Référence :LBW-4868

Carte de l'Isle de la Félicité.

WEIS (Johann Martin).

1743. 250 x 350 mm.

Rarissime curiosité cartographique, dans l'esprit de la Carte de Tendre de Madeleine de Scudéry, figurant une île imaginaire, appelée Île de la Félicité, bordée par les Mer Sauvage et Mer Favorable. Le point culminant de l'île est appelé le Bonheur Parfait. Au sud de l'île, sur la mer Favorable, figure le Port de la Félicité près duquel se tiennent les écueils de la Volupté et de l'Ambition, l'Écueil de la Suffisance en face du Port de Richesse, et l'Écueil du Caprice en face du Port de Beauté ; à l'est, l'Écueil de l'Ennui, en face du Port d'Égalité ; à l'ouest, l'Écueil de la Fadeur en face du Port de Complaisance. Au nord, sur la Mer Sauvage, se trouve le Port de Vertu, rendu impraticable par le plateau du Rocher de Pruderie. Les villages se nomment Philosophie, Harmonie, Cajollerie, ou Le Je Ne Scay Quoy. On remarque également le Château de Santé, le Marais des Plaisirs Innocents, la Tour des Badinages, la Montagne des Honneurs ou encore la rivière de l'Amour Propre. Cette carte a été dressée par Johann Martin Weis pour l'Ordre de la Félicité ou des Félicitaires, ordre paramaçonnique mixte fondé à Paris vers 1740 par Scipion-Louis-Joseph de La Garde, marquis de Chambonas. L'Ordre de la Félicité était l'une des quelques sociétés secrètes de l’époque empruntant à la maçonnerie le serment et la pratique d’un rituel, mais s’ouvrant aux femmes. Cette société, dont le but allégorique était un voyage à l'Île de la Félicité, était essentiellement composée de seigneurs et de dames distinguées, et avait adopté une terminologie maritime pour initier ses membres. L'Île de la Félicité était mentionnée dans l'oraison du saint Nicolas, patron de l'Ordre, que devait réciter toute personne souhaitant être admise : «Tous les secrets de l'Ordre résident dans une bienheureuse navigation pour aborder l'île, cette merveilleuse île de la Félicité, toujours demeurée invisible aux yeux de tous les peuples...». Dans un ouvrage paru en 1904, intitulé L'Intermédiaire des Chercheurs et Curieux, J.-C. Bord mentionnait un exemplaire de cette carte qui accompagnait la remise d'un diplôme de l'Ordre de la Félicité au marquis de Chambonas. La carte est décorée d'un cartouche de titre orné d'attributs militaires et d'une ancre, symbole de l'Ordre. Une légende de six symboles permet d'identifier les villes, bourgs, villages, hameaux, la maison de campagne et le château. Marges courtes, pliure centrale remise à plat et présentant de très petits défauts, quelques rousseurs claires, petite tache au niveau de l'échelle. J.-C. Bord, L'Intermédiaire des Chercheurs et Curieux. Correspondance Littéraire, Historique et Artistique. Questions et Réponses, Lettres et Documents Inédits. 1904 ; Arthur Dinaux, Les sociétés badines, bachiques, littéraires et chantantes. 1867.

4,000.00 €