35 résultats

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[ARABIE] Carte de l'Arabie.

1780. 288 x 245 mm.

Carte figurant la péninsule arabique, issue de l'Abrégé de l'histoire générale des voyages. La péninsule est divisée en trois Arabies : l'Arabie Pétrée (Jordanie), l'Arabie Déserte (Arabie Saoudite) et l'Arabie Heureuse (Yémen). Très légères rousseurs dans les marges, sinon bel exemplaire. Al Ankary, p. 397.

BELLIN (Jacques-Nicolas);

La Perse.

1764 243 x 354 mm.

Carte gravée publiée dans le Petit Atlas Maritime, l'un des atlas les plus intéressants et les plus complets du dix-huitième siècle, composé d'après les documents du Dépôt des Cartes de la Marine, publié en 1764. Nicolas Bellin, ingénieur hydrographe français à la tête du Dépôt des cartes et plans de la Marine, fut chargé de dresser les cartes de toutes les côtes des mers connues. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BERTIUS (Petrus).

[IRAK] Euphratis et Tigris cursus cum regionibus vicinis ex Plinii.

Paris, Melchior Tavernier, 1628. 142 x 189 mm.

Rare carte du Moyen-Orient avec les cours de l'Euphrate et du Tigre, dessinée par Petrus Bertius et gravée par Melchior Tavernier, pour la première édition de la Geographia vetus, atlas du monde ancien publié en 1628. Les deux premières éditions de cet atlas furent publiées par Melchior Tavernier en 1628 et en 1630 ; une troisième édition fut publiée par Jean Boisseau en 1645, lorsque Tavernier cessa son commerce. Né en Flandre en 1565 et révoqué en 1606, Bertius se réfugia à Paris où il fut nommé, dès 1618, cosmographe et historiographe du roi Louis XIII. On ne lui doit que deux atlas. Petites mouillures marginales, sinon bon exemplaire. Pastoureau, BERTIUS A.

BONNE (Rigobert).

[CANARIES & MADÈRE] Carte des isles Canaries, avec l'isle de Madère et celle de Porto Santo.

[1780]. 320 x 211 mm.

Carte issue de l'Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre, dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les Deux Indes. Ingénieur-géographe et cartographe, Rigobert Bonne succéda à Jacques-Nicolas Bellin comme hydrographe du Dépôt de la Marine en 1773. Pliure centrale légèrement brunie.

BONNE (Rigobert).

Carte de l'Arabie, du Golfe Persique, et de la Mer Rouge, avec l'Égypte, la Nubie et l'Abissinie.

[1780]. 218 x 321 mm.

Carte issue de l'Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre, dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les Deux Indes. Ingénieur-géographe et cartographe, Rigobert Bonne succéda à Jacques-Nicolas Bellin comme hydrographe du Dépôt de la Marine en 1773. Pliure centrale légèrement brunie.

BRION de la TOUR (Louis).

Carte des pays et principaux lieux connus dans les premiers âges du Monde.

Paris, S. Desnos, 1772. 280 x 315 mm.

Belle carte du Moyen-Orient, ornée d'un cartouche de titre montrant les pyramides d'Egypte et les Tables des Dix Commandements et encadrée d'une bordure florale décorée des armoiries royales, dressée par l'ingénieur-géographe du roi Louis Brion de La Tour. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BRION de la TOUR (Louis).

Perse, Turquie asiatique et Arabie.

Paris, Desnos, 1766 [1772]. 275 x 305 mm.

Belle carte de l'Arabie et de la Perse, encadrée d'une bordure florale décorée des armoiries royales. Elle a été dressée par Louis Brion de La Tour, ingénieur-géographe du roi, et est issue de l'Atlas général, civil, ecclésiastique et militaire, méthodique et élémentaire pour l'étude de la géographie et de l'histoire, atlas destiné à l'instruction de la jeune noblesse de l'École Royale Militaire. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BRION de la TOUR (Louis).

Perse, Turquie asiatique et Arabie, suivant les relations les plus exactes.

Paris, Sr. Desnos, 1766 [1772]. 280 x 310 mm.

Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BRUYN (Cornelis de, dit Corneille Le Brun).

[IRAN] Spahan.

[Amsterdam, 1718]. 29,4 x 159 cm.

