604 résultats

WIT (Frederick de).

[SAVOIE/PIÉMONT] Status belli Italiam inter et Galliam comprehendes Sabaudiæ Ducatum Pedemontii Princip. et Nicæensem Comitatum partemque Delphinatus et provinciæ etc.

Amsterdam, [circa 1690]. 574 x 486 mm.

Très belle carte figurant le Duché de Savoie, la Principauté du Piémont et le Comté de Nice, avec le Dauphiné et la Provence. Elle est ornée d’un superbe cartouche de titre décoré d'anges portant les armoiries du Duché de Savoie, de la Principauté du Piémont et du Comté de Nice, et d'une scène de combat entre 5 personnages. Les villes principales sont signalées par une petite citadelle aquarellée en rouge. Avec plus de 400 cartes et vues publiées entre 1648 et 1712, Frederick de Wit fut l'un des plus importants graveurs et éditeurs de cartes hollandais. En 1694, il acquit une partie des fonds de Blaeu et de Jansson vendus aux enchères 20 ans plus tôt. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque. Petit défaut dans la partie gauche de la pliure centrale.

WYLD (James).

Europe, describing all the changes of territory, together with their deviations in the boundary lines of its several empires and states agreed to and confirmed by the definitive Treaty of Paris.

London, James Wyld, Jan. 1st 1829. En 60 sections bordées de soie verte, montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,52 x 1,60 m ; plats extérieurs de papier vert ; sous étui recouvert de toile, avec étiquette de l'éditeur portant le titre Europe describing the boundaries of its empires and states as confirmed by the definitive Treaty of Paris, 1815.

Rare carte monumentale de l'Europe, illustrant les nouvelles frontières établies après le Traité de Paris, signé le 20 novembre 1815. Après la défaite de Napoléon à Waterloo, le Traité de Paris mit fin au Premier Empire. La France fut ramenée à ses frontières de 1790, et dut renoncer à des territoires de langue française comme la Savoie et la Belgique, et de langue italienne comme le comté de Nice annexé par la France avant les guerres napoléoniennes. En Italie, la Lombardie et la Vénétie sont données à l'empire d'Autriche qui instaure le Royaume de Lombardie-Vénétie sous domination autrichienne. La maison de Savoie récupère le Piémont, Nice et la Savoie, et entre en possession de Gênes. Le pape retrouve les États pontificaux mais ne peut récupérer ni le Comtat Venaissin, ni Avignon. La nouvelle dynastie suédoise reçoit la Norvège. La Finlande est annexée à la Russie. La Pologne est partagée une quatrième fois. La Russie en est la principale bénéficiaire. Cette carte est dans sa seconde édition, publiée par James Wyld à Londres le 1er janvier 1829. James Wyld était le successeur de William Faden. La première édition fut publiée par Faden le 1er janvier 1816. Bel exemplaire aquarellé à l'époque. Petits défauts aux plats extérieurs de la carte et à l'étui.

WYTFLIET (Cornelis van).

[BRÉSIL] Brasilia.

[1607]. 228 x 286 mm.

Rare carte du Brésil, issue de l'atlas Descriptionis Ptolemaicæ augmentum. Sive Occidentis notitia. Cet atlas est le premier atlas consacré au seul continent américain. Il contient la première carte de la Californie et du sud-ouest des États-Unis, et la première carte mentionnant le nom Canada dans son titre. Les deux premières éditions furent publiées à Louvain en 1597 et 1598. L'atlas fut ensuite publié à Douai en 1603, avec un texte en latin, puis en 1605, 1607 et 1611 avec un texte français. Bon exemplaire. Petites rousseurs dans la marge inférieure, partie de la bordure de la marge gauche refaite.

WYTFLIET (Cornelis van).

Chica sive Patagonica et Australis terra.

[1607]. 227 x 292 mm.

Deux cartes sur la même feuille, illustrant la pointe sud de l'Amérique Latine et les terres australes. La première carte figure le sud de la Patagonie, le détroit de Magellan et la Terre de Feu. À droite du continent, face à la baie de San Julian, figurent les îles de Alencam. Il s'agit des îles Falkland ou Malouines. La seconde carte est une projection polaire montrant un immense continent austral et le cercle antarctique inconnu. On voit le sud de l'Afrique avec l'île de Saint-Laurent, actuelle Madagascar, les îles Salomon, la Nouvelle-Guinée, Sumatra, et, plus ou moins à l'emplacement de l'Australie, une île appelée Java Maior, dont Marco Polo disait que c'était la plus grande île du monde. La carte est issue de l'atlas Descriptionis Ptolemaicæ augmentum. Sive Occidentis notitia. Cet atlas est le premier atlas consacré uniquement au Nouveau Monde. Il contient la première carte de la Californie et du sud-ouest des États-Unis, et la première carte mentionnant le nom Canada dans son titre. Les deux premières éditions furent publiées à Louvain en 1597 et 1598. L'atlas fut ensuite publié à Douai en 1603, avec un texte en latin, puis en 1605, 1607 et 1611 avec un texte français. Bon exemplaire. Quelques rousseurs dans la partie gauche de la carte, coin supérieur droit refait. Fordham, MCC n°11, 1.