Référence :LBW-6822

Ensemble de cinq cartes provenant de la bibliothèque de Louis-Philippe.

BRUÉ (Adrien Hubert).

Paris, Ch. Picquet, 1843-1844. 5 cartes coupées en sections et entoilées, onglets de vélin, étiquettes au dos de l'éditeur Heuguet ; sous emboîtage de papier marbré de l'époque, pièce de titre au dos.

Exceptionnel ensemble provenant de la bibliothèque de Louis-Philippe, dernier roi de France de 1830 à 1848. Il est composé de cinqcartes dressées par Adrien Hubert Brué, avec cachet rouge L.P. au recto et au verso de chaque carte. - Nouvelle carte de l'Amérique septentrionale, du Groënland et des îles qui en dépendent. Paris, Ch. Picquet, 1843. En 32 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,86 x 1,26 m. Très rare carte monumentale de l'Amérique du Nord de près de 2 mètres de hauteur, dressée par Adrien Hubert Brué, géographe du roi Charles X, dédiée à l'Académie Royale des Sciences de l'Institut de France, revue, corrigée et augmentée par Charles Picquet, géographe du roi Charles X et du duc d'Orléans (futur Louis-Philippe Ier), et propriétaire des cartes et atlas de Brué. En carton : carte des possessions russes en Amérique du Nord, carte de l'archipel du Spitzberg, carte de la partie nord-est des États-Unis, carte des Bermudes, et carte des environs de Mexico et de Vera Cruz. Les frontières et possessions sont signalées par un système de couleurs détaillé à gauche de la carte. Cette carte est historiquement importante pour la cartographie de l'Amérique du Nord. La première édition de 1833 fut en effet la première carte contenant des informations dérivées de Jedediah Smith, qui fut le premier à traverser la Sierra Nevada et à explorer les Montagnes Rocheuses. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque. - Nouvelle carte de l'Amérique méridionale, et des îles qui en dépendent. Paris, Ch. Picquet, 1843. En 32 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,86 x 1,24 m. Très rare carte monumentale de l'Amérique du Sud de près de 2 mètres de hauteur, dressée par Adrien Hubert Brué, géographe du roi Charles X, dédiée à l'Académie royale des sciences de l'Institut de France, revue, corrigée et augmentée par Charles Picquet, géographe du roi Charles X et du duc d'Orléans (futur Louis-Philippe Ier) et propriétaire des cartes et atlas de Brué. En carton : carte de l'archipel des Galapagos, carte des archipels des îles Shetland et des Orcades méridionales, et carte des découvertes récemment faites au sud-est de l'Amérique. Les frontières sont signalées par un système de couleurs détaillé à droite de la carte. Cachet froid de l'éditeur Charles Picquet. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque. - Carte encyprotype de l'Afrique. Paris, Ch. Picquet, 1844. En 24 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,24 x 1,39 m. Belle carte murale de l'Afrique, dressée par Adrien Hubert Brué, ingénieur géographe, et dédiée au comte d'Artois, roi de France sous le nom de Charles X, de 1824 à 1830. En carton se trouvent une carte de l'Île de France, actuelle Maurice, réduite de la carte du Voyage de Milbert, et une carte de l'Île Bourbon, actuelle Réunion, réduite de la carte de Bory de Saint-Vincent. Un système de sept couleurs permet d'identifier les possessions anglaises, danoises, espagnoles, américaines (Monrovia, capitale du Libéria, fondée en 1822 par l'American Colonization Society ou Société américaine de colonisation), françaises, hollandaises et portugaises. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque. - Carte encyprotype de l'Asie. Paris, Ch. Picquet, 1843. En 24 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,24 x 1,39m. Belle et grande carte de l'Asie, dédiée au roi Louis-Philippe. Un système de cinq couleurs permet d'identifier les possessions anglaises, danoises, françaises et portugaises, ainsi que les ports chinois ouverts au commerce de toutes les nations. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque. - Océanie ou cinquième partie du monde. Carte encyprotype, dédiée et présentée au Roi. Paris, Ch. Picquet, 1843. En 28 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,24 x 1,62 m. Belle et rare carte murale de l'Océanie, dédiée au roi Louis-Philippe. Un système de huit couleurs permet d'identifier les établissements anglais, espagnols, hollandais, portugais et français, les limites de l'Océanie, et les divisions d'après Walckenaer, Malte-Brun et Dumont d'Urville. Le nom même d'Océanie fut inventé par Brué en 1814 pour sa première carte du cinquième continent. Cette carte est très rare et ne doit pas être confondue avec une autre carte de Brué intitulée "Océanie ou cinquième partie du monde. Carte encyprotype", qui est une version réduite en une feuille de la carte ici présente. Bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque. Brué fut l'un des meilleurs cartographes du XIXe siècle. Il a dressé de nombreuses cartes remarquables par la pureté de la gravure et l'exactitude des renseignements. Pour certaines d'entre elles, il dessinait directement sur cuivre (en grec cypron). Il a donné aux cartes dressées par ce procédé le nom de cartes encyprotypes. Géographe, graveur, éditeur et marchand de cartes, actif jusqu'en 1856, Charles Picquet devint, dès 1798, le fournisseur attitré du Dépôt de la Guerre. Vers 1806, il fut nommé au Cabinet topographique de Napoléon, et en 1816 il obtint le brevet de géographe ordinaire du cabinet topographique de Louis XVIII. Très bel et rare ensemble provenant de la bibliothèque de Louis-Philippe, parfaitement conservé. Défauts d'usure à l'emboîtage, avec pièce de titre incomplète. Figure au catalogue de la vente de la bibliothèque de Louis-Philippe en 1852, Catalogue de livres provenant des bibliothèques du feu roi Louis-Philippe dont la vente aura lieu le 8 mars 1852, n°1469.

10,000.00 €