photographic Society of Bombay et mourut dans cette ville en 1886. Le volume est dérelié et le papier, très fragile, se détache par morceaux sur les bords; plusieurs feuillets sont déchirés, rendant la consultation délicate. Précieux document évoquant l'Irlande ainsi que la présence britannique en Inde. Provenance : Ada Emily Forde (initiales sur le plat supérieur). – Arthur William Forde (signature à l'intérieur du volume). Sur Arthur W. Forde, cf. Buckland, Dictionary of Indian Biography, 1906, p. 150 et Grace's Guide, British Industrial History (sur le site Internet www.gracesguide.co.uk).

GRASSET de SAINT-SAUVEUR (Jacques).

Costumes civils actuels de tous les peuples connus, dessinés d'après nature, gravés et coloriés. Accompagnés d'un abrégé historique de leurs coutumes, moeurs, religions, sciences, arts, commerce, monnoies.

Paris, chez l'auteur, 1784. 2 volumes in-4 de viij pp., (128) ff. Ñ (134) ff. ; maroquin vert, dos lisse orné, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, triple filet encadrant les plats, coupes et chasses ornées, tranches dorées (reliure de l'époque).

Très rare première émission du recueil de costumes de Grasset de Saint-Sauveur, publié par l'auteur, et dédié au maréchal de Castries. Il contient 2 titres gravés par Hénault, un feuillet de dédicace gravé et 120 planches gravée à l'aquatinte et coloriées. Les feuillets de texte sont chiffrés par pays. Les planches sont en premier tirage, avant tout encadrement. Elles sont gravées par Mixelle d'après Grasset de Saint-Sauveur ou Desrais. Elles représentent les costumes des différentes contrées d'Europe, d'Asie, d'Afrique, d'Amérique et d'Océanie ; Ceylan, les Moluques, les Patagons, la Terre de feu, Tahiti, le Nouveau Mexique, Surinam, les Hottentots, la Californie, les Philippines, les côtes de Coromandel et de Malabar, les Bayadères, les Caffres, Madagascar, des Tartares et diverses populations de la Russie et de la Sibérie, l'Islande, le Caucase et l'Asie centrale, la Finlande, les Lettons, les Lapons, les Acadiens, et les Indiens du Canada. Très bel exemplaire en maroquin vert de l'époque, à grandes marges. Colas, 1289. Les autres blbliographies ne citent que des tirages de la même année mais postérieur, avec plusieurs adresses sur le titre et sans la dédicace au ùaréchal de Castries.

GUIGNES (Chrétien-Louis-Joseph de).

Voyages à Péking, Manille et l'île de France, faits dans l'intervalle des années 1784 à 1801.

Paris, Imprimerie Impériale, 1808. 3 volumes in-8 de (2) ff., lxiij-(1 bl.)-439 pp. — (2) ff., 476 pp. — (2) ff., 488 pp., et un atlas in-folio ; demi-veau violine, dos lisses ornés, tranches mouchetées (reliure légèrement postérieure, à l'imitation pour l'atlas).

Première édition, avec un atlas de 98 illustrations gravées d'après les dessins de l'auteur sur 66 planches (vues de Pékin, temples et monuments, costumes, navires, botanique, divinités, cartes de Canton à Pékin en deux feuilles, plan de Macao, Philippines). Fils de l'orientaliste Joseph de Guignes, Chrétien de Guignes fut, en 1784, attaché au consulat de Chine à Canton. En 1787, après la suppression du consulat, il resta le seul représentant français en Chine. En 1794, il accompagna à Pékin, comme interprète, Isaac Titsingh, ambassadeur des Pays-Bas, puis, en 1797, il quitta la Chine et rentra en France en passant par Manille et l'île Maurice. Bon exemplaire. Quelques piqûres aux volumes de texte. Chadenat, 590. — Cordier, BS, 2351. — Gay, 3307. — Ryckebusch, 3783.

GUYS (Henri).

Voyage en Syrie. Peinture des mœurs musulmanes, chrétiennes et israélites.

Paris, Just Rouvier, 1855. In-8 de viij-412 pp. ; broché, couvertures imprimées.

Seconde édition de l'ouvrage paru en 1854 sous le titre "Un derviche algérien en Syrie". Issu d'une famille de diplomates ayant exercés au Levant, Henri Guys fut nommé consul à Beyrouth de 1823 à 1837, puis à Alep jusqu'en 1847. Retiré à Marseille, il se consacra à des travaux littéraires. Le présent ouvrage relate l'histoire d'un algérien fait prisonnier par les français après la conquête de l'Algérie. Libéré à la condition de ne plus revenir dans son pays natal, il choisit de s'exiler à Alep en Syrie. Bel exemplaire conservé dans sa brochure d'origine. Hage Chahine, 2069.

