5 résultats

ARROWSMITH (Aaron).

[Outlines of the countries between Delhi and Constantinople] North part.

[circa 1815]. En 24 sections montées sur toile formant une carte de 0,82 x 2,87 m ; étiquette au dos.

Partie nord seule, de la carte monumentale d'Aaron Arrowsmith s'étendant de la Turquie et de la Mer Noire au Tibet. Cette partie nord couvre la Turquie, les pays situés entre la Mer Noire et la Mer Caspienne, l'Asie centrale (Ouzbékistan, Turkménistan, etc), les pays situés au nord de l'Inde et le Tibet. Exemplaire aquarellé à l'époque. Rousseurs, plus prononcées en haut à gauche de la carte.

BONNE (Rigobert).

[CANARIES & MADÈRE] Carte des isles Canaries, avec l'isle de Madère et celle de Porto Santo.

[1780]. 320 x 211 mm.

Carte issue de l'Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre, dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les Deux Indes. Ingénieur-géographe et cartographe, Rigobert Bonne succéda à Jacques-Nicolas Bellin comme hydrographe du Dépôt de la Marine en 1773. Pliure centrale légèrement brunie.

BONNE (Rigobert).

Carte de l'Arabie, du Golfe Persique, et de la Mer Rouge, avec l'Égypte, la Nubie et l'Abissinie.

[1780]. 218 x 321 mm.

Carte issue de l'Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre, dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les Deux Indes. Ingénieur-géographe et cartographe, Rigobert Bonne succéda à Jacques-Nicolas Bellin comme hydrographe du Dépôt de la Marine en 1773. Pliure centrale légèrement brunie.

BRION de la TOUR (Louis).

Perse, Turquie asiatique et Arabie.

Paris, Desnos, 1766 [1772]. 275 x 305 mm.

Belle carte de l'Arabie et de la Perse, encadrée d'une bordure florale décorée des armoiries royales. Elle a été dressée par Louis Brion de La Tour, ingénieur-géographe du roi, et est issue de l'Atlas général, civil, ecclésiastique et militaire, méthodique et élémentaire pour l'étude de la géographie et de l'histoire, atlas destiné à l'instruction de la jeune noblesse de l'École Royale Militaire. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

JAILLOT (Alexis-Hubert).

[THÉBAÏDE/ASCÉTISME CHRÉTIEN] Les déserts d'Égypte, de Thébaïde, d'Arabie, de Sirie, &c où sont exactement marqués les lieuz habitez par les Saincts Pères des déserts.

Paris, E. Michalet, 1692. 560 x 765 mm.

Magnifique carte figurant l’Égypte avec la Thébaïde, région méridionale de l’Égypte antique dont la capitale était Thèbes. La carte couvre également le nord de la péninsule arabique avec l'Arabie Saoudite, dénommée Arabie Déserte, la Palestine, la Syrie et l’île de Chypre. Très belle carte illustrant l'histoire de l’ascétisme chrétien et des tous premiers ermites qui se retirèrent dans les déserts de la Thébaïde. Elle est décorée d'une multitude de petites scènes commentées, représentant les exploits légendaires de ces premiers ermites, parmi lesquels figurait Pachomius (saint Pacôme ou Pacôme le Grand), vétéran de l’armée romaine et fondateur du premier monastère, que l’on voit ici instruire un groupe d’initiés dans le désert de Thèbes. Dans le désert d’Arabie, on voit une scène montrant des anachorètes, ou moines solitaires, brûlés par les Sarrasins. Près d'Antioche, on peut voir la colonne au sommet de laquelle se retira saint Siméon Stylite, qui passa là trente-six années à prier et à prêcher la bonne parole aux nombreux pèlerins qui venaient écouter le célèbre saint homme. Au nord de l’Égypte, dans le désert de Nitrie, figure un lac montrant un dragon ailé. Les déserts sont nommés : en Égypte, désert des Cellulles, désert de Sceti, désert d'Aphrodite, désert de Porphirion et de Calame ; en Arabie Saoudite, désert de Cades, désert d'Elem, désert de Pharam, désert de Sodome, désert de S.te Marie ; en Syrie, désert de Calcide. Dans la Méditerranée figurent deux barques, avec la légende "S. Hilarion arreste et fait reculer une barque de pyrates qui le poursuivoient et estoient prest de le joindre". Il s'agit d'Hilarion de Gaza ou Hilarion le Grand, ascète chrétien considéré comme le fondateur de la vie monastique en Palestine. La carte est décorée d'un très beau cartouche de titre montrant les deux célèbres ermites saint Paul et saint Antoine, ce dernier étant connu comme le premier moine chrétien. Les deux saints sont également représentés sur la carte, dans une scène légendée "S. Antoine enterre S. Paul. S. Paul mort". En bas à gauche figure le cartouche contenant l'échelle en lieues du chemin, en bas à droite une belle rose des vents. Les villes principales sont signalées à l'aquarelle rouge. Le nord est placé à droite de la carte. La carte est issue de la contrefaçon hollandaise de l'Atlas Nouveau de Jaillot, publiée en 1692. Bel exemplaire brillamment colorié à l’époque. Rare dans de tels coloris. Petite déchirure dans les marges droite et supérieure, manque de papier au coin supérieur gauche. Pastoureau, JAILLOT I D, 107.

5 résultats

ARROWSMITH (Aaron).

[Outlines of the countries between Delhi and Constantinople] North part.

[circa 1815]. En 24 sections montées sur toile formant une carte de 0,82 x 2,87 m ; étiquette au dos.

Partie nord seule, de la carte monumentale d'Aaron Arrowsmith s'étendant de la Turquie et de la Mer Noire au Tibet. Cette partie nord couvre la Turquie, les pays situés entre la Mer Noire et la Mer Caspienne, l'Asie centrale (Ouzbékistan, Turkménistan, etc), les pays situés au nord de l'Inde et le Tibet. Exemplaire aquarellé à l'époque. Rousseurs, plus prononcées en haut à gauche de la carte.

BONNE (Rigobert).

[CANARIES & MADÈRE] Carte des isles Canaries, avec l'isle de Madère et celle de Porto Santo.

[1780]. 320 x 211 mm.

Carte issue de l'Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre, dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les Deux Indes. Ingénieur-géographe et cartographe, Rigobert Bonne succéda à Jacques-Nicolas Bellin comme hydrographe du Dépôt de la Marine en 1773. Pliure centrale légèrement brunie.

BONNE (Rigobert).

Carte de l'Arabie, du Golfe Persique, et de la Mer Rouge, avec l'Égypte, la Nubie et l'Abissinie.

[1780]. 218 x 321 mm.

Carte issue de l'Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre, dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les Deux Indes. Ingénieur-géographe et cartographe, Rigobert Bonne succéda à Jacques-Nicolas Bellin comme hydrographe du Dépôt de la Marine en 1773. Pliure centrale légèrement brunie.

BRION de la TOUR (Louis).

Perse, Turquie asiatique et Arabie.

Paris, Desnos, 1766 [1772]. 275 x 305 mm.

Belle carte de l'Arabie et de la Perse, encadrée d'une bordure florale décorée des armoiries royales. Elle a été dressée par Louis Brion de La Tour, ingénieur-géographe du roi, et est issue de l'Atlas général, civil, ecclésiastique et militaire, méthodique et élémentaire pour l'étude de la géographie et de l'histoire, atlas destiné à l'instruction de la jeune noblesse de l'École Royale Militaire. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

JAILLOT (Alexis-Hubert).

[THÉBAÏDE/ASCÉTISME CHRÉTIEN] Les déserts d'Égypte, de Thébaïde, d'Arabie, de Sirie, &c où sont exactement marqués les lieuz habitez par les Saincts Pères des déserts.

Paris, E. Michalet, 1692. 560 x 765 mm.

Magnifique carte figurant l’Égypte avec la Thébaïde, région méridionale de l’Égypte antique dont la capitale était Thèbes. La carte couvre également le nord de la péninsule arabique avec l'Arabie Saoudite, dénommée Arabie Déserte, la Palestine, la Syrie et l’île de Chypre. Très belle carte illustrant l'histoire de l’ascétisme chrétien et des tous premiers ermites qui se retirèrent dans les déserts de la Thébaïde. Elle est décorée d'une multitude de petites scènes commentées, représentant les exploits légendaires de ces premiers ermites, parmi lesquels figurait Pachomius (saint Pacôme ou Pacôme le Grand), vétéran de l’armée romaine et fondateur du premier monastère, que l’on voit ici instruire un groupe d’initiés dans le désert de Thèbes. Dans le désert d’Arabie, on voit une scène montrant des anachorètes, ou moines solitaires, brûlés par les Sarrasins. Près d'Antioche, on peut voir la colonne au sommet de laquelle se retira saint Siméon Stylite, qui passa là trente-six années à prier et à prêcher la bonne parole aux nombreux pèlerins qui venaient écouter le célèbre saint homme. Au nord de l’Égypte, dans le désert de Nitrie, figure un lac montrant un dragon ailé. Les déserts sont nommés : en Égypte, désert des Cellulles, désert de Sceti, désert d'Aphrodite, désert de Porphirion et de Calame ; en Arabie Saoudite, désert de Cades, désert d'Elem, désert de Pharam, désert de Sodome, désert de S.te Marie ; en Syrie, désert de Calcide. Dans la Méditerranée figurent deux barques, avec la légende "S. Hilarion arreste et fait reculer une barque de pyrates qui le poursuivoient et estoient prest de le joindre". Il s'agit d'Hilarion de Gaza ou Hilarion le Grand, ascète chrétien considéré comme le fondateur de la vie monastique en Palestine. La carte est décorée d'un très beau cartouche de titre montrant les deux célèbres ermites saint Paul et saint Antoine, ce dernier étant connu comme le premier moine chrétien. Les deux saints sont également représentés sur la carte, dans une scène légendée "S. Antoine enterre S. Paul. S. Paul mort". En bas à gauche figure le cartouche contenant l'échelle en lieues du chemin, en bas à droite une belle rose des vents. Les villes principales sont signalées à l'aquarelle rouge. Le nord est placé à droite de la carte. La carte est issue de la contrefaçon hollandaise de l'Atlas Nouveau de Jaillot, publiée en 1692. Bel exemplaire brillamment colorié à l’époque. Rare dans de tels coloris. Petite déchirure dans les marges droite et supérieure, manque de papier au coin supérieur gauche. Pastoureau, JAILLOT I D, 107.