17 résultats

ANDRIVEAU-GOUJON (Eugène).

Afrique.

Paris, E. Andriveau-Goujon, 1880. 463 x 627 mm.

Belle carte de l'Afrique, issue de l'Atlas universel publié par Eugène Andriveau-Goujon. Un système de couleurs permet d'identifier les possessions anglaises, françaises, espagnoles, et portugaises, hollandaises, ainsi que les états tributaires de la Turquie et les possessions du sultan de Zanzibar. Bel exemplaire en coloris de l'époque.

ANDRIVEAU-GOUJON (Eugène).

Carte des dernières découvertes dans le sud de l'Afrique.

Paris, E. Andriveau-Goujon, 1880. 327 x 484 mm.

Rare carte figurant la partie méridionale de l'Afrique, issue de l'Atlas universel publié par Eugène Andriveau-Goujon. Un système de couleurs permet d'identifier les possessions et établissements des Anglais, des Français, des Espagnols, des Portugais, ainsi que les possessions du sultan de Zanzibar. Bel exemplaire en coloris de l'époque. Très légères rousseurs.

ANDRIVEAU-GOUJON (Eugène).

Carte générale de l'Afrique d'après les dernières découvertes.

Paris, E. Andriveau-Goujon, 1863. 630 x 897 mm.

Très grande et belle carte de l'Afrique, figurant les possessions et établissements anglais, français, espagnols, portugais, hollandais, ainsi que les possessions de l'Empire Ottoman et celles de l'Iman de Mascate. En carton figurent 8 petites cartes des Canaries, de Madère, de Sainte-Hélène, ou encore de Mayotte. Très bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[SAHARA OCCIDENTAL/SIERRA LEONE] Carte réduite des costes occidentales d'Afrique. Seconde feuille depuis le cap Bojador jusqu'à la rivière de Sierra Leona.

Paris, Mr. Bellin, 1753. 885 x 552 mm.

Belle et grande carte figurant les côtes nord occidentales de l'Afrique, entre le cap Bojador au Sahara Occidental et la rivière de Sierra Leone dans le pays du même nom. Au large des côtes figurent également les îles du Cap-Vert. La carte est ornée d'un beau cartouche de titre. Elle est issue de L'Hydrographie françoise publiée entre 1737 et 1772. La carte est traversée des lignes de rumb de couleur rouge, marquant les directions des vents. Ingénieur hydrographe français, Bellin entra en 1721 au Dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine, créé en 1720 par le Régent. C’est grâce à lui que le Dépôt de la Marine, constitué à partir des archives de la Marine, devint l’une des plus belles collections d’Europe. Il publia de nombreux ouvrages et atlas tels que la Description géographique de la Guyane en 1763 ou le Neptune François en 1773. Bon exemplaire. Mouillures dans les marges.

BONNE (Rigobert).

Afrique.

[1780]. 213 x 314 mm.

Carte issue de l'Atlas de toutes les parties connues du globe terrestre, dressé pour l'Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les Deux Indes. Ingénieur-géographe et cartographe, Rigobert Bonne succéda à Jacques-Nicolas Bellin comme hydrographe du Dépôt de la Marine en 1773. Pliure centrale légèrement brunie.

BRION de la TOUR (Louis).

L'Afrique dressée pour l'étude de la géographie.

Paris, Desnos, 1766 [1772]. 277 x 312 mm.

Belle carte de l'Afrique, encadrée d'une bordure florale décorée des armoiries royales, et ornée d'un cartouche de titre illustré. Elle a été dressée par Louis Brion de La Tour, ingénieur-géographe du roi, et est issue de l'Atlas général, civil, ecclésiastique et militaire, méthodique et élémentaire pour l'étude de la géographie et de l'histoire, atlas destiné à l'instruction de la jeune noblesse de l'École Royale Militaire. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque. Pliure centrale légèrement brunie.

BRION de la TOUR (Louis).

Partie de l'Afrique au delà de l'équateur, comprenant le Congo, la Cafrérie &c.

Paris, Desnos, 1766 [1772]. 275 x 307 mm.

