Référence :LBW-5596

Algérie et Désert. Carnet de dessins.

Algérie, Espagne, Grèce, Turquie, Ukraine (pour la plupart), 1880-1885. In-16 oblong (11,4 x 17 cm) de (33) ff.; toile grise, titre manuscrit sur chaque plat, lacets de fermeture (reliure de l’époque), taches sur les plats.

Carnet d’un voyageur en Algérie, en Méditerranée et en mer Noire. Il comprend 61 dessins exécutés à l’encre sur papier fort, dont 40 aquarellés, le premier étant rehaussé de pierre blanche. Les dessins occupent généralement une page entière au recto ou au verso de chaque feuillet, sauf pour 4 d’entre eux exécutés sur double page. Une légende manuscrite, à l’encre, permet de situer les sujets représentés. La partie la plus importante est consacrée à l’Algérie, avec 37 dessinsmontrant des vues pittoresques, des montagnes, des maisons avec leur architecture, des habitants en costumes, etc. La disposition des dessins permet de reconstituer l’itinéraire du voyageur: il part du Djurdjura (Grande Kabylie) où il dessine deux villageois ainsi qu’une jeune fille, puis il se dirige vers le Sud-Est et représente un marabout entre El Kantara et Biskra. Il dessine la Montagne de Sel au nord de Biskra, puis une caravane à Souk-Ahras. Il prend ensuite la direction du Sud-Ouest, traverse un désert pierreux et arrive à Berriane où il dessine l’intérieur de la maison du Caïd. Parvenu à Ghardaïa, il réalise deux vues générales, l’une aquarellée et l’autre en noir, sur double page, montrant les fortifications. Il dessine aussi deux portes de la ville, dont celle d’El-Ateuf. Dans les environs de Ghardaïa, il donne une vue de Beni-Isguen avant de dessiner une oasis ainsi que quelques portraits de jeunes femmes. L’étape suivante est Ouargla, où il dessine la mosquée ainsi qu’une rue avec ses maisons basses. Puis il se rend à Sedrata, un site archéologique situé au sud de Ouargla, dont il fournit trois dessins et un plan du palais, ainsi qu’une vue extérieure. Remontant vers le Nord, il arrive à Touggourt où il effectue le portrait d’une jeune femme en costume. Il rejoint ensuite Biskra, traverse le village de Mdoukal, dessine un campement dans l’Aurès puis parvient à Bou Saada où il représente une rue avec ses habitants. Se dirigeant à nouveau vers le Sud, il dessine, sur double page, le djebel Milok près de Laghouat, puis continue vers l’Est pour visiter Ain Mahdi et Aflou. La suite du carnet contient deux vues de Barcelone, une de la côte corse, deux des côtes grecques (cap Matapan, Taygète), et, sur double page, un beau panorama de Constantinople (Corne d’Or) puis un autre représentant l’entrée du Bosphore. Après une dernière vue du Bosphore, le voyageur arrive à Odessa (Ukraine) où il dessine une habitante en costume, une grande place entourée de maisons ainsi que trois vues du port montrant différents navires. Le carnet continue par une vue du détroit des Dardanelles, puis de Salonique et un détail architectural de l’Acropole d’Athènes. Il s’achève par une vue de l’île d’Öland, au large de la Suède, en mer Baltique. Ensemble bien conservé. Provenance: ex-libris manuscrit «Madame A. Gerlaud» au verso du premier plat.

1,800.00 €