6 résultats

MERCATOR (Gerard).

[POLE NORD] Septentrionalium terrarum descriptio.

Amsterdam, 1607-1612. 367 x 393 mm.

La carte de Mercator est l'une des plus belles cartes du pôle Nord et la première qui lui soit entièrement dédiée. C'est aussi la seule carte non européenne compilée par Mercator lui-même ; les autres furent complétées après sa mort par son fils et ses petits-fils. Mercator voyait le Pôle Nord représenté par un grand rocher noir, situé au milieu d'un vaste tourbillon, entouré de quatre îles. Si Mercator fut le dernier à retranscrire les mythes du Moyen Age sur l'Arctique, il montre également les récentes découvertes de Davis et Frobisher dans leur recherche d'un Passage Nord-Ouest. Il nomme la Californie, même si celle-ci est incorrectement située en Alaska, et fait référence aux Esquimaux (Screlingers). On y voit la Scandinavie, le Groenland, le Canada arctique et la Sibérie. En médaillon figurent les îles Shetland, Féroé et l’île mythique de "Frislant". Texte latin au verso. Exceptionnel exemplaire brillamment colorié à l'époque, pour lequel l'intérieur des terres a été entièrement aquarellé, à la différence de beaucoup d'exemplaires où seuls les contours sont aquarellés. Pliure centrale renforcée, très légères traces de mouillures dans les marges. An exceptional copy in full original color, with the lands fully colored. Van der Krogt, 0020:1A.

MERCATOR (Gerard);

[POLE NORD] Septentrionalium terrarum descriptio.

Amsterdam 1603-1622 365 x 392 mm.

La carte de Mercator est la première carte représentant l'Arctique seul, et la seule carte non européenne compilée par Mercator lui-même ; les autres furent complétées après sa mort par son fils et ses petits-fils. Selon Mercator, le Pôle Nord, représenté par un grand rocher noir, était situé au milieu d'un vaste tourbillon, entouré de 4 îles. Si Mercator fut le dernier à retranscrire les mythes du Moyen Age sur l'Arctique, il montre également les récentes découvertes de Davis et Frobisher dans leur recherche d'un Passage Nord-Ouest. Il nomme la Californie, même si celle-ci est incorrectement située en Alaska, et fait référence aux Esquimaux (Screlingers). On y voit la Scandinavie, le Groenland, le Canada arctique et la Sibérie. En médaillons figurent les îles Shetland, Féroé et l'île mythique de "Frislant". Texte latin au verso. Bon exemplaire.

MERCATOR (Gerard);HONDIUS (Jodocus);

[POLE NORD] Polus Arcticus cum vicinis regionibus.

Dordrecht Adrianus Bottius 1610 138 x 183 mm.

Carte gravée issue de la seconde édition de l'Atlas minor de Mercator et Hondius. Texte latin au verso. La carte de Mercator est la première carte représentant l'Arctique seul. Selon Mercator, le Pôle Nord, représenté par un grand rocher noir, était situé au milieu d'un vaste tourbillon, entouré de 4 îles. Si Mercator fut le dernier à retranscrire les mythes du Moyen Age sur l'Arctique, il montre également les récentes découvertes de Davis et Frobisher dans leur recherche d'un Passage Nord-Ouest. Il nomme la Californie, même si celle-ci est faussement située en Alaska, et fait référence aux Esquimaux (Screlingers). On y voit la Scandinavie, le Groenland, le Canada arctique et la Sibérie. En médaillons figurent les îles Shetland, Féroé et l'île mythique de "Frislant". Après l'énorme succès remporté par ses atlas in-folio, Mercator conçut le projet de publier un atlas d'un format plus petit et plus maniable, donc moins onéreux et accessible à un plus large public. Publié pour la première fois en 1607, l'Atlas minor connut un très grand succès et fut maintes fois traduit. Bon exemplaire.

MOLL (Herman).

[POLE NORD] A Map of the North pole with all the territories that lye near it.

Londres, Thomas and John Bowles, [circa 1736]. 202 x 275 mm.

Belle carte figurant le pôle Nord et les pays voisins, issue de l'Atlas minor de Herman Moll, publié vers 1736. Cartographe, graveur et éditeur d'origine hollandaise, ami du célèbre flibustier William Dampier, Herman Moll s'installa à Londres vers 1678, et devint dès le début du XVIIIe siècle l'un des plus éminents éditeurs de cartes et atlas londoniens. Bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque.

MOLL (Herman);

A Map of the North pole with all the territories that lye near it.

Londres 1739 201 x 271 mm.

Carte figurant le pôle Nord et les pays voisins, dressée par Herman Moll, issue de l'ouvrage Modern History de Thomas Salmon, publié à Londres en 1739. Cartographe, graveur et éditeur d'origine hollandaise, ami du célèbre flibustier William Dampier, Herman Moll s'installa à Londres vers 1678, et devint dès le début du XVIIIème siècle l'un des plus éminents éditeurs de cartes et atlas installés à Londres. Bel exemplaire, replié.

TIRION (Isaak);

[POLE NORD] Nieuwe kaart van de Noord Pool.

Amsterdam 1735 283 x 330 mm.

Belle carte circulaire figurant le Pôle Nord. Exemplaire brillamment colorié à l'époque. Fausse pliure verticale.