Référence :LBW-3078

Relation du voyage de monseigneur l'évêque de Beryte, vicaire apostolique du royaume de la Cochinchine, par la Turquie, la Perse, les Indes, &c. jusqu'au royaume de Siam, & autres lieux.

BOURGES (Jacques de).

Paris, Denys Bechet, 1668. In-8 de (4) ff., 245-(3) pp.; vélin souple de l'époque.

Deuxième édition. Récit du voyage et de la première mission chrétienne au Siam, qui fut conduite par Pierre Lambert de La Motte, l'un des fondateurs des Missions étrangères de Paris, et nommé par le pape vicaire apostolique de Cochinchine. En 1660, accompagné d'un prêtre, et d'un laïc, Jacques de Bourges prit la route pour le Siam en évitant de passer par les possessions portugaises qui étaient hostiles au projet. Ils prirent un navire de Marseille à Alexandrette, au sud de la Turquie, poursuivirent par la terre et passèrent par Alep, et Bagdad. Ils descendirent le Tigre en bateau jusqu'à Bassora, se rendirent à Ispahan puis à Suratte et rejoignirent la Cochinchine en passant par l'Inde et le Népal. Charmés par les richesses de ce royaume, la bonté de ses habitants et la grandeur de son monarque, les religieux se persuadèrent que le Siam pouvait être converti au catholicisme. Les missionnaires informèrent Louis XIV de leurs espoirs et durant vingt ans, la Compagnie de Jésus n'aura de cesse d'asseoir ses positions dans la région et d'encourager le roi Phra Naraï à renoncer au bouddhisme pour adopter la religion catholique. [Relié avec:] - PALLU (François). Relation abrégée des missions et des voyages des évesques françois envoyez aux royaumes de la Chine, Cochinchine, Tonquin, & Siam. Paris, Denys Bechet, 1668. (6) ff., 148 pp. Fondateur des Missions Etrangères, François Pallu fut ensuite nommé vicaire apostolique de la province de Fo-Kien, en Chine. De 1667 à 1684, il effectua trois voyages au Siam et en Chine, et lutta dans ses travaux contre l'influence toute puissante des Jésuites, qui le forçèrent deux fois à retourner en Europe ; ces derniers le tinrent même en captivité durant six mois après le naufrage de son navire sur une des îles Philippines. Nommé administrateur général des Missions de l'empire de Chine après que sa conduite fut approuvée par la cour de Rome, c'est au cours de son dernier voyage qu'il succomba, épuisé par ses aventures. Bel exemplaire en vélin de l'époque. Petites tâches et froissements sur le vélin de la reliure. Boucher de La Richarderie, IV, 376. — Brébion, 102. — Chadenat, 532, 6510. — Cordier, BI, 825, 827. — Cordier, BS, 827. — Hage Chahine, 599. — Wilson, 28.

7,000.00 €