15 résultats

ACKERMANN (René).

[JEU de l'OIE/JEU CHINOIS] Chinesen-Spiel.

Wissembourg, R. Ackermann, [circa 1900]. 394 x 314 mm.

Jeu de l'oie en langue allemande, lithographié en couleurs, composé de 63 cases numérotées, certaines figurant des personnages ou bâtiments chinois. La dernière case au centre montre un Chinois fumant une pipe à opium. Les règles du jeu sont données au bas du jeu. Bel exemplaire.

ACKERMANN (René).

[JEU de l'OIE] Gänse-Spiel.

Wissembourg, R. Ackermann, [circa 1900]. 303 x 389 mm.

Jeu de l'oie en langue allemande, lithographié en couleurs, composé de 63 cases numérotées. Les règles du jeu sont données au centre du jeu. Les coins sont illustrés de scènes d'enfants. Bel exemplaire.

ACKERMANN (René).

[JEU de l'OIE] Neues Gänsespiel.

Wissembourg, [circa 1900]. 393 x 310 mm.

Jeu de l'oie en langue allemande, lithographié en couleurs, composé de 100 cases numérotées. Bel exemplaire.

ACKERMANN (René).

[JEU de l'OIE] Neues Hintz- und Peter-Spiel.

Wissembourg, R. Ackermann, [circa 1900]. 370 x 300 mm.

Jeu de l'oie en langue allemande, lithographié en couleurs, composé de 85 cases de quatre couleurs. La dernière case au centre représente les deux personnages Hintz et Peter avec le commentaire "Bravo ! Le gros lot a été remporté !". Les règles du jeu sont données au bas du jeu. Bel exemplaire.

ACKERMANN (René).

[JEU] Mensch ärgere dich nicht ! Ne te fâche jamais !.

[Wissembourg, circa 1910]. 363 x 301 mm.

Jeu en allemand et en français, lithographié en couleurs. Le jeu "Mensch ärgere dich nicht", en français "Ne vous fâchez pas" ou "T'en fais pas" est un jeu dont le titre même s'attaque à la colère que peuvent provoquer les jeux de société. Le principe est simple : le premier joueur à déplacer toutes ses pièces de l'autre côté du plateau gagne. Le jeu a été inventé entre 1907 et 1908 par l'allemand Josef Friedrich Schmidt. Bel exemplaire.

BASSET (Paul André).

[JEU de l'OIE] Grand Jeu de l'histoire de Rome, depuis sa fondation jusqu'à César Auguste, 2.E empereur.

Paris, Basset, [1815]. 458 x 627 mm.

Rare jeu de l'oie composé de 63 cases illustrant l'histoire de la ville de Rome et de l'Empire romain. La première case montre les portraits de Romulus et Rémus, fondateurs de la ville de Rome, la dernière, le couronnement d'Octave-César Auguste. Les coins sont décorés de scènes de la vie romaine. Rousseurs dans la partie gauche de l'estampe. Bibliographie de l'Empire Français, ou Journal général de l'Imprimerie et de la Librairie, 1815, p. 592 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 213 ; Catalogue général d'imagerie, estampes, en noir et en couleur, principes d'écriture et de dessin pour la figure, l'ornement et le paysage, et cartes géographiques composant le Fonds de Basset, 1822, p. 8.

BASSET (Paul André).

[JEU de l'OIE] Jeu de l'Histoire Sainte depuis la naissance de Moïse jusqu'â sa mort.

Paris, Basset, [1824]. 447 x 608 mm.

Rare jeu de l'oie composé de 63 cases illustrant la vie de Moïse. Le jeu commence avec l'épisode de Moïse dans son berceau, sauvé des eaux du Nil par Thermutis, fille de Pharaon, et se termine avec Moïse tenant les Tables de la Loi, avec le titre "Moïse législateur des Hébreux". Les coins sont décorés de scènes de culte, du tabernacle renfermant l'Arche d'Alliance, et de la scène montrant la mère de Moïse déposant le berceau sur le Nil. Pliure centrale légèrement brunie, petit manque au niveau de la case 62. Bibliographie de la France, ou Journal général de l'imprimerie et de la librairie, 1824, p. 741 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 209.

BASSET (Paul André).

[JEU de l'OIE] Nouveau Jeu historique et chronologique de la Monarchie française.

Paris, Basset, [1815]. 454 x 605 mm.