HOGENDORP (Dirk van).

Du système colonial de la France, sous les rapports de la politique et du commerce.

Paris, J. G. Dentu, 1817. In-8 de (2) ff., 4-xiv-207 pp.; maroquin vert, dos lisse orné, filets et roulette encadrant les plats, coupes et chasses ornées, tranches dorées (reliure de l'époque).

Première et seule édition, ornée d'un tableau dépliant. L'auteur est un Hollandais qui passa 17 ans dans les Indes Néerlandaises et à Java. Il rentra en Europe en 1800, et publia, en 1802 un ouvrage dans lequel il dénonçait la corruption du système colonial qu'il attribuait au monopole de la compagnie des Indes. En 1807, il entra au service du roi de Hollande, Louis Bonaparte, qui adopta son plan de réforme des Indes Néerlandaises basé sur la liberté du commerce. En 1817, réfugié en France après la chute de l'empire, il mit à profit son expérience dans ce domaine pour publier un ouvrage qui traitait de tous les aspects des rapports entre les colonies européennes et leurs métropoles: le commerce, les compagnies exclusives, l'esclavage et la traite, la marine, ou encore la formation d'un nouvel établissement colonial français. Très bel exemplaire dans une élégante reliure en maroquin de l'époque. Quelques piqûres, plusieurs feuillets jaunis. Quérard, XIXe siècle, IV, 307.

JOUVE (Joseph, dit VOJEU de BRUNEM).

Histoire de la conquête de la Chine par les Tartares mancheoux.

Lyon, les frères Duplain, 1754. 2 volumes petits in-12 de (10) ff., 345-(1) pp. — (2) ff., 318-(4) pp.; veau havane marbré aux armes, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Pour écrire son histoire l'auteur se servit du manuscrit de la volumineuse Histoire de la Chine du Père Mailla qui n'était pas encore publiée. Ce manuscrit, envoyé par le Père Mailla en 1737, se trouvait conservé à la bibliothèque du collège jésuite de Lyon où l'auteur enseignait la théologie morale. Son ouvrafge se termine par une concordance chronologique entre la Chine et l'histoire ancienne qu'il tira d'un manuscrit latin du Père Régis conservé dans la même bibliothèque. Bel exemplaire. Armes non identifiées. Chadenat, 7056. — Cordier, BS, 629. — Sommervogel, 860.

LEGOUX de FLAIX (Alexandre).

Essai historique, géographique et politique sur l'Indoustan, avec le tableau de son commerce.

Paris, Pougin, 1807. 2 volumes in-8 de (4) ff., xvj-459-(1) pp. — (2) ff., 447-(1) pp., et un atlas in-8; demi-basane fauve, dos lisses ornés, tranches mouchetées (reliure de l'époque, à l'imitation pour l'atlas).

Première édition accompagnée d'un atlas comprenant une grande carte et 14 planches dépliantes. Né à Pondichéry en 1751, Alexandre Legoux de Flaix rentra en France pour devenir ingénieur militaire puis retourna en Inde où il séjourna de 1769 à 1788. Dans son ouvrage, consacré au commerce avec l'Inde, le premier tome traite du commerce intérieur et des importations, et le second volume est entièrement voué aux exportations et dont il passe en revue les différentes marchandises, principalement des tissus et des épices. Bon exemplaire. Monglond, VII, 674.

LOUMYER (Jean-François-Nicolas).

Mœurs, usages et costumes de tous les peuples du monde: d'après des documents authentiques et les voyages des plus récents, publié par Auguste Wahlen.

Bruxelles, Librairie historique-artistique, 1843-1844. 4 volumes in-4 de (2) ff., 591 pp. — (2) ff., 368 pp. — (2) ff., 365 pp., (1) f. — (2) ff., 361 pp., (1) f. ; demi-basane rouge à coins, dos lisses ornés (reliure de l'époque).

Première édition, publiée par Auguste Wahlen, pseudonyme de Jean-François Loumyer, et illustrée de 4 titres avec une vignette coloriée, et de 211 planches gravées sur bois, coloriées et gommées. Cet ouvrage est un recueil descriptif des costumes du monde entier accompagnés d'aperçus géographiques et historiques pour chacun des pays. Très bel exemplaire, dans une élégante reliure de l'époque et quasiment sans rousseurs, à l'exeption d'une planche au papier jauni. Chadenat, 1507. — Colas, 3041. — Lipperheide, 61. — Vinet, 2124 (en désaccord sur le nombre de planches).

