libraire : Librairie Le Bail

3350 résultats

BUCHON (Jean Alexandre);

[COLOMBIE] Carte géographique, statistique et historique de la République Colombienne.

Paris 1825 441 x 602 mm.

Carte gravée de la Colombie, entourée d'une grande description géographique, historique et politique. Elle est issue de l'Atlas géographique, statistique, historique et chronologique des deux Amériques et des îles adjacentes, qui n'est autre que l'édition française de l'atlas américain de Carey & Lea, A complete historical, chronological, and geographical American atlas, dont la première édition fut publiée à Philadelphie en 1822. Bel exemplaire finement colorié à l'époque.

BUCHON (Jean Alexandre);

[MARTINIQUE] Carte géographique, statistique et historique de la Martinique.

[Paris, 1825]. 473 x 616 mm.

Belle carte de la Martinique, issue de l'Atlas géographique, statistique, historique et chronologique des deux Amériques et des îles adjacentes, qui n'est autre que l'édition française de l'atlas américain de Carey & Lea, A complete historical, chronological, and geographical American atlas, dont la première édition fut publiée à Philadelphie en 1822. Les bordures contiennent une longue description géographique et historique. La légende de la carte permet de repérer les zones de mouillage pour les grands vaisseaux, les barques et les petits vaisseaux, ainsi que les sucreries et les batteries. Malgré le changement de nom intervenu en 1807, Fort-de-France est toujours nommée Fort Royal. Bel exemplaire finement colorié à l'époque.

BUCHON (Jean Alexandre);

[NEW YORK] Carte géographique, statistique et historique du New-York.

Paris 1825 455 x 617 mm.

Carte gravée figurant l'état de New York, issue de l'Atlas géographique, statistique, historique et chronologique des deux Amériques et des îles adjacentes. Cet atlas est l'édition française de l'atlas américain de Carey & Lea, A complete historical, chronological, and geographical American atlas, dont la première édition fut publiée à Philadelphie en 1822. La carte est entourée d'une grande description géographique et historique contenant également la liste des gouverneurs et des lieux remarquables de batailles et sièges. On joint une feuille du même format contenant la suite de cette description. Bel exemplaire finement colorié à l'époque.

BUCHON (Jean Alexandre);

[PENNSYLVANIE] Carte géographique, statistique et historique de la Pensylvanie.

Paris 1825 456 x 612 mm.

Carte gravée figurant l'état de Pennsylvanie, entourée d'une grande description des rivières, du climat, du commerce, du gouvernement et de l'histoire de l'état. Elle est issue de l'Atlas géographique, statistique, historique et chronologique des deux Amériques et des îles adjacentes, qui n'est autre que l'édition française de l'atlas américain de Carey & Lea, A complete historical, chronological, and geographical American atlas, dont la première édition fut publiée à Philadelphie en 1822. Bel exemplaire finement colorié à l'époque.

BUCHON (Jean Alexandre);

Carte géographique, statistique et historique de l'Amérique méridionale.

Paris 1825 442 x 637 mm.

Carte gravée de la Colombie, accompagnée d'une grande description géographique et historique. Elle est issue de l'Atlas géographique, statistique, historique et chronologique des deux Amériques et des îles adjacentes, qui n'est autre que l'édition française de l'atlas américain de Carey & Lea, A complete historical, chronological, and geographical American atlas, dont la première édition fut publiée à Philadelphie en 1822. Bel exemplaire finement colorié à l'époque.

BUCHON (Jean-Alexandre).

La Grèce continentale et la Morée. Voyage, séjour et études historiques en 1840 et 1841.

Paris, Charles Gosselin, 1843. In-18 de vij-568 pp. ; demi-veau brun, dos lisse orné, tranches mouchetées (reliure de l'époque).

Première édition. De décembre 1840 à novembre 1841, Buchon voyagea en Grèce à la recherche de documents inédits sur la principauté de Morée et le duché d'Athènes, deux états croisés, fondés en Grèce au début du XIIe siècle lors de la quatrième croisade. Dans son ouvrage, il mêle le récit de ses recherches à la description de la Grèce et de ses habitants dix ans après l'indépendance. Bon exemplaire provenant de la bibliothèque du château de Dampierre avec son ex-libris. Tranches et quelques cahiers piqués. Atabey, 162. — Blackmer, 230. — Weber, 348.

BUGNON (Didier).

Plan de la ville de Toul.

1745. 302 x 436 cm.

Joli plan de la ville de Toul en Lorraine, par Didier Bugnon, géographe du duc de Lorraine, issu de l'Histoire de Lorraine de Dom Calmet. Il est orné des armoiries de la ville et accompagné de 59 légendes pour les églises, chapelles, places et lieux importants. Le nord est placé à droite du plan. Petits trous de ver dans la marge inférieure, sinon bel exemplaire.