Spectaculaire panorama de plus d'un mètre cinquante de longueur, figurant la ville d'Ispahan en Iran, capitale de l'empire perse entre le XVIe et le XVIIIe siècle, issu du Voyage par la Moscovie, en Perse, et aux Indes orientales. Peintre de formation, Cornelis de Bruyn avait déjà réalisé un voyage en Orient et en Égypte avant d'effectuer ce second voyage entre 1701 et 1708. Il visita la Russie du nord, Moscou (où il fit les portraits de cousines du tsar), la Tartarie, la Perse, Ceylan et Java avant de rentrer par le même chemin. Partout il dessina les villes, les habitants, les paysages, les animaux et les plantes, s'intéressa à toutes sortes de détails sur l'habillement, la nourriture, les châtiments, ou encore les façons de voyager. Exemplaire replié. Quelques froissements, notamment dans la marge gauche, manque au niveau de la marge dans le coin supérieur gauche.

CHATELAIN (Henry Abraham).

[ARABIE] Carte de l'empire des Turcs en Asie & en Afrique, divisé dans toutes ses pap[r]ties, avec une table de la longitude & latitude des principales positions de cette carte.

Amsterdam, circa 1720. 400 x 512 mm.

Pliure centrale légèrement brunie.

DEPOT des CARTES et PLANS de la MARINE.

[YEMEN] Côte d'Arabie. Aden et baies adjacentes.

Paris, 1872. 611 x 892 mm.

Grande carte marine figurant le port d'Aden et ses environs, sur les côtes du Yémen, levée en 1836 par le commandant Haines de la Marine Royale d'Angleterre, puis corrigée en 1863 et 1872. Avec trois profils côtiers. Pliure centrale légèrement brunie.

DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[YEMEN] Plan de la rade de Moka.

Paris, 1843. 427 x 577 mm.

Beau plan de la rade de Moka, aujourd'hui Al Mukha, gravé par Chassant, levé et dressé en 1842 d'après les ordres du contre-amiral de Hell, gouverneur de Bourbon, par Jehenne, capitaine de corvette commandant la Prévoyante. Avec deux panoramas de la ville. Bon exemplaire.

HAAS (Johann Matthias).

Tabulae pars prima exhibens partes orientaliores Imperii Arabici.

1746. 168 x 212 mm.

Carte figurant la partie orientale de l'empire arabe, issue de l'Atlantis historici. Bel exemplaire brillamment colorié à l'époque.

JAILLOT (Alexis-Hubert).

[THÉBAÏDE/ASCÉTISME CHRÉTIEN] Les déserts d'Égypte, de Thébaïde, d'Arabie, de Sirie, &c où sont exactement marqués les lieuz habitez par les Saincts Pères des déserts.

Paris, E. Michalet, 1692. 560 x 765 mm.

Magnifique carte figurant l’Égypte avec la Thébaïde, région méridionale de l’Égypte antique dont la capitale était Thèbes. La carte couvre également le nord de la péninsule arabique avec l'Arabie Saoudite, dénommée Arabie Déserte, la Palestine, la Syrie et l’île de Chypre. Très belle carte illustrant l'histoire de l’ascétisme chrétien et des tous premiers ermites qui se retirèrent dans les déserts de la Thébaïde. Elle est décorée d'une multitude de petites scènes commentées, représentant les exploits légendaires de ces premiers ermites, parmi lesquels figurait Pachomius (saint Pacôme ou Pacôme le Grand), vétéran de l’armée romaine et fondateur du premier monastère, que l’on voit ici instruire un groupe d’initiés dans le désert de Thèbes. Dans le désert d’Arabie, on voit une scène montrant des anachorètes, ou moines solitaires, brûlés par les Sarrasins. Près d'Antioche, on peut voir la colonne au sommet de laquelle se retira saint Siméon Stylite, qui passa là trente-six années à prier et à prêcher la bonne parole aux nombreux pèlerins qui venaient écouter le célèbre saint homme. Au nord de l’Égypte, dans le désert de Nitrie, figure un lac montrant un dragon ailé. Les déserts sont nommés : en Égypte, désert des Cellulles, désert de Sceti, désert d'Aphrodite, désert de Porphirion et de Calame ; en Arabie Saoudite, désert de Cades, désert d'Elem, désert de Pharam, désert de Sodome, désert de S.te Marie ; en Syrie, désert de Calcide. Dans la Méditerranée figurent deux barques, avec la légende "S. Hilarion arreste et fait reculer une barque de pyrates qui le poursuivoient et estoient prest de le joindre". Il s'agit d'Hilarion de Gaza ou Hilarion le Grand, ascète chrétien considéré comme le fondateur de la vie monastique en Palestine. La carte est décorée d'un très beau cartouche de titre montrant les deux célèbres ermites saint Paul et saint Antoine, ce dernier étant connu comme le premier moine chrétien. Les deux saints sont également représentés sur la carte, dans une scène légendée "S. Antoine enterre S. Paul. S. Paul mort". En bas à gauche figure le cartouche contenant l'échelle en lieues du chemin, en bas à droite une belle rose des vents. Les villes principales sont signalées à l'aquarelle rouge. Le nord est placé à droite de la carte. La carte est issue de la contrefaçon hollandaise de l'Atlas Nouveau de Jaillot, publiée en 1692. Bel exemplaire brillamment colorié à l’époque. Rare dans de tels coloris. Petite déchirure dans les marges droite et supérieure, manque de papier au coin supérieur gauche. Pastoureau, JAILLOT I D, 107.