MUTRÉCY (Charles de).

Journal de la campagne de Chine. 1859-1860-1861.

Paris, Dentu, 1862. 2 volumes in-8 de (2) ff., iij-(1 bl.)-387 pp. — (2) ff., 412 pp.; demi-basane bordeaux, dos lisse orné de filets dorés et à froid, tranches mouchetées (reliure de l'époque).

Récit de l'expédition de Chine (lors de la seconde guerre de l'opium), écrit sous forme de journal par l'un de ses participants, depuis le départ de Toulon le 12 janvier 1860, jusqu'au 6 février 1861. Le journal est précédé d'une préface de Jules Noriac qui retrace le contexte historique, et est suivi de plusieurs appendices dont le traité de paix, la liste des membre du corps expéditionnaire, et le récit de sa captivité par le comte d'Escayrac de Lauture. Bel exemplaire. Envoi autographe signé de l'auteur "à Monsieur Gomel, conseiller d'état", savoir Charles-Samson Gomel (1806-1888), conseiller d'état et maire de Ris-Orangis. Légères rousseurs, dos passé. Cordier, BS, 2496.

NIEBUHR (Carsten).

Description de l'Arabie, d'après les observations et recherches faites dans le pays même.

Copenhague, Nicolas Möller, 1773. In-4 de (1) f., xliij-(3)-372 pp.; veau bleu, dos à nerfs orné, roulette encadrant les plats, coupes et chasses ornées, tranches mouchetées (reliure du XIXe siècle).

Première édition française, traduite de l'allemand par Ferdinand-Louis Mourier. Elle est illustrée d'une grande carte dépliante du Yemen avec les contours rehaussés, d'un tableau généalogique dépliant, et de 24 planches gravées dont 10 dépliantes (objet, costume, écriture et inscriptions, monnaies, monuments, cartes). Mathématicien, cartographe et astronome, Niebuhr reçut en 1758 l'offre de faire partie de l'expédition que le gouvernement danois envoyait en Arabie. Le 7 janvier 1761, il partit de Copenhague en compagnie de l'orientaliste von Haven, du naturaliste Forskaal, du médecin Cramer et du peintre Baurenfeind. En 1765, resté l'unique survivant de toute l'expédition après la disparition de ses compagnons, Niebuhr visita Surate et Maskat, la Perse, passa ensuite par Bassora, Bagdad, l'île de Chypre, la Palestine, Damas et Constantinople. Ce n'est qu'en novembre 1767 qu'il revint à Copenhague. Bon exemplaire, à grandes marges, avec l'ex-libris de Armand de Saint-Ferriol (1817-1880), frère de Louis de Sain-Ferriol, qu'il accompagna lors de son voyage en Égypte, en 1842. (n° 1669 du catalogue de la vente de sa bibliothèque à Grenoble en 1881). Dos légèrement passé. Brunet, IV, 74. — Boucher de La Richarderie, IV, 441. — Chadenat, 1941. — Gay, 3589. — Hage Chahine, 3441.

NIEKAMP (Johann Lucas).

Histoire des voyages que les Danois ont fait dans les Indes Orientales, depuis l'an 1705 jusqu'à la fin de l'année 1736.

Genève, Henri-Albert Gosse & Comp., 1747. 3 volumes in-8 de (1) f., xxxvj-244 pp. — (1) f., 282 pp. — (1) f., 202-(1) pp.; basane marbrée, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, coupes ornées, tranches bleues mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition de 1745 avec des titres de relais datés de 1747. En effet, cet ouvrage fut d'abord publié sous le titre d'Histoire de la mission danoise dans les Indes orientales. L’ouvrage fut traduit de l’allemand par Benjamin Gaudard. Il retrace l’histoire, entre 1705 et 1736, de la colonie danoise et des missionnaires évangéliques de Tranquebar dans le sud de l’Inde. Bon exemplaire. Légères rousseurs. Boucher de La Richarderie, V, 25. — Brunet, VI, 28154. — Chadenat, 6381.

OUTREMAN (Pierre d').

La vie du vénérable Pierre L'Hermite. Auteur de la première croisade & conqueste de Jerusalem. Père & fondateur de l'abbaye de Neuf-Moustier.

Valenciennes, Jan Veruliet, 1632. Petit in-12 de (4) ff., 153-(1 bl.)-66-(2 bl.)-(16) pp.; maroquin rouge, dos à nerfs orné, filets à froid encadrant les plats, encadrement intérieur, tranches marbrées sous or (reliure de la fin du XIXe siècle de L. Claessens).