BUGNON (Didier).

Plan des villes et citadelle, de Nancy.

1745. 326 x 496 cm.

Beau plan détaillé de la ville de Nancy, par Didier Bugnon, géographe du duc de Lorraine, issu de l'Histoire de Lorraine de Dom Calmet. Il est accompagné de 133 légendes pour les ouvrages de fortification, les églises, places, hôtels et bâtiments principaux de la ville. Le nord est placé au bas de la carte. Deux petits trous de ver dans la marge inférieure, marge droite coupée au cadre.

BULLETIN de la SOCIÉTÉ de GÉOGRAPHIE.

[NOUVELLE-CALÉDONIE] Carte de la Nouvelle-Calédonie et des Nouvelles-Hébrides.

[1882]. 265 x 207 mm.

Carte dessinée et gravée par Rémi Hausermann pour le Bulletin de la Société de Géographie, dont l'un des rédacteurs fut Alexandre-François Barbié du Bocage. Bel exemplaire.

BULLETIN de la SOCIÉTÉ de GÉOGRAPHIE.

[ÎLES MARQUISES] Archipel des Îles Marquises dressé d'après les cartes de Petermann et de Stieler.

[1879]. 132 x 205 mm.

Carte des Îles Marquises, gravée par Rémi Hausermann pour le Bulletin de la Société de Géographie, dont l'un des rédacteurs fut Alexandre-François Barbié du Bocage. Bel exemplaire.

BULLETIN de la SOCIÉTÉ de GÉOGRAPHIE.

Australie (Nouvelle Hollande).

[1880]. 217 x 275 mm.

Belle carte détaillée de l'Australie, appelée Nouvelle-Hollande jusqu'en 1824, issue du Bulletin de la Société de Géographie, dont l'un des rédacteurs fut Alexandre-François Barbié du Bocage. Bel exemplaire.

BUNAU-VARILLA (Philippe).

Le détroit de Panama. Documents relatifs à la solution parfaite du problème de Panama (détroit libre, large et profond). Ces documents renferment des détails sur la solution très imparfaite adoptée par les États-Unis (canal à écluses) et sur les mauvais résultats des trois premières années de travaux du gouvernement américain.

Paris, H. Dunod et E. Pinat, 1907. In-8 de (2) ff., 305-(1) pp.; demi-chagrin marron, dos à nerfs, couvertures conservées (reliure de l'époque).

Première édition, illustrée de nombreux schémas et illustrations dans le texte dont 9 planches d'après des photographies, et d'une grande planche dépliante. L'auteur fut l'un des acteurs majeurs de la construction du canal de Panama: ingénieur puis entrepreneur avant la faillite de la première compagnie de Panama, actionnaire de la seconde qu'il réussit à faire racheter par les États-Unis, et enfin négociateur du traité entre le Panama nouvellement indépendant et les États-Unis pour la construction du canal. Au moment où il publia cet ouvrage, il rentra en France et critiqua la manière dont les Américains menaient les travaux. Bon exemplaire. Envoi autographe signé de l'auteur sur la couverture à Gaston Mestaye, qui fut ingénieur sur le canal de Panama. Dos passé.

BUNAU-VARILLA (Philippe).

Panama. La création, la destruction, la résurrection.

Paris, Plon-Nourrit et Cie, 1913. In-8 de (3) ff., ij-774-(1) pp.; demi-chagrin marron, dos à nerf, première couverture conservée (reliure de l'époque).

Ouvrage illustré de 16 planches d'après des photographies (dont une avec serpente légendée), et de 3 planches dépliantes. Ingénieur français, Philippe Buneau-Varilla fut engagé en 1884 pour participer à la construction du Canal de Panama. De retour en France, il créa sa compagnie qui obtint un contrat avec la société de Panama pour la construction d'une section du canal, la plus difficile, celle de Culebra (ou coupe Gaillard). En 1889, la Compagnie de Panama fit faillite et la construction fut arrêtée, mais lui avait fait fortune. Accusé d'avoir obtenu des prix trop élévés pour ses services, il fut contraint de prendre des parts dans la Compagnie Nouvelle du Canal de Panama fondée en 1894, et qui reprenait les droits de l'ancienne compagnie. Il se rendit alors aux États-Unis pour convaincre le gouvernement de racheter le projet, ce qui fut fait en 1902. Mais la Colombie (à qui appartenait le Panama) ayant refusée d'entériner le traité, Philippe Buneau-Varilla et les États-Unis soutinrent une sécession qui aboutit à l'indépendance de Panama. Puis il fut nommé ministre plénipotentiaire du Panama chargé de négocier un traité avec les États-Unis, le traité Hay-Bunau-Varilla, qui fut signé en novembre 1903, et qui accordait une concession perpétuelle aux États-Unis autour du canal, lequel fut achevé en 1914. Bon exemplaire. Dos passé.