Rare jeu de l'oie dédié à l'histoire de France, composé de 63 cases illustrant la chronologie des rois de France, avec un portrait en médaillon et une scène de son règne. Le jeu commence avec le baptême de Clovis, roi des Francs en l'an 481, et se finit avec l'entrée de Louis XVIII à Paris le 3 mai 1814. Cette dernière case montrant la statue équestre de Henri IV sur le Pont Neuf et une montgolfière, est décorée d'attributs militaires et des armoiries de la France erntourées des allégories de la Renommée et de la Victoire. Napoléon est logiquement absent de la chronologie. Les règles du jeu indiquent qu'on ne peut s'arrêter sur les huit cases qui sont ornées d'une fleur de lys. Le joueur arrivant sur la case 57, montrant l'assassinat de Henri III, perd tous ses points et recommence la partie. Les coins sont décorés des portraits de Pharamond, de Clodion Le Chevelu, de Childéric Ier et de Mérovée. Bon exemplaire. Grand-Carteret, Vieux papiers Vieilles images, p. 265 ; Bibliographie de la France, ou Journal général de l'imprimerie et de la librairie, 1815, p. 449 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 214 ; Catalogue général d'imagerie, estampes, en noir et en couleur, principes d'écriture et de dessin pour la figure, l'ornement et le paysage, et cartes géographiques composant le Fonds de Basset, 1822, p. 8.

BREPOLS & DIERCKX.

[JEU de l'OIE] Het nieuw vermakelijk Ganzenspel - Le nouveau Jeu d'Oie.

[Turnhout, Brepols & Dierckx, circa 1880]. 372 x 312 mm.

Rare jeu de l'oie en flamand et en français, lithographié en couleurs. Il est composé de 63 cases numérotées et séparées par des colonnes, et orné de trois vignettes montrant des joueurs autour d'une table, un homme jouant de la trompette et une femme avec une oie. Bel exemplaire.

BURCKARDT (Charles).

[JEU de la CHASSE au LIÈVRE] Neues Hasen-Spiel.

Wissembourg, C. Burckardt, [circa 1880]. 350 x 299 mm.

Jeu en langue allemande, lithographié en couleurs, composé de 73 cases sur le thème de la chasse au lièvre. La dernière case au centre représente un chasseur montrant fièrement son gibier. Les règles du jeu sont données au bas du jeu. Bel exemplaire.

CREPY (Etienne-Louis).

[JEU de l'OIE] Les Travaux de Mars, ou Nouveau Jeu de la Guerre, dédié à la jeune noblesse de France.

Paris, Crépy, 1767. 428 x 541 mm.

Rare jeu de l'oie à thème militaire, composé de 66 cases contenant des termes techniques et des opérations militaires, et pour certaines des illustrations. Le jeu peut se jouer de deux méthodes, l'une respectant les règles du jeu de l'oie, l'autre étant plus libre. Les règles du jeu sont décorées d'attributs militaires et d'une vignette montrant Louis XV, fondateur de l'École Royale Militaire en 1751. Exemplaire monté sur carton fin. Grand-Carteret, Vieux papiers Vieilles images, p. 265 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 221.

JEAN (Pierre).

[JEU de l'OIE] Le jeu de l'Oye renouvellé des Grecs.

Paris, Jean, [circa 1810]. 364 x 430 mm.

Rare jeu de l'oie traditionnel composé de 63 cases. Exemplaire aquarellé à l'époque. Doublé d'une toile fine, tampons de propriétaire au dos. Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 202.

LE MAÎTRE.

[JEU de l'OIE] L'Histoire Romaine depuis Constantin jusqu'à Charles-Magne réduite en jeu pour l'instruction de la jeunesse.,

Paris Crépy, [1773]. 506 x 716 mm.

Rare jeu de l'oie conçu par le Sieur Le Maître, professeur d'histoire et de géographie. Il est composé de 53 cases illustrant l'histoire de Rome, et contenant la biographie d'une personnalité ayant compté dans l'histoire de Rome. Le jeu commence avec l'histoire de Constantin Ier, empereur romain de 306 à 337, et se termine avec Charlemagne, roi des Francs de 768 à 814, et couronné à Rome empereur d'Occident en 800. Les cases sont ornées d'emblèmes ou de paysages. Défauts à la pliure centrale. Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 213.

LE MAÎTRE.

[JEU de l'OIE] L'Histoire Romaine depuis la fondation de Rome jusqu'à Constantin.

Paris, Crépy, 1773. 510 x 720 mm.

Rare jeu de l'oie conçu par le Sieur Le Maître, professeur d'histoire et de géographie. Il est composé de 56 cases illustrant l'histoire de Rome, et contenant la biographie d'une personnalité ayant compté dans l'histoire de Rome. Le jeu commence avec l'histoire de Romulus, fondateur de la ville de Rome en 753 av. J.-C., et se termine avec Constantin Ier, empereur romain de 306 à 337. Les cases sont ornées d'emblèmes ou de paysages. Défauts à la pliure centrale, petites déchirures et froissements dans les marges. Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 213.

TESSIER (Alexandre).

[JEU de l'OIE] Le jeu de l'Oye renouvellé des Grecs.

Paris, Alex.dre Tessier, [circa 1825]. 364 x 430 mm.

Rare jeu de l'oie traditionnel composé de 63 cases numérotées. La dernière case montre une oie sur un piédestal, sous une couronne de fleurs suspendue. Les coins portent des textes de fables et de moralités. Éditeur d'estampes, Alexandre Tessier succéda à la Veuve Chéreau en 1820. Bon exemplaire aquarellé à l'époque. Impression faible par endroits, froissements dans les marges.