Première édition, peu commune, illustrée d'un portrait de Pierre L'Ermite gravé par Théodore Galle, de quelques figures gravées sur bois dans le texte, et de 3 pages non chiffrées avec la généalogie et postérité de Pierre L'Hermite. En 1095, le pape Urbain II lança un appel pour aider les Chrétiens de Palestine qu'il pensait menacés après la prise de Jérusalem par les Turcs en 1078. Pierre L'Ermite sillona une partie de la France puis de l'Allemagne en prêchant la croisade. Plusieurs milliers de pélerins le suivirent jusqu'à Jérusalem où l'on perdit sa trace en 1099. Le récit de sa vie est suivit d'un Brief recueil des croisades et entreprises générales des Cherstiens pour la délivrance de la Terre Saincte. Très bel exemplaire dans une reliure signée en maroquin rouge. Brunet, IV, 262. — Hage Chahine, 3511. — Sommervogel, VI, 37.

PAVIE (Auguste).

Deux légendes cambodgiennes. Réachkol. Rot-Thi-Sen.

Saigon, Imprimerie du Gouvernement, 1884. In-folio oblong de (11) ff. ; plein chagrin rouge, dos à nerfs orné (reliure de l'époque, dos refait).

Exemplaire unique, réalisé spécialement pour le gouverneur de la Cochinchine, Charles Thomson. Il est constitué d'un tiré à part de deux légendes cambodgiennes extraites de l'ouvrage d'Auguste Pavie, Excursion dans le Cambodge et le royaume de Siam, imprimé et publié à Saîgon en 1884 et dédié au même gouverneur. L'illustration se compose de 58 dessins à l'encre de Chine et lavis, exécutés par un artiste local: un titre (en cambodgien) illustré pour chacun des contes, 20 dessins pour le premier et 36 pour le second. En 1883, lors de la réalisation de cet album, Auguste Pavie n'avait pas encore réalisé son grand voyage d'exploration du Laos. Il était un employé au service des postes et télégraphes, et était chargé de diriger le chantier de la ligne télégraphique entre Phnom Penh et Bangkok. Bel exemplaire.

PEYSSONNEL (Charles le fils, comte de).

Essai sur les troubles actuels de la Perse, et de Georgie.

Paris, Desaint & Saillant, 1754. Petit in-8 de 155-(3) pp.; veau marbré, dos à nerfs orné au chiffre, pièce de titre de maroquin rouge, coupes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée de 2 planches dépliantes avec les généalogies des princes de Caket et de Carduel. Fils du diplomate et consul de France à Smyrne, Charles de Peyssonnel fut lui-même consul en Crimée, à La Canée puis à Smyrne. Il prit sa retraite et rentra en France en 1782 et publia plusieurs ouvrages, fruit de son expérience après plus de 35 ans passés dans l'Empire Ottoman. Bel exemplaire au chiffre de la famille Luynes et avec l'ex-libris armorié du château de Dampierre. Hage Chahine, 3674.

PREZIOSI (Amadéo).

Costumes ottomans.

1871. Aquarelle originale signée et montée sur carton (25 x 18,5 cm), encadrée.

Très jolie aquarelle réalisée par Preziosi, représentant différents dignitaires de l'Empire Ottoman. Peintre de genre, paysagiste et aquarelliste, Amadeo Preziosi s'installa à Constantinople en 1842. Ses nombreuses aquarelles représentant des scènes de la vie quotidienne au XIXe siècle le rendirent célèbre. Il laissa deux très beaux recueils de lithographies sur la Turquie et l'Egypte : Stamboul, Souvenirs d'Orient, publié en 1858, et Souvenirs du Caire en 1862. Bon état de conservation. Quelques piqures sur le carton.

RICHARD (abbé Jérôme).

Histoire naturelle, civile et politique du Tonquin.

Paris, Moutard, 1778. 2 volumes in-12 de viij pp., iij à xxxviij, 366 pp. — xij-366-(2) pp.; veau marbré, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et tabac, coupes filetées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Elle fut rédigée par l'abbé Richard d'après le mémoire que le père Charles-Thomas de Saint-Phalle (prêtre des Missions Étrangères qui résida au Tonkin de 1730 à 1738) écrivit à la demande de Dupleix. Divisé en deux parties, l'ouvrage contient une description du pays (géographie, gouvernement, coutumes, législation, religion…) et l'état des missions chrétiennes au Tonkin. Bel exemplaire. Boucher de La Richarderie, V, 126. — Brébion, 145 (édition de 1788). — Chadenat, 960. — Cordier BI, 1621. — Quérard, VIII, 22.