BURCKARDT (Charles).

[EGYPTE] Alexandrie.

Wissembourg, [circa 1880]. 273 x 382 mm.

Estampe figurant la ville d'Alexandrie vue depuis le fort Napoléon, sur la gauche, lithographiée et publiée par Burckardt à Wissembourg. Bel exemplaire en coloris de l'époque.

BURCKARDT (Charles).

[JEU de la CHASSE au LIÈVRE] Neues Hasen-Spiel.

Wissembourg, C. Burckardt, [circa 1880]. 350 x 299 mm.

Jeu en langue allemande, lithographié en couleurs, composé de 73 cases sur le thème de la chasse au lièvre. La dernière case au centre représente un chasseur montrant fièrement son gibier. Les règles du jeu sont données au bas du jeu. Bel exemplaire.

BURCKARDT (Charles).

Les quatre Saisons.

Wissembourg, [circa 1880]. 4 planches, chacune 355 x 484 mm.

Quatre planches figurant les quatre saisons, lithographiées en couleurs et publiées par Burckardt à Wissembourg. Titres en 5 langues. Beaux exemplaires. Lègères rousseurs marginales à la planche de l'automne.

BURCKARDT (Charles);

Greenwich.

Wissembourg circa 1880 271 x 382 mm.

Estampe figurant l'hôpital de Greenwich dans la banlieue de Londres, vu depuis la Tamise, lithographiée et publiée par Burckardt à Wissembourg. Bel exemplaire en coloris de l'époque.

BUREAU TOPOGRAPHIQUE des TROUPES de l'INDO-CHINE.

[VIETNAM] Carte des environs de Hanoi.

[1888]. En 30 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 700 x 602 mm.

Rare carte des environs de Hanoï, dressée et publiée par le Bureau Topographique des Troupes de l'Indochine en 1888, sous la direction de François Perrier, nommé en 1882 à la tête du service géographique de l'armée, et promu général en 1887. Après la Cochinchine, proclamée colonie française en 1862, ce fut au tour du Tonkin, dont la capitale était Hanoï, de devenir un protectorat français en 1884. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BUREAU TOPOGRAPHIQUE des TROUPES de l'INDO-CHINE.

[VIETNAM] Plan de la ville de Hanoi.

1896. 500 x 377 mm.

Rare plan de la ville de Hanoï, dressé et publié par le Bureau Topographique des Troupes de l'Indochine en 1896. Le plan montrte la citadelle, le jardin botanique, le champ de courses, la fabrique d'allumettes, les bâtiments du quartier général, la prison civile ou encore la salle des ventes. Après la Cochinchine, proclamée colonie française en 1862, ce fut au tour du Tonkin, dont la capitale était Hanoï, de devenir un protectorat français en 1884. L'installation des Français à Hanoï se fit en deux temps. La citadelle fut prise une première fois le 20 novembre 1873, puis une seconde le 25 avril 1882. Dès 1874, les Français obtinrent une concession administrative et commerciale en bordure du fleuve Rouge, et la création d'un consulat en 1875. Leur installation fut définitive à la création du protectorat sur l'Annam-Tonkin en 1884. La ville ancestrale vietnamienne s'organisait sur un espace relativement restreint, en bordure du fleuve. Les deux pôles principaux en étaient la citadelle, centre politique, et le quartier des Trente-six rues, noyau économique. Les faubourgs constitués de villages artisanaux et agricoles approvisionnaient le centre. La ville coloniale s'est développée à partir de 1888, en bordure de la ville traditionnelle. Un axe majeur à l'emplacement de la rue Paul Bert fut défini. Il reliait les premiers lieux de la présence française : la concession, la citadelle, le quartier de la mission catholique et le camp des Lettrés. A partir de 1890, l'administration coloniale imposa un urbanisme à l'occidentale en développant un plan en damier, entraînant la destruction de bâtiments emblématiques, tels que la citadelle, démantelée en 1897, ou la pagode Bao Thien du XIe siècle, qui fut remplacée par la cathédrale Saint-Joseph (Archives Nationales d'Outre-Mer). Bon exemplaire, replié. Très petit manque à une pliure.

BUVELOT (H.). [Roumanie] MANUSCRIT.

Calendrier perpétuel.

1838. 722 x 514 mm.

Très beau dessin à la plume et encre noire, présentant un modèle de calendrier perpétuel permettant de déterminer le jour de la semaine de n'importe quelle date entre 1838 et 2005. C'est un calendrier julien qui était en vigueur à l'époque en Roumanie, et qui est toujours utilisé par l'église orthodoxe. Le calendrier est inscrit dans une rosace entourée d'une couronne de branchage portant les renvois des années sur le calendrier, le dessin présente une large bordure de motifs géométriques et fleuris. Dans les coins inférieurs se trouvent deux vues de Bucarest «d'après nature», et dans le coin en haut à gauche, une vue qui n'est pas nommée mais qui représente le château de Chillon sur le bord du lac Léman, en Suisse (peut-être une allusion à l'origine de l'auteur). Le dessin est dédicacé «à Monsieur le Marquis de Châteaugiron, membre de la Légion d'Honneur, de la Chambre des Pairs, et Consul Général de France à Bucharest». Il s'agit de René-Charles-Hippolyte Le Prestre, marquis de Châteaugiron, qui fut consul de France à Bucarest de 1837 à 1841, avant d'être nommé consul à Nice. L'auteur du dessin est peut-être le même qui publia, en 1837 à Bucarest, un texte pour l'enseignement du français; ce peut être également une certaine «Madame Buvelot» qui tenait une pension de jeunes filles à Bucarest au milieu du XIXe siècle. Petites traces de frottements, marges doublées.

BUY de MORNAS (Claude);

Asie.

Paris Desnos 1761 355 x 523 mm.

Carte du continent asiatique, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, accompagnée de deux grandes colonnes de texte. En bas à droite, l'Australie est nommée "partie du continent inconnue". Issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Pliure centrale brunie. Exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

Colures, tropiques, cercles polaires, et leurs usages.

Paris Desnos 1761 357 x 520 mm.

Diagramme céleste gravé dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, accompagné de deux grandes colonnes de texte. Issu de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Bon exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

Globe céleste.

Paris Desnos 1761 355 x 520 mm.

Belle planche figurantun globe céleste, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, accompagnée de deux grandes colonnes de texte. Issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

Globe terrestre.

Paris Desnos 1761 358 x 520 mm.

Belle planche figurant un globe terrestre, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, accompagnée de deux grandes colonnes de texte. Issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

Pour les vents.

Paris Desnos 1761 355 x 520 mm.

Carte du monde figurant les directions des vents, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, et ornée de cinq roses des vents. Issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Pliure centrale légèrement brunie. Exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

Pôles du monde, de l'éclyptique, et de l'horison. Points des équinoxes, et des solstices ; points cardinaux, et collatéraux.

Paris Desnos 1761 360 x 525 mm.

Planche figurant deux roses des vents, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, accompagnée de deux grandes colonnes de texte. Issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

République romaine après la seconde guerre punique.

Paris Desnos 1761 355 x 517 mm.

Carte figurant la Méditerranée après la seconde guerre punique (218-202 av. J.-C.) qui opposa Rome à Carthage, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie. Elle est issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

Suite de l'histoire de Carthage depuis l'an 3791 jusqu'à l'an 3860.

Paris Desnos 1761 355 x 523 mm.

Carte figurant l'Italie et les côtes de Dalmatie, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, accompagnée de deux grandes colonnes de texte historique et d'un plan de Syracuse. Issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BUY de MORNAS (Claude);

Suite de l'histoire sainte depuis l'an 3838 jusqu'à l'an 3856.

Paris Desnos 1761 352 x 520 mm.

Carte de la Terre Sainte, gravée dans un bel encadrement de guirlandes de fleurs et instruments d'astronomie, accompagnée de deux grandes colonnes de texte historique. Issue de la première édition de l'Atlas méthodique et élémentaire de géographie et d'histoire publié par Desnos à Paris en 1761. Claude Buy de Mornas fut géographe du roi Louis XVI et du Duc de Berry. Il contribua à faciliter l'étude de cette science au XVIIIe siècle. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

BYRON (John).

Voyage autour du monde, fait en 1764 & 1765, sur le vaisseau de guerre anglois le Dauphin, commandé en chef par le chef d'escadre Byron.

Paris, Molini, 1767. In-12 de (2) ff., lxviij-335 pp.; basane marbrée, dos lisse orné, pièce de titre de maroquin rouge, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition française, traduite de l'anglais par Jean-Baptiste Suard, et illustrée d'un frontispice gravé. Récit du second voyage autour du monde de Byron. Il effectua le premier avec l'amiral George Anson. Lors de ce deuxième voyage, il visita les îles Malouines, franchit le détroit de Magellan, et fit halte dans les archipels de Juan Fernandez et de Tuamotu. Le récit de ce périple fut rédigé par un de ses officiers Philip Carteret. Les 68 pages de la préface sont consacrées à une démonstration de l'existence des géants de la côte de Patagonie d'après les voyageurs qui les avaient rencontrés, de Pigafetta à Byron. Bel exemplaire. Borba de Moraes, 137. — Leclerc, I, 245. — Sabin, 9734.

