Référence :LBW-1728

Pars globi terrestris A° 1492 a Martino Behaim equite Lusitano Norimbergae confecti. Delineavit Christoph. Theoph. de Murr. 1778.

BEHAIM (Martin) & MURR (Christophe Théophile de);

Paris, 1787. 560 x 385 mm.

Très rare facsimile gravé et publié en 1787 dans le "Recueil de pièces intéressantes concernant les Antiquités, les Beaux-Arts, les Belles-Lettres, et la Philosophie". Il figure une partie du globe terrestre confectionné par le cartographe et navigateur Martin Behaïm à Nuremberg le 20 juin 1492, soit quelques mois avant la découverte du Nouveau Monde. Le globe terrestre de Martin Behaïm, aujourd'hui conservé au Musée de Nuremberg, est le plus ancien globe terrestre connu. Cette feuille couvre une partie de l'Asie avec le Japon et quelques îles de l'Asie du Sud-est, ainsi que les îles du Cap-Vert, Madère et les Canaries. Il n'y est fait aucune mention du Nouveau Monde, et conformément aux hypothèses géographiques de l'époque, les terres asiatiques sont très élargies et beaucoup plus étendues vers l'est qu'elles ne le sont dans la réalité. C'est cette représentation erronée qui encouragera Christophe Colomb à tenter d'atteindre l'Asie par l'Ouest, et qui l'incitera à penser qu'il atteignait les Indes alors qu'il débarquait en Amérique. Certains lieux sont accompagnés de commentaires empruntés à Marco Polo : au pôle Nord, il est dit "Ici l'on prend des faucons blancs", au Japon, appelé Cipangu, "Dans cette île croissent les épiceries ; il y a des sirènes dans la mer". Au sud-ouest des îles du Cap-Vert figure l'île imaginaire de St. Brandan. Traces d'anciennes pliures, petit manque dans la marge gauche, surimpression de certaines parties de la carte.

1,800.00 €