Référence :LBW-5399

[VIETNAM] Plan de la ville de Hanoi.

BUREAU TOPOGRAPHIQUE des TROUPES de l'INDO-CHINE.

1896. 500 x 377 mm.

Rare plan de la ville de Hanoï, dressé et publié par le Bureau Topographique des Troupes de l'Indochine en 1896. Le plan montrte la citadelle, le jardin botanique, le champ de courses, la fabrique d'allumettes, les bâtiments du quartier général, la prison civile ou encore la salle des ventes. Après la Cochinchine, proclamée colonie française en 1862, ce fut au tour du Tonkin, dont la capitale était Hanoï, de devenir un protectorat français en 1884. L'installation des Français à Hanoï se fit en deux temps. La citadelle fut prise une première fois le 20 novembre 1873, puis une seconde le 25 avril 1882. Dès 1874, les Français obtinrent une concession administrative et commerciale en bordure du fleuve Rouge, et la création d'un consulat en 1875. Leur installation fut définitive à la création du protectorat sur l'Annam-Tonkin en 1884. La ville ancestrale vietnamienne s'organisait sur un espace relativement restreint, en bordure du fleuve. Les deux pôles principaux en étaient la citadelle, centre politique, et le quartier des Trente-six rues, noyau économique. Les faubourgs constitués de villages artisanaux et agricoles approvisionnaient le centre. La ville coloniale s'est développée à partir de 1888, en bordure de la ville traditionnelle. Un axe majeur à l'emplacement de la rue Paul Bert fut défini. Il reliait les premiers lieux de la présence française : la concession, la citadelle, le quartier de la mission catholique et le camp des Lettrés. A partir de 1890, l'administration coloniale imposa un urbanisme à l'occidentale en développant un plan en damier, entraînant la destruction de bâtiments emblématiques, tels que la citadelle, démantelée en 1897, ou la pagode Bao Thien du XIe siècle, qui fut remplacée par la cathédrale Saint-Joseph (Archives Nationales d'Outre-Mer). Bon exemplaire, replié. Très petit manque à une pliure.

500.00 €