JANSSON (Johannes).

Turcicum Imperium.

[Amsterdam, circa 1640]. 410 x 517 mm.

Belle carte de l'Empire Ottoman au milieu du XVIIe siècle, finement aquarellée à l'époque avec des rehauts d'or. Elle est issue de l'édition latine du Novus Atlas ou Nouveau Théâtre du Monde de Jansson. Elle est ornée d'un beau cartouche de titre montrant un sultan assis sur son trône, probablement Osman Ier, fondateur de l'Empire Ottoman, entouré des allégories de la Grèce et de la Turquie. La Méditerranée et la Mer d'Arabie sont illustrées de vaisseaux. Au bas du cartouche de titre figure la citation latine de l'historien romain Salluste : "Concordia parvæ res crescunt, discordia maximæ dilabuntur", en français "Par l'union, les petites choses grandissent, mais par la discorde les plus grandes s'effondrent". Texte latin au verso. Cette édition latine, numérotée au dos 3 B, n'est pas recensée par Van der Krogt. L'exemplaire a été imprimé sur un papier fort. Par ailleurs, même si on la devine, la mention "Sumpt. Joannis Janssonii priori multo accuratior ac emen datior" figurant en bas à droite, n'est plus lisible. Cependant, elle ne semble pas avoir été grattée. Il est possible que le cuivre d'origine ait été modifié. Exemplaire finement aquarellé à l'époque, avec rehauts d'or au niveau du cartouche et de plusieurs villes figurant sur la carte. Coupure au niveau de la pliure centrale dans les marges haute et basse. Van der Krogt, Koeman's Atlantes Neerlandici, 8100, pour les autres éditions.

JOLLAIN (Gérard).

L'Empire des Turcs.

[Paris, Jollain, 1667]. 134 x 172 mm.

Rare carte miniature de l'Empire Ottoman, issue de l'édition du Trésor des cartes géographiques des principaux estatz de l'univers publiée par Jollain en 1667. Elle s'étend à l'ouest jusqu'à l'Italie et aux côtes de la Libye, au nord jusqu'à la Mer Noire et la Mer Caspienne, au sud jusqu'à l'Abyssinie en Afrique, et à l'est jusqu'au Golfe Persique avec la péninsule arabique. La Mer Caspienne est nommée Mer de Caspie ou de Bachu, en référence à la ville de Bakou, située sur les rives de la Caspienne, en Azerbaïdjan, le Golfe Persique est appelé Sein Arabique. La péninsule arabique est divisée en deux Arabies : l'Arabie Déserte (Arabie Saoudite) et l'Arabie Felix ou heureuse (Yémen). Le Trésor des cartes géographiques des principaux estatz de l'univers est un rare atlas dont la première édition fut publiée par Jean Boisseau en 1643. D'autres éditions furent publiées par Louis Boissevin en 1653, Nicolas Picart en 1659, et de nouveau par Gérard Jollain en 1659. Les cartes du Trésor des cartes géographiques sont dérivées des cartes de l'Atlas minor de Mercator et Hondius, publié en 1628. Bon exemplaire. Petites rousseurs. Pastoureau, Trésor des cartes géographiques, Bc.

LAPIE (Pierre, Capitaine).

Carte de la Turquie d'Asie, de la Perse, de l'Afghanistan, du Belouchistan et de la grande Boukharie ; avec une partie des états voisins.

Paris, C. Picquet, 1848. En 30 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 0,64 x 1,43 m ; étiquette au dos de l'éditeur E. Andriveau-Goujon.