Belle carte la partie sud de l'Afrique, avec Madagascar, La Réunion et Maurice, encadrée d'une bordure florale décorée des armoiries royales, et ornée d'un cartouche de titre. Elle a été dressée par Louis Brion de La Tour, ingénieur-géographe du roi, et est issue de l'Atlas général, civil, ecclésiastique et militaire, méthodique et élémentaire pour l'étude de la géographie et de l'histoire, atlas destiné à l'instruction de la jeune noblesse de l'École Royale Militaire. Exemplaire finement aquarellé à l'époque. Pliure centrale brunie.

BRION de la TOUR (Louis).

Partie de l'Afrique au delà de l'équateur, comprenant le Congo, la Cafrérie &c.

Paris, Desnos, 1766 [1772]. 272 x 305 mm.

Belle carte la partie sud de l'Afrique, avec Madagascar, La Réunion et Maurice, encadrée d'une bordure florale décorée des armoiries royales, et ornée d'un cartouche de titre. Elle a été dressée par Louis Brion de La Tour, ingénieur-géographe du roi, et est issue de l'Atlas général, civil, ecclésiastique et militaire, méthodique et élémentaire pour l'étude de la géographie et de l'histoire, atlas destiné à l'instruction de la jeune noblesse de l'École Royale Militaire. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

CHÂTELAIN (Henry Abraham).

[ÉGYPTE/NUBIE/ABISSYNIE] Carte de l'Égypte de la Nubie de l'Abissinie.

[Amsterdam, circa 1720]. 398 x 511 mm.

Belle carte détaillée figurant la partie nord-est de l'Afrique avec la péninsule arabique, dérivée de Guillaume de l'Isle. Elle s'étend à l'ouest jusqu'aux villes de Bône et Tabarka en Tunisie, et au sud jusqu'au Gabon et jusqu'à Mogadiscio en Somalie, orthographiée Mogadoxo. Elle est enrichie de nombreux commentaires sur les habitants, la géographie et les productions : ainsi au Niger, dans le royaume de Canum ou d'Alkanem, on trouve des "déserts et passages dangereux et pleins de voleurs" ; au royaume de Gabou "il vient du jaspe et des esclaves" ; au Soudan, dans le royaume de Gorhan, il se trouve des "montagnes où il y a dit on beaucoup d'émeraudes" ; au Nigeria, dans le royaume de Temian, "les habitans sont à ce qu'on dit antropophages", et dans le royaume de Medra, "quelques uns croyent que le Niger est un bras du Nil et l'appellent à cause de cela le Nil des Nègres". La péninsule arabique est divisée en trois Arabies : l'Arabie Pétrée (Jordanie), l'Arabie Déserte (Arabie Saoudite) et l'Arabie Heureuse (Yémen). La carte est issue de l'Atlas Historique, véritable encyclopédie géographique et l'œuvre de Nicolas Gueudeville pour le texte et d'Henry Abraham Châtelain pour les cartes. La première édition fut publiée à Amsterdam en 1708, puis rééditée en 1718, 1721 et 1732-39. Marges gauche et droite coupées au trait d'encadrement.

CHÂTELAIN (Henry Abraham).

Carte de la Barbarie, Nigritie et de la Guinée avec les pays voisins.

[Amsterdam, circa 1720]. 399 x 508 mm.

Belle carte détaillée figurant la partie nord-ouest de l'Afrique, dérivée de Guillaume de l'Isle. Elle s'étend au sud jusqu'au Gabon et l'île de São Tomé, appelée Isle du Prince, et à l'est jusqu'à la Lybie et le Tchad. Les nombreux royaumes de la région sont enrichis de notes sur leurs populations, leur géographie et leurs productions. Ainsi, dans le royaume de Bournou, situé à l'est du Tchad, figurent des "Déserts et passages dangereux et pleins de voleurs" et "de bonnes mines de fer", dans le royaume du Soudan, "des roches de Tegasa d'où l'on tire du sel dont se chargent les caravanes de Maroc et de Tombut", dans le royaume de Bito (entre le Nigeria et le Cameroun), "les habitans sont riches", et dans le royaume voisin de Temian, "les habitans sont à ce qu'on dit antropophages". Dans la ville de Zala, au royaume du Faisan, situé au sud du royaume de Tripoli, "il y a des foires et des marchez célèbres". La carte est issue de l'Atlas Historique, véritable encyclopédie géographique et l'œuvre de Nicolas Gueudeville pour le texte et d'Henry Abraham Châtelain pour les cartes. La première édition fut publiée à Amsterdam en 1708, puis rééditée en 1718, 1721 et 1732-39. Bel exemplaire.

