Référence :LBW-6069

Résultats de la révolution quant au commerce, à la marine et aux colonies. Aperçu de leur influence sur les forces et la prospérité de la France.

BRULLEY (Augustin-Jean).

Paris, imprimerie de Laurens aîné, 1791. In-8 de 52 pp.; cartonnage de papier marbré à la bradel, pièce de titre de maroquin brun en long (reliure moderne).

Texte adressé à la Commission des Onzes, chargée par la Convention Nationale de la rédaction des loix constitutionnelles. Commissaire de Saint-Domingue, l'auteur constate que le commerce colonial "est nul actuellement", or, "c'est du plus ou moins de prospérité de ce commerce que dépend le degré de puissance de la France" (pages 10 et 11). Il demande donc, pour rétablir la prospérité de Saint-Domingue, que les colons, qui n'ont pas de députés à la Constituante, puissent prendre part à la rédaction des lois les concernant. Bon exemplaire. Inconnu de Max Bissainthe, de Monglond et de Sabin.

200.00 €