Belle carte murale au format oblong de plus d'1,40 m de large, couvrant le Moyen-Orient entre la Turquie et le Pakistan. Cette carte très détaillée est une version élargie et modifiée d'une autre carte de Lapie portant le même titre et que l'on trouve très communément. Géographe français, Pierre Lapie fut admis à l'École du Génie en 1789. En 1793, il devint ingénieur géographe au Dépôt de la Guerre, puis en 1814, directeur du cabinet topographique du roi. Enfin en 1832, il fut promu chef d'escadron au corps d'État-major puis colonel. Il fait partie des membres fondateurs de la Société de Géographie de Paris. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque.

LE ROUGE (Georges-Louis).

[PERSE] L'Empire de Perse.

[Paris, 1743]. 203 x 272 mm.

Carte gravée avec contours aquarellés à l'époque, ornée d'un cartouche de titre animé d'une scène. Parue dans l'Introduction à la géographie. Bel exemplaire.

MAGINI (Giovanni Antonio) & PTOLEMEE (Claude).

[IRAN/AFGHANISTAN/PAKISTAN] Tabula Asiae V.

[Arnhem, Joannes Jansson, 1617]. 128 x 170 mm.

Carte figurant l'Iran, l'Afghanistan et une partie du Pakistan, issue de la Géographie de Ptolémée traduite par Magini et publiée à Arnhem par Jansson en 1617. Texte latin au verso. Bel exemplaire.

MAGINI (Giovanni Antonio) & PTOLEMEE (Claude).

Turcici imperii descriptio.

[Arnhem, Joannes Jansson, 1617]. 130 x 168 mm.

Carte figurant le nord-est du continent africain et l'Arabie, issue de la Géographie de Ptolémée traduite par Magini et publiée à Arnhem par Jansson en 1617. Texte latin au verso. Bon exemplaire. Burden, 97.

MANESSON-MALLET (Allain).

[YEMEN] Isle de Zocotora.

[1683]. 146 x 97 mm.

Belle carte figurant l'île yéménite de Socotra ou Suqutra, dans le golfe d'Aden, ornée de vaisseaux et galères. Elle est issue de la Description de l'Univers, véritable encyclopédie géographique abondamment illustrée, publiée en français puis en allemand. D'abord ingénieur des camps et armées du roi de Portugal, Alain Manesson-Mallet fut nommé, dès son retour en France, maître de mathématiques des pages de la petite écurie de Louis XIV. On a également de lui Les Travaux de Mars (1671) et La Géométrie pratique (1702). Verso blanc. Marges légèrement brunies.

MERIAN (Matthäus).

[IRAN] Isfahan.

[1649]. 291 x 372 mm.

Superbe panorama très détaillé de la ville d'Ispahan ou Isfahan en Iran, issu de l'ouvrage Archontologia cosmica publié en 1649. La vue est animée au premier plan de 4 personnnages perses et accompagnée de 19 légendes numérotées permettant de repérer les bâtiments principaux : le couvent des Carmélites, les monastères des Capucins et des Augustins, ou encore le jardin royal de Tzarbagh. Marges gauche et droite coupées, avec une partie du trait d'encadrement, tel que paru.

NOLIN (Jean-Baptiste);

[PERSE] Le royaume de Perse.

circa 1780 202 x 261 mm.

Bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque.

ORTELIUS (Abraham).

[PERSE] Persici sive Sophorum regni typus.

[Anvers, 1592]. 349 x 496 mm.

Carte figurant le royaume de Perse, issue de l'édition latine de 1592 du Theatrum Orbis Terrarum ou Théâtre de l'Univers, premier atlas géographique "moderne". Texte latin au verso. Bel exemplaire. Van den Broecke, 167.

ORTELIUS (Abraham);

Turcicum Imperium.

Anvers 1598 81 x 105 mm.

Carte miniature figurant l'Empire ottoman, issue de l'édition française de l'Epitome du Théâtre du Monde, publiée par Philippe Galle à Anvers en 1598. Texte français au verso. Bel exemplaire.

PEETERS (Jan).

[IRAK] Bagdad in Babylonie oft Chaldea nu Irak.

[circa 1690]. 121 x 231 mm.

Estampe gravée. Brunissure dans le coin supérieur droit.

PEETERS (Jan);

[IRAN] Ispahan int Coninckryck van Persien.

circa 1690 139 x 234 mm.

Estampe gravée figurant la ville d'Ispahan. Exemplaire monté sur papier ancien, rousseurs marginales.

PEETERS (Jan);

[IRAN] Kaschan int koningryck van Persien.

circa 1690 127 x 236 mm.

Estampe gravée figurant la ville de Kashan en Iran. Bel exemplaire.

PTOLEMEE (Claude) & RUSCELLI (Girolamo).

[PERSE] Persia nuova tavola.