BÉNARD (Charles).

La conquête du pôle. Histoire des missions arctiques depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours.

Paris, librairie Hachette, 1904. In-4 de de xiv-383 pp.; chagrin fauve, dos lisse orné, deux aquarelles sur les plats dans un encadrement de chagrin orné de filets dorés, coupes filetées, encadrement intérieur, tête dorée, couvertures et dos conservés (reliure de l’époque de Durvand).

Première édition. Elle est illustrée d’une carte dépliante en couleurs et de nombreuses illustrations en noir dans le texte (cartes, photographies prises par les expéditions, dessins de sciences naturelles, et reproduction de gravures anciennes). Ouvrage dans lequel on trouve de nombreux renseignements sur les missions polaires, notamment sur l'outillage matériel des expéditions. La reliure est décorée de deux belles aquarelles originales représentant, sur le premier plat, un ours blanc nageant et, sur le second plat, un chien arctique assit sur la neige (d’après des illustrations du titre et de la page 219), dont le papier, légèrement gaufré, souligne les mouvements du dessin. Bel exemplaire dans une reliure spéciale.

CADIX. MANUSCRIT.

[Plan de la ville et de la baie de Cadix].

1825. 222 x 312 mm.

Plan manuscrit, encre brune et rehauts d'aquarelle, montrant la ville et une partie de la rade de Cadix. Y sont figurés la presqu'île de Cadix avec le contour de ses fortifications, l'île de Léon, la baie Sainte-Marie avec l'île et le fort du Trocadéro, les forts défendant la côte, quelques bâtiments, les récifs le Diamant et les Porcs, et le chenal de la Carraque. Bien que la carte soit pourvue d'une échelle, les proportions ne sont pas vraiment respectées et la carte s'apparente plus à un schéma explicatif, probablement dressé en 1823, au moment de la bataille du Trocadéro qui vit un corps expéditionnaire français venir au secours du roi d'Espagne, Ferdinand VII, prisonnier à Cadix après une révolution libérale. L'échelle est en toises. Traces de pliures, petites taches et un petit trou dans la partie blanche du papier.

CADIX. MANUSCRIT.

Plan de Cadiz.

[circa 1710]. 455 x 306 mm.

Belle carte manuscrite, à l'aquarelle, de la baie de Cadix, sur la côte andalouse. Y sont figurés l'enceinte de la ville et des forts qui la protègent, des tours, quelques villages et maisons, un moulin, et trois navires. Le plan ne comporte aucune légende ni nom de lieu, hormis le titre qui est inscrit dans un cartouche surmonté d'un dessin figurant les instruments utilisés par le cartographe. Le plan est orienté, l'échelle est en lieues. Papier jauni, quelques piqûres; trace de pliure, petites déchirures dans les marges, une marge doublée au dos.

CADIX. MANUSCRIT.

Plan particulier de l'isle S.t Sébastien.

[circa 1705]. 320 x 490 mm.

Beau plan manuscrit, encre et aquarelle, de l’île de Saint Sébastien, au large de Cadix en Espagne. Y sont figurés les rochers affleurants et émergeants, et, sur l’île, le plan de la redoute, la tour, quelque bâtiments et un jardin. On y voit également un projet pour renforcer la défense de la redoute en y ajoutant un mur qui entoure la moitié de l'île, un fossé et un glacis. Un profil de ce système se trouve en haut du dessin. Ce plan, datant du début du XVIIIe siècle, a probablement été dessiné vers 1705, au moment de la Guerre de Succession d’Espagne, lorsque des troupes françaises et espagnoles tentèrent de reprendre Gibraltar que les Anglais avaient pris en 1704. L'échelle est en toises (mais différente poutr le plan est le profil). Trace de pliure, petite déchirure sans manque sur quelques cm le long d’une pliure, quelques tâches brunes sur la partie gauche, mouillure le long de la pliure verticale, pliure centrale brunie.

CALAIS. MANUSCRIT.

[Plan de Calais].

[circa 1760]. En deux feuilles jointes de 307 x 518 mm.

Manuscrit anonyme à l'encre et au lavis, figurant la ville fortifiée de Calais avec son port, et le fort de Nieulay. En pointillé figurent les projets d'aménagement du port, notamment les écluses projetées pour l'approfondissement du chenal, construites avant 1784. Avec échelle et rose des vents. Très belle condition.

CALAIS. MANUSCRIT.

Plan de Calais et du fort de Nieulai.

[circa 1700]. En deux feuilles jointes de 720 x 970 mm.

Grande carte manuscrite, encre noire et aquarelle, de la ville et des environs proches de Calais, portant les plans détaillés des enceintes, fortifications, bastions et redoutes de la ville et du fort de Nieulay. Le plan des rues à l’intérieur des enceintes est tracé à l’encre rouge. À l’extérieur sont figurés les chemins, les parties cultivées, les canaux, le chenal d’accès à la mer et le tracé du littoral (qui est en bas de la carte). A l’est de la ville et à l’ouest du fort sont marqués, à l’encre noire, le tracé des projets d’extension de fortifications, de nouveaux bastions, et d'une prolongation du chenal, qui ne semblent pas avoir été tous réalisés. De nombreuses lettres sur le plan étaient probablement destinées à un renvoi pour une légende, mais le cartouche en dessous du titre est demeuré blanc. Traces de pliures, marges écornées avec de petites déchirures et manques sans pertes importantes. Petites taches et mouillures. Notes manuscrites postérieures au crayon dans la marge inférieure et au bas de la carte.

CAMBODGE — BONNIGAL (Paul) attribué à.

Vue d'Angkor Vat.

Vers 1915. Aquarelle originale sur papier (52,5 x 35,5 cm).

Magnifique vue du temple d'Angkor Vat. Elle est attribuée à Paul Bonnigal qui était médecin de 2e classe en poste au Cambodge en 1915-1918. Angkor Vat est le plus grand des temples du complexe monumental d'Angkor au Cambodge. Il fut construit par Suryavarman II au début du XIIe siècle en tant que « temple d'État » et capitale. Temple le mieux préservé d'Angkor, l'une des plus grandes villes médiévales du monde, il est le seul à être resté un important centre religieux depuis sa fondation, initialement hindou et dédié à Vishnou, puis, bouddhiste. Le temple est devenu le symbole du Cambodge et figure sur son drapeau national. Il est le principal lieu touristique du pays. Très belle aquarelle.

CAMBODGE — BONNIGAL (Paul).

Vue d'un temple à Phnom Penh.

Vers 1915. Aquarelle originale sur papier (65 x 51 cm).

Magnifique vue d'un temple situé à Phnom Penh. Elle est attribuée à Paul Bonnigal qui était médecin de 2e classe en poste au Cambodge en 1915-1918. Devenue capitale du royaume du Cambodge à l'époque de l'Indochine française, Phnom Penh était surnommée "la Perle de l'Asie" dans les années 1920. Très belle et spectaculaire aquarelle.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[ALBANIE/SHKODER] Scutari.

[Venise, 1572]. 158 x 219 mm.

Rare carte des environs de Shkoder en Albanie, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche laissé vide. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit affectant la partie gravée.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[ALBANIE/VLORA] Valona.

[Venise, 1572]. 156 x 212 mm.

Rare estampe figurant la ville de Vlora en Albanie, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche laissé vide. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[ALBANIE] Durazzo antiquamente detta Epidamna città nella provincia di Albania.

[Venise, 1572]. 147 x 181 mm.

Belle et rare estampe figurant la citadelle de Durres en Albanie, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description avec la date de 1571. Petits trous de ver dans la marge gauche.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CHIOS] Città di Scio.

[Venise, 1572]. 173 x 222 mm.

Belle et rare vue détaillée de la ville de Chios sur l'île du même nom, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche laissé vide. Le nord est situé à gauche de la carte. Petits trous de ver dans le coin inférieur gauche, sinon bel exemplaire.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CHIOS] Scio Chio.

[Venise, 1572]. 216 x 165 mm.

Rare carte figurant l'île grecque de Chios, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île. Petits trous de ver dans le coin supérieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 791/517.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CORFOU] Corfu insula.

[Venise, 1572]. 192 x 152 mm.

Très belle carte figurant l'île de Corfou, le nord situé au bas de la carte. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. La carte est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île, et de plusieurs galères. Sur la gauche figurent les côtes de l'Epire, région partagée entre la Grèce et l'Albanie. Petits trous de ver dans la marge supérieure, mouillure claire dans la marge inférieure. Rare. Zacharakis, 777/504.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CRETE] Candia vel Creta insula.

[Venise, 1572]. 196 x 159 mm.

Très belle et rare carte figurant l'île de Crête, le nord situé à gauche de la carte. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île, d'une rose des vents et de plusieurs galères. L'actuelle Héraklion est nommée Candie. Bel exemplaire. Zacharakis, 786/512.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CROATIE/ISTRIE] Istria sotto il dominio veneto.

[Venise, 1572]. 152 x 208 mm.

