Référence :LBW-5633

Histoire des Yncas rois du Pérou.

GARCILASSO DE LA VEGA (Gomez Suarez de Figueroa, dit el Inca).

Amsterdam, Jean Frédéric Bernard, 1737. 2 volumes in-4 de (20) ff., 540-(15) pp. & (2) ff., xxiv-373-(3) pp.; basane rouge, dos à nerfs ornés, pièces de titre verte, roulette encadrant les plats, armes au centre, coupes ornées, tranches dorées (reliure légèrement postérieure).

Nouvelle édition contenant L'histoire des Incas traduite de l'espagnol par Jean Baudouin; elle est suivie de L'histoire de la conquête de la Floride, du même auteur, et traduite par Pierre Richelet, auxquels est jointe la Nouvelle découverte d'un pays plus grand que l'Europe situé dans l'Amérique entre le Nouveau Mexique et la mer glaciale, du père Louis Hennepin. L'illustration se compose d'un frontispice, de 3 cartes gravées dépliantes (Pérou, Louisiane et cours du Mississipi), et de 15 planches gravées (dont une dépliante) la plupart par Bernard Picart. Fils d'un conquistador espagnol et d'une princesse inca, Garcilasso de la Véga naquit et vécut à Cuzco au Chili jusqu'à la mort de son père. Puis, à l'âge de 21 ans, il quitta l'Amérique pour s'installer en Espagne où il écrivit une Histoire des Incas qui est un témoignage unique d'un homme qui tenait des deux cultures et qui présentait une vision moins européenne de cette histoire. Le second texte, L'histoire de la conquête de la Floride, retrace l'histoire de l'expédition de Hernando de Soto à travers le sud-est des États-Unis à la recherche d'or et du passage vers la "Mer du Sud" et la Chine. Parti de La Havane en 1539, l'expédition attegnit les rives du Mississipi en mai 1541. Soto mourut un an plus tard et ce qui restait de l'expédition regagna Mexico sans avoir découvert de trésor ni même de lieux pour y établir une colonie. Le dernier texte est celui du père Hennepin qui, en 1678, accompagna Cavelier de La Salle dans la région des Grands Lacs puis continua, sans ce dernier, à explorer le nord du bassin du Mississipi qu'il descendit, dit-il, jusqu'à son embouchure (mais il fut accusé d'imposture sur ce point). Bel exemplaire aux armes de Sophie Dorothée de Wurtemberg, épouse du tsar Paul Ier et tsarine sous le nom de Marie Féodorovna (1759-1824). Fille du duc Fédéric-Eugène de Wurtemberg, elle passa une partie de son enfance au château de Montbelliard, qui faisait alors partie du domaine des duc de Wurtemberg, et était parfaitement francophone. Ex-libris et cachet à froid de la bibliothèque du palais Pavlovsy (au sud de Saint-Pétersbourg), résidence du couple impérial. Dos passés, petites taches sur les plats. Cohen, 425. — J.C.B., 737/98. — Leclerc, I, 618. — Sabin, 98752.

13,000.00 €