[Venise, 1561]. 183 x 246 mm.

Belle carte gravée figurant l'Iran, l'Afghanistan et le Turkmenistan, issue de la Géographie de Ptolémée. Texte italien au verso. Bel exemplaire.

PTOLEMEE Claude & RUSCELLI (Girolamo).

[PERSE] Tabula Asiae VII.

[Venise, 1561]. 185 x 247 mm.

Belle carte gravée figurant le royaume de Perse, publiée dans la Géographie de Ptolémée. Texte italien au verso. Bel exemplaire.

SANSON d'ABBEVILLE (Nicolas).

L'Arabie Pétrée, Déserte, et Heureuse.

1652. 186 x 240 mm.

Belle carte détaillée de la péninsule arabique constituée des trois Arabies : l'Arabie Pétrée (Jordanie), l'Arabie Déserte (Arabie Saoudite) et l'Arabie Heureuse (Yémen). Reconnu comme le fondateur de la cartographie française, Nicolas Sanson quitta sa ville natale d'Abbeville pour Paris, où il rencontra Richelieu en 1627. Ce dernier, très impressionné par son oeuvre cartographique, le présenta au roi Louis XIII qui le nomma Géographe Ordinaire du Roi. Il fut le premier, en France, à concevoir un atlas mondial et publia près de trois cents cartes. Bel exemplaire. Pastoureau, SANSON III A, 6 ; Al Ankary, pp. 198-199.

SANSON d'ABBEVILLE (Nicolas);

[PERSE] L'Empire du Sophy des Perses.

1652 192 x 242 mm.

Très bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque.

STANFORD (Edward).

[AFGHANISTAN & PAKISTAN] Map of the north western frontier of India showing the Pamir region and part of Afghanistan.

London, Edward Stanford, 1896. 470 x 640 mm.

Carte figurant le nord-ouest de l'Inde, avec la région du Pamir au Tadjikistan, le Pakistan et la moitié nord de l'Afghanistan jusqu'à Sar-é Pol à l'ouest et Kotwa au sud. Elle est issue du London Atlas of universal geography de Edward Stanford. Au nord, la carte s'étend jusqu'à Chinaz en Ouzbékistan, et à l'est jusqu'à la région du Xinjiang en Chine. Elle montre la frontière de l'Afghanistan déterminée lors de l'accord anglo-russe de 1872-73. L'accord anglo-russe de 1873 concernant une zone tampon en Asie centrale fut conclu à la suite de négociations entre les gouvernements russe et britannique d'octobre 1872 à janvier 1873. Il définit les sphères d'influence russe et britannique en Asie centrale et établit les frontières nord de l'émirat afghan. La carte montre également la frontière administrative de la Russie et la frontière politique britannique. Les altitudes en pieds sont indiquées pour toutes les villes et montagnes. Bel exemplaire en coloris de l'époque.

STANFORD (Edward).

A Map of the countries between Constantinople and Calcutta including Turkey in Asia, Persia, Afghanistan & Turkestan.

London, Edward Stanford, 1912. En 15 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 0,68 x 1,02 m.

Grande carte dressée par Edward Stanford, figurant la région comprise entre Constantinople, capitale de l'Empire ottoman, et l'Inde britannique, avec la Turquie, la Perse, l'Afghanistan et le Turkestan. Les possessions britanniques sont coloriées ou soulignées en rouge, et comprennent l'Inde britannique, Chypre, le protectorat d'Aden (actuel Yémen), l'île de Socotra (Yémen), ainsi que quelques villes situées le long du littoral de la Corne de l'Afrique. À l'est du Bhoutan figure un territoire dont il n'a pas été fait de levé géographique, et habité par des tribus indigènes. La carte montre également les sphères d'influence russe et britannique en Iran. Les lignes de chemin de fer et les câbles télégraphiques sous-marins sont également indiqués. Les routes et distances des bateaux sont notées en miles. Bon exemplaire. Deux petits manques aux sections 7 et 8.

TARDIEU (Ambroise).

Carte de l'Arabie.

[circa 1790]. 323 x 427 mm.

Belle carte de l'Arabie, dressée d'après Carsten Niebuhr et Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville. La péninsule est divisée en trois Arabies : l'Arabie Pétrée (Jordanie), l'Arabie Déserte (Arabie Saoudite) et l'Arabie Heureuse (Yémen). Ambroise Tardieu fut cartographe et graveur pour le Dépôt de la Marine et le Dépôt des Fortifications, dont il dirigea les travaux de 1811 à 1814. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque.