Référence :LBW-7135

[LE MANS] Carte de Cassini. Feuille n°64/76. Le Mans.

CASSINI de THURY (César-François).

[Paris, 1756-1789]. En 21 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 594 x 925 mm ; étiquette au dos portant le titre "Le Mans" et le numéro en manuscrit.

Feuille n°64/76 de la carte de Cassini, couvrant les environs du Mans, dans le département de la Sarthe. Elle a été gravée par Nicolas Chalmandrier en 1765. Elle s'étend au nord jusqu'à Mézières-sous-Lavardin (simplement appelée Mézières), au sud jusqu'à Verron et La Chartre-sur-le-Loir (simplement appelée La Chartre), à l'ouest jusqu'à Poillé-sur-Vègre (simplement appelée Poillé), et à l'est jusqu'à Vibraye et Saint-Calais. Les villes principales comme Le Mans (représentée par une grande vignette), Montfort-le-Gesnois (simplement appelée Montfort), Connerré, Vibraye, Saint-Calais, Malicorne, ou encore La Guierche, sont signalées à l'aquarelle rouge. Les routes et chemins sont aquarellés en jaune. L'échelle est en toises. La carte de Cassini est la première carte générale et particulière du royaume de France. En 1747, Louis XV décide de confier à César-François Cassini l'élaboration d'une carte de France, "particulière" - c'est-à-dire détaillée - et "générale", parce qu'elle doit couvrir tout le royaume. Les levés furent effectués entre 1756 et 1789 et les 182 feuilles composant la carte furent publiées entre 1756 et 1815. Trois générations de Cassini se succédèrent pour achever ce travail, principalement César-François Cassini de Thury dit Cassini III (mort en 1787) et son fils Jean-Dominique Cassini de Thury dit Cassini IV. Cette carte constituait pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Elle est la première carte à s'appuyer sur une triangulation géodésique dont l'établissement prit plus de cinquante ans. La carte de Cassini ne sera pas remplacée avant 1866, avec la carte d'État-Major à l'usage des militaires. Dans le coin supérieur gauche figure une partie du cachet de la société de la carte de France. Après l'abandon financier du roi Louis XV, Cassini fonda cette société d'actionnaires le 10 août 1756, afin de continuer à financer la Carte générale de France. Parmi les associés figuraient des personnages importants, comme la marquise de Pompadour, le comte de Saint-Florentin, chargé de la maison du roi, le contrôleur général Peyrenc de Moras, des militaires de haut rang comme le prince de Soubise, le duc de Bouillon, le duc de Luxembourg ou le maréchal de Noailles, des membres de l’Académie des Sciences et surtout des personnes appartenant à la haute administration. Très bel et rare exemplaire finement colorié à l'époque.

300.00 €