CÔTE D'IVOIRE.

Vue du cap Lahou.

Vers 1840. Aquarelle originale sur papier montée sur carton (41 x 28 cm).

Très belle aquarelle légendée : Vue du cap La Ho aux cote d'Afrique et de la goêlette la Gazelle et un brick en traite de la poudre d'or et du morfil. Cap Lahou fut le premier port négrier en Côte d'Ivoire où quelques 50 000 esclaves furent envoyés vers les plantations des Amériques et des Antilles. On y pratiquait également le commerce de la poudre d'or et du morfil ou ivoire d'éléphant. Bon état de conservation.

DESBUISSONS (Edouard) & ANDRIVEAU-GOUJON (Eugène).

[CANAL de SUEZ] Carte de la Basse Égypte et du canal maritime de Suez, dressée par Desbuissons.

Paris, E. Andriveau-Goujon, 1880. 505 x 629 mm.

Belle carte figurant l'Égypte depuis Alexandrie jusqu'à la plaine de Péluse et la ville de Port-Saïd, et au sud jusqu'à Gizeh, issue de l'Atlas universel publié par Eugène Andriveau-Goujon. La carte a été dressée par Édouard Desbuissons, nommé géographe du Ministère des Affaires Etrangères en 1865. Y figurent le tracé du canal de Suez entre Port-Saïd et Suez, ainsi que l'emplacement des phares, les canaux d'eau douce et maritimes, les chemins de fer, les terres cultivées et les terrains incultes. Le canal de Suez fut inauguré, comme la carte l'indique, le 17 novembre 1869. En carton, plans de la ville d'Ismaïlia et des rades de Port-Saïd et de Suez. Bel exemplaire en coloris de l'époque.

FER (Nicolas de).

[ÉGYPTE/NUBIE/ABISSYNIE/ARABIE] Partie orientale d'Afrique où se trouvent l'Égipte, la Nubie, l'Abissine, et l'Ajan et partie de la Nigritie, du Grand Désert et du Bildulgerid &c où se trouvent encore l'Arabie qui fait partie de l'Asie et la Mer Rouge.

Paris, chez l'auteur, 1705. 224 x 324 mm + feuillet de texte descriptif.

Belle carte détaillée figurant la partie nord-est de l'Afrique avec la péninsule arabique jusqu'au Golfe Persique, dressée par Nicolas de Fer pour l'Atlas Curieux. Elle s'étend à l'est jusqu'à la ville de Constantine en Algérie, et au sud jusqu'au royaume de Loango, correspondant aujourd'hui à une partie du Gabon et du Congo. La carte est enrichie de commentaires sur les habitants des régions. La péninsule arabique est divisée en trois Arabies : l'Arabie Pierreuse (Jordanie), l'Arabie Déserte (Arabie Saoudite) et l'Arabie Heureuse (Yémen). Nicolas de Fer fut un géographe, graveur et éditeur français, ayant produit près de 600 cartes, très recherchées pour leur qualité décorative. Bel exemplaire. Pastoureau, Les Atlas français XVIe – XVIIe siècles, FER I, 103.

GRENIER (Yves).

[CHASSE au RHINOCÉROS] Chasse au rhinocéros. Cap de Bonne Espérance (Natal).

Paris, Wild, [circa 1860]. 448 x 602 mm.

Belle et grande scène de chasse au rhinocéros au Cap de Bonne-Espérance, dessinée et lithographiée en couleurs par Yves Grenier. La scène montre trois Européens et trois Africains. L'un des Européens vient de tomber de son cheval et se trouve terrassé par un rhinocéros, tandis que les autres personnages tentent de le sauver, à l'aide de leur fusil ou de leur gourdin. Bel exemplaire.

KAUFMANN (Ernst).

[LE CAP/CAPE TOWN] View of Cape Town from Table Bay.

Cape Town, J.H. Rose, [circa 1890]. 398 x 667 mm.

Très rare et belle vue lithographiée en couleurs de la ville du Cap, imprimée par Ernst Kaufmann à Lahr, en Allemagne, et publiée par J.H. Rose au Cap. La vue est prise depuis la Baie de la Table, sur laquelle s'est établie la ville du Cap. La baie est animée de voiliers et de petits bateaux de pêche. En arrière-plan, on aperçoit la montagne de la Table, massif qui surplombe la ville du Cap. À droite de la montagne de la Table, on aperçoit les deux collines de Lion's Head et de Signal Hill. Bel exemplaire.

MORLAND (George).

Traite des Nêgres. Quel contrat infame, l'un marchande ce qui n'appartient à personne, l'autre vend la propriété de la nature. - L'Africain hospitalier. Les Noirs sont d'un caractère doux et humain, au milieu des horreurs de la guerre, ils sont toujours restés fidels à la France, j'apporte ici leur serment de vivre et de mourir français : législateurs rendez nos frères à leurs droits naturels, et vos noms y seront bénis.

1794-1795. Ensemble de 2 gravures au pointillé (env. 41,5 x 48,5 cm.).

Ces deux gravures sont l'œuvre de Mlle Rollet dite "la citoyenne Rollet", et furent exécutées, pour la première, d'après une toile de 1788 du peintre anglais George Morland, intitulée Execrable Human Traffick, or The Affectionate Slaves, et pour la seconde, en 1790, intitulée African Hospitality. La première gravure représente une scène où figurent des marchands d'esclaves européens négociant des esclaves africains. Cette gravure dénonçant le commerce des esclaves noirs fut réalisée en 1794, en hommage à la première abolition de l'esclavage dans les colonies françaises par la Convention Nationale le 4 février 1794. Puis l'esclavage fut restauré en 1809. Le commerce d'esclaves fut aboli en 1818, mais l'émancipation générale ne fut décrétée qu'en 1848. La seconde gravure, anti-esclavagiste, représente une famille noire recueillant des naufragés blancs. La scène est inspirée de l'histoire du Grosvenor, vaisseau de la Compagnie des Indes, qui fit naufrage le 4 août 1782 au large de la côte sud-africaine. Bon exemplaire. Quelques restaurations dans les marges. Lescot, Haïti, Images d'une colonisation 1492-1804, pl. 28.

SANSON d'ABBEVILLE (Nicolas) & JAILLOT (Alexis-Hubert).

L'Afrique divisée suivant l'estendüe de ses principales parties, où sont distingués les uns des autres les empires, monarchies, royaumes, estats et peuples qui partagent aujourd'huy l'Afrique.

Paris, H. Jaillot, 1719. 454 x 637 mm.

Belle carte de l'Afrique, dressée par Sanson d'Abbeville et publiée par Jaillot en 1719. Elle est ornée d'un cartouche de titre décoré de figures allégoriques et des armoiries de la France. Reconnu comme le fondateur de la cartographie française, Nicolas Sanson, le premier de cette célèbre famille de cartographes, quitta sa ville natale d'Abbeville pour Paris, où il rencontra Richelieu en 1627. Ce dernier, très impressionné par son oeuvre cartographique, le présenta au roi Louis XIII qui le nomma Géographe Ordinaire du Roi. Il fut le premier, en France, à concevoir un atlas mondial et publia près de trois cents cartes. Successeur de la maison d'édition de Sanson à Paris, Alexis-Hubert Jaillot fut nommé géographe du roi Louis XIV en 1678, et publia de nombreuses cartes et atlas, parmi lesquels l'Atlas Nouveau, le Neptune Français et l'Atlas Français. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque.