Référence :LBW-6655

[MARSEILLE] Vue et perspective de la ville de Marseille et ses environs, prise du côté de la belle vue de la plaine St. Michel. Dediée à S A.S. Mgr. le duc de Penthièvre Grand Amiral de France.

DURET (Pierre-Jacques) & JOULLAIN & AULAGNIER.

Paris, [1751]. En cinq feuilles jointes et entoilées de 0,86 x 2,85 m.

Très rare et spectaculaire panorama de la ville et du port de Marseille, publié à Paris au milieu du XVIIIe siècle. Il a été gravé par Pierre Jacques Duret sous la direction de M. Le Bas, graveur pour le Cabinet du Roi (Le buriniste Duret était un élève de Le Bas et peut-être apparenté à Le Bas lui-même, puisque l'épouse de ce dernier était née Duret). Les trois éditeurs parisiens sont Joullain, Quay de la Mégisserie à la Ville de Rome, Hochereau l'Ainé, Libraire, Quay et attenant le Caffé de Conti, vis à vis la descente du Pont Neuf au Phenix, et les Srs Aulagnier et Compagnie, Négocians, rue Quincampoix. Au bas du panorama figure une description géographique et historique de la ville de Marseille depuis sa fondation jusqu'au règne de Louis XIV, et une table de renvois (1-53) des monuments et lieux les plus remarquables. Il est décoré d'un cartouche de titre orné des armes de France, et dans le ciel, de l'Allégorie de la Renommée avec plusieurs génies portant les armoiries de Marseille. Ce panorama est vendu par souscription en avril 1751 "chez MM. Aulagnier & Compagnie négocians, rue Quinquampoix à Paris", & "chez M. Le Bas, rue de la Harpe, face à la rue Percée à Paris". Il est vendu en cinq feuilles sur papier Royal dit "Grand Aigle" mais également collé sur toile. Plusieurs artistes ont collaboré à la réalisation de cette vue qui a débuté deux ans auparavant. En novembre 1751, la vue est en vente au prix de 18 livres chez Joullain et les Sieurs Aulagnier. Le Journal historique sur les matières du tems de mai 1751 fait l'annonce suivante: "On donnera au Public vers la fin du mois de Juillet prochain, ou d'Août au plûtard, la vûe & la perspective de toute la Ville de Marseille & de ses environs. Cet ouvrage se grave sous la direction du Sieur Le Bas, Graveur du Cabinet du Roy, chez lequel on a exécuté les Fêtes données à Strasbourg. Cette vûe a été levée très-exactement sur les lieux par un habile Dessinateur en ce genre, qui a observé le point de vûe le plus gratieux & le plus favorable. Cette vûe a été prise du côté de la Plaine de S. Michel ; elle comprend depuis l'extrémité du Cap Colonne, jusqu'au Cap Cecie ; ce qui présente tout le Golphe & l'étendue de la rade des Isles voisines, & du Port. On distingue aisément dans cette projection les Maisons remarquables, comme la Maison de Ville, l'Arcenal, les Paroisses & Couvens désignés par des Lettres de renvoi. On n'a rien oublié pour rendre cet ouvrage parfait. Sur les nuages au-dessus du milieu de cette vûe, est une Renommée avec plusieurs Génies portant les armes de la Ville ; au bas est un Cartouche portant la Dédicace à Monseigneur le Duc de Penthiévre, Grand Amiral de France, & accompagné de plusieurs Emblêmes. Les Souscriptions de cette vûe ont été ouvertes le premier du mois d'Avril dernier chez MM. Aulagnier & Compagnie négocians, rue Quinquampoix à Paris, & chez M. le Bas, rue de la Harpe, vis-à-vis la rue Percée à Paris. Elles seront fermées à la fin du mois d'Août prochain. Ceux qui souscriront obtiendront cet ouvrage à 12 liv. en cinq belles épreuves en blanc, sur du papier Royal dit grand Aigle ; on le vendra dans le public 18 liv. en blanc, & sur le même papier pour les personnes qui la souhaiteront colée sur toile sans gorge 21 liv. avec gorge noire 30 liv. & avec gorge dorée 42 liv. Cette vûe a huit pieds & demi de long sur deux & demi de hauteur, on se flatte que le Public la recevra favorablement. On a employé les plus habiles Artistes dans toutes les parties de l'ouvrage qui est commencé depuis deux ans, & M. le bas qui est à la tête de cet ouvrage est un sur garant de la perfection de ce morceau de gravûre." En novembre 1751, le même Journal historique sur les matières du tems fait l'annonce suivante : "On débite actuellement à Paris chez Le Bas, Graveur du Cabinet du Roi, rue de la Harpe, vis-à-vis la rue Percée ; chez Joullain, Quay de la Mégisserie ; chez Hochereau l’aîné, libraire à la descente du Pont-Neuf, & chez Messieurs Aulagnier, Négociant rue Quincanpoix, la vue & perspective de Marseille, annoncée au public par souscription. Le prix est de 18 liv. en blanc, en cinq belles feuilles, Papier Royal." Belle impression contrastée et très bonne condition pour une gravure de ce format. Coin inférieur gauche manquant refait et soigneusement redessiné (7 x 9 cm), déchirure à gauche de 20 cm et deux déchirures à droite (6 et 2 cm) dans la gravure, restauration dans le ciel en partie supérieure entre la 4ème et la 5ème feuille. Suite de la Clef, ou Journal historique sur les matieres du tems, 1751, Tome LXIX, pp. 345-346, et tome LXX, p. 350.

12,000.00 €