Référence :LBW-4322

[GIBRALTAR] Plan de Gibraltar, attaqué par terre et par mer par l'armée espagnole et française aux ordres de M.r le duc de Crillon, en présence de M.gr le Comte d'Artois. D'après les dessins d'un ingénieur en chef de l'Armée.

ESNAUTS (Jacques) & RAPILLY (Michel).

Paris, Esnauts et Rapilly, 1782. 750 x 513 mm.

Très beau plan de Gibraltar, dressé d'après les dessins d'un ingénieur en chef de l'armée française, divisé en deux parties, avec à gauche une vue de la baie avec les nombreux vaisseaux en place, et à droite un plan détaillé des fortifications du rocher. Le plan a été dressé lors de l'un des épisodes de la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis, que fut le Grand Siège de Gibraltar, qui dura de 1779 à 1783, alors que les Espagnols, soutenus par les Français, tentaient de reprendre le rocher aux Anglais. Y figurent le fort Saint-Philippe avec les retranchements construits par les Espagnols après le siège de 1727, afin d'empêcher la possession anglaise de communiquer avec l'Espagne, le Fort du Levant, la bombardière, les magasins à poudre, les batteries, les corps de garde, les bastions, l'hôpital, ainsi que la maison et le jardin du gouverneur. La partie gauche figurant la baie de Gibraltar montre les villes d'Algesiras et de Ceuta, le camp espagnol de Saint-Roch, ainsi que tous les vaisseaux et chaloupes mouillant dans la baie. Au bas du plan figure la note suivante : "Cette place a été bloquée dès le mois de juillet 1779, par l'escadre espagnole aux ordres de Don Barcelo, et l'armée de terre commandée par Don Alvarez de Mendoza. Et le siège dans toutes les règles a été commencé vers la fin d'août 1782". Antoine Barcelo ou Don Antonio Barcelo fut un marin et militaire espagnol, qui se distingua lors du siège de Gibraltar. En 1704, au moment de la Guerre de Succession d'Espagne, l'Angleterre s'emparait de Gibraltar, place forte d'un intérêt stratégique considérable. Cette prise de possession fut confirmée par le traité d'Utrecht de 1713, puis par différents traités conclus au cours du XVIIIème siècle. Cependant, plusieurs tentatives de reprise de ce territoire par les Espagnols eurent lieu, en particulier entre 1727 et 1729, et entre 1779 et 1783, lorsque le "Rocher", assiégé, dut subir les attaques répétées des troupes franco-espagnoles commandées par le duc de Crillon. Bel exemplaire finement colorié à l'époque.

1,500.00 €