TOMBE (Charles-François).

Voyage aux Indes orientales, pendant les années 1802, 1803, 1804, 1805 et 1806.

Paris, Arthus Bertrand, 1810. 2 volumes de texte in-8 de xv-(1 bl.)-413 pp., (1) f. — (2) ff., 348-(1) pp., (1) f., et un atlas in-4 de (2) ff.; demi-veau havane, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, non rognés (reliure à l'imitation du XIXe siècle).

Première édition, publiée d'après les notes de l'auteur et annotée par Charles Sonini de Manoncourt. L'atlas comprend 18 planches gravées: 7 cartes ou plans dépliants (dont l'île Maurice, Java, et l'île de la Réunion nommé île Bonaparte), 5 planches de costumes, une planche d'armes, une d'instruments de musique, et 4 vues dépliantes de Batavia et de Kupang. Officier du génie, l'auteur se trouvait à La Réunion en 1803 lors de la reprise de la guerre entre la France et l'Angleterre. Il prit part à l'expédition dirigée par l'amiral Linois pour reprendre les colonies de l'Inde restituées à l'Angleterre lors de la paix d'Amiens. Son ouvrage contient la description du Cap de Bonne-Espérance, de l'île Maurice, de La Réunion, de Java, de Banca et de la ville de Batavia; des observations sur le commerce et les productions de ces pays, ainsi que sur les mœurs et les usages des habitants; la campagne du contre-amiral de Linois dans les mers de l'Inde et à la côte de Sumatra; des remarques sur l'attaque et la défense de Colombo dans l'île de Ceylan, lors de sa reddition aux Anglais; et enfin un Vocabulaire des langues française et malaise. Bon exemplaire. Quelques piqûres. Brunet, VI, 20019. — Mendelssohn, II, 503. — Monglond, VIII, 993-995. — Ryckebusch, 7791.

VILLENEUVE-BARGEMONT (Louis-François de).

Monumens des Grands-Maîtres de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, ou vues des tombeaux élevés à Jérusalem, à Ptolémaïs, à Rhodes, à Malte, etc.

Paris, J.-J. Blaise, 1829. 2 volumes in-8 de (2) ff., xx-317-(1) pp. — (2) ff., 467 pp. ; demi-veau cerise, dos lisses filétés or, tranches mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition de cet ouvrage peu commun. L'illustration se compose de 2 titres-frontispices, et de 81 planches lithographiées par Mlle Formentin et Mr Villain (65 planches représentant les tombeaux des grand maîtres de l'ordre et 16 planches de vues et monuments). "Ouvrage remarquable par les gravures et vignettes dont il est enrichi" (Brunet). Reconstituant les sépultures des grand-maîtres de l'ordre, l'auteur évoque aussi leurs exploits, selon le goût romantique de l'époque. Bon exemplaire. Quelques rousseurs. Brunet, V, 124. — Hage Chahine, 5043.

VOLTAIRE (François-Marie Arouet de).

Fragments sur l'Inde, et sur le général Lalli.

Lausanne, 1773. In-8 de (2) ff., 162 pp.; veau granité, dos lisse orné, pièce de titre verte, coupes ornées, tranches marbrées (reliure de l'époque).

Édition publiée la même année que l'originale. Le général Thomas-Arthur de Lally-Tollendal, gouverneur général de l'Inde française, fut condamné à mort puis exécuté, en 1766, car rendu responsable de la perte des établissements français en Inde durant la guerre de Sept Ans. Cette exécution produisit une grande indignation en France et en Europe, et Voltaire, alors âgé de 79 ans, publia ce mémoire. Il y dénonce le jugement de haute trahison, et, en parti grâce à son soutien, le fils du général obtiendra une révision du procès, et la cassation du jugement de haute trahison, mais pas la réhabilitation complète de son père. Bel exemplaire. Habiles restaurations. Bengesco, Bibliographie des œuvres de Voltaire, 1828.

ZELLER (Hanna).

Fleurs de la Palestine.

Bâle, C. F. Spittler, 1875. In-8; percaline verte, décor noir et or sur le premier plat, dos lisse orné, plats biseautés (reliure de l'éditeur).

Première édition, illustrée de 54 planches de fleurs en chromolithographie. Fille de l'évêque de Jérusalem Samuel Gobat, fondateur de la première école chrétienne de cette ville, et épouse du missionnaire suisse John Zeller, Hanna Zeller réalisa les aquarelles reproduites ici lors de son séjour en Palestine. Bel exemplaire; très rares piqûres.