Rare et belle carte figurant la région comprise entre Caorle en Vénétie et les îles de Nijvice et Cres en Croatie, avec la péninsule d'Istrie. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Au bas de la carte figure un cartouche contenant une petite description se terminant par la mention "In Venecia apresso Gio. Franc. Camocio 1571 cum privilegio". Petits trous de ver dans la marge gauche restaurés.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CROATIE/SIBENIK] Sebenico et contado città nella Dalmatia.

[Venise, 1572]. 173 x 223 mm.

Belle et rare carte figurant les environs de la ville de Sibenik en Croatie, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. L'estampe représente les galères de la flotte vénitienne sur le point d'assiéger la ville, qui appartenait alors à l'empire ottoman. Elle est ornée d'un cartouche portant la date de 1571. Petits trous de ver dans le coin inférieur gauche, mouillure claire dans la partie gauche de la carte, marge supérieure en partie coupée.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CROATIE/SPLIT] Spallato città nobile et antiqua patria di Dioclesiano.

[Venise, 1572]. 151 x 201 mm.

Belle et rare estampe figurant les environs de la ville de Split en Croatie, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description. Petits trous de ver dans le coin inférieur gauche, mouillure claire dans la marge gauche et dans la partie droite de la carte.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CROATIE] Fortezza di Macarsca.

[Venise, 1572]. 176 x 232 mm.

Belle et rare estampe figurant l'entrée du port de la ville de Makarska en Croatie, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. L'estampe représente la flotte vénitienne sur le point d'assiéger la ville contre l'armée turque en 1572, après la bataille de Lépante en 1571. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description se terminant par la mention "Appresso G.F. Camocio". Petits trous de ver dans le coin inférieur droit de la gravure. Zacharakis, 2983.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[CROATIE] Liesena insula nella Dalmatia.

[Venise, 1572]. 162 x 210 mm.

Belle et rare carte figurant l'île de Hvar en Croatie, avec partie des îles de Lissa, Orebic et Korcula. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Dans le cartouche figure la mention "In Venetia apresso Gio. Franc. Camotio 1571 cum privilegio". Mouillure claire dans la marge gauche, petits trous de ver dans la marge droite.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[EUBEE] Negroponte insula.

[Venise, 1572]. 209 x 158 mm.

Rare carte figurant l'île d'Eubée, située au large de l'Attique, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. On y voit la ville de Negrepont, actuelle Chalkida, reliant l'île au continent. Le nord est situé au bas de la carte. Petits trous de ver dans le coin supérieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 792/518.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[GOLFE DE PATRA] [Golfo di Lepanto].

[Venise, 1572]. 153 x 206 mm.

Très rare carte figurant le golfe de Lépante et les environs de Patra, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. C'est dans le golfe de Lépante qu'eut lieu la célèbre bataille navale du même nom, le 7 octobre 1571, près de la ville de Patra. Au cours de cette bataille, les flottes combinées de Venise, de l'Espagne et du pape, commandées par don Juan d'Autriche et Colonna, battirent celles des Turcs. Dans le cartouche de droite figure la mention "In Vinegia appresso Gio. Franc. Camocio". Petits trous de ver dans le coin inférieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 781/507.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[KYTHIRA] Cerigo insula.

[Venise, 1572]. 157 x 210 mm.

Rare carte figurant l'île grecque de Cythère ou Cérigo, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Le nord est situé à droite de la carte. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 785/511.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[LEMNOS] Stalimene.

[Venise, 1572]. 216 x 165 mm.

Belle et rare carte de l'île grecque de Lemnos, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Petite galerie de ver dans le coin inférieur gauche, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 794/520.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[LESBOS] Metelin Mitilene.

[Venise, 1572]. 223 x 166 mm.

Très rare carte figurant l'île grecque de Lesbos ou Mytilène, du nom de sa capitale, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île. Le nord est situé à gauche de la carte. Petits trous de ver dans le coin supérieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 793/519.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[LEUCADE] Forteza de S. Maura.

[Venise, 1572]. 235 x 172 mm.

Rare vue de la forteresse de Sainte-Maure sur l'île du même nom, actuelle Leucade, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche laissé vide. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit, sinon bel exemplaire.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[LEUCADE] Sancta Maura.

[Venise, 1572]. 172 x 233 mm.

Rare carte figurant l'île ionienne de Sainte-Maure, actuelle Leucade, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île. A l'ouest de l'île, on peut voir la ville de Leucade ou Lefkada la reliant au continent. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 780/506.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[MARGARITI] Margaritin.

[Venise, 1572]. 168 x 222 mm.

Rare carte figurant la forteresse de Margariti et ses environs, située dans la région de l'Epire, face à l'île de Corfou. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche laissé vide. La forteresse turque de Margariti fut prise par les Vénitiens en novembre 1571. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit, affectant le trait d'encadrement.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[METHONI/PELOPONNESE] Il vero sitto overo contado de Modon.

[Venise, 1572]. 164 x 233 mm.

Rare vue de la ville de Methoni dans le Péloponnèse, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. L'estampe représente la ville, alors possession vénitienne, assiégée par l'armée turque en 1500. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description se terminant par la mention "Martinus Rota Sibinicensis faciebat". Il s'agit du graveur Martino Rota, originaire de Sibenik en Croatie. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit de la gravure. Zacharakis, 2983.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[MILOS] Milo insula posta nel mare dello arcipelago.

[Venise, 1572]. 200 x 151 mm.

Très rare carte figurant l'île grecque de Milos, et l'île voisine d'Antimilos, dans l'archipel des Cyclades, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Le nord est situé à gauche de la carte. Petits trous de ver dans le coin supérieur droit. Zacharakis, 797/523.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[MONTENEGRO/BAR] Antivari cita in confine della Dalmatia et Albania.

[Venise, 1572]. 156 x 214 mm.

Rare estampe figurant la ville fortifiée de Bar dans le Monténégro, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Le cartouche de titre porte la date de 1571. Petits trous de ver dans le coin inférieur gauche.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[MONTENEGRO/HERCEG NOVI] Castel Novo.

[Venise, 1572]. 174 x 232 mm.

Rare et belle estampe figurant la ville fortifiée de Herceg Novi dans le Monténégro, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche laissé vide. Petits trous de ver dans la marge droite affectant la partie gravée.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[MONTENEGRO/ULCINJ] Dulcigno già detto Ulcinio città antiqua posta nel confine della Dalmatia.

[Venise, 1572]. 150 x 204 mm.

Rare estampe figurant la ville fortifiée de Ulcinj dans le Monténégro, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[NAXOS] Nicsia Nacso.

[Venise, 1572]. 201 x 150 mm.

Belle et rare carte de Naxos, île grecque des Cyclades. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île. Le nord est à gauche de la carte. Petits trous de ver dans le coin supérieur droit dont l'un dans la partie gravée. Zacharakis, 787/513.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[PATMOS] Palmosa Patmo.

[Venise, 1572]. 205 x 156 mm.

Belle et rare carte de l'île grecque de Patmos dans l'archipel du Dodécanèse. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Au centre de l'île figure le monastère de Saint-Jean. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île. Le nord est situé à droite de la carte. Petits trous de ver dans le coin inférieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 788/514.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[PREVEZA] Golfo della Prevesa.

[Venise, 1572]. 157 x 205 mm.

Rare carte figurant le golfe de Prévéza et l'île de Leucade, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Dans le cartouche de titre figure la mention "Appresso Gioan Franc. Camocio". Petits trous de ver dans le coin inférieur gauche, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 779/505.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[RHODES] Rhodi insula et città memorabile.

[Venise, 1572]. 202 x 158 mm.

Belle et rare carte de l'île grecque de Rhodes, située dans le Dodécanèse. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île, et de plusieurs vaisseaux et galères. Bon exemplaire. Zacharakis, 795/521.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[SAMOS] Samo nello arcipelago.

[Venise, 1572]. 205 x 154 mm.

Belle et rare carte figurant l'île grecque de Samos, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île, et d'une galère. Petits trous de ver dans le coin supérieur droit, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 789/515.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[SANTORIN] S. Erini et Thiresia insule poste nell'arcipelago.

[Venise, 1572]. 164 x 226 mm.

Rare carte figurant les îles grecques de Santorin et Thirasia, avec les îles de Kameni et Pelagos, dans les Cyclades. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île, terminée par la mention "appresso il Camocio". Petits trous de ver dans le coin inférieur droit dont l'un dans la partie gravée. Zacharakis, 798/524.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[TINOS] Tine insula et città antiqua posta nello arcipelago.

[Venise, 1572]. 163 x 204 mm.

Très belle et rare carte figurant l'île grecque de Tinos, située dans les Cyclades. Elle est issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. A droite de l'île figure la capitale Tinos, dominée par l'imposant rocher, l'Exombourgo. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île, et de plusieurs galères. Petits trous de ver dans le coin inférieur gauche, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 790/516.

CAMOCIO (Giovanni Francesco).

[ZAKYNTHOS] Zante insula posta nel mare Mediteraneo.

[Venise, 1572]. 177 x 209 mm.

Rare carte figurant l'île de Zante ou Zakynthos, dans la mer Ionienne, issue de l'isolario "Isole famose, porti, fortezze e terre maritime sottoposte alla Ser. Sig. di Venetia", publié à Venise en 1572 par Giovanni Francesco Camocio, graveur vénitien appartenant à l'école de Lafréri, actif entre 1558 et 1575. Elle est ornée d'un cartouche contenant une petite description de l'île. Le nord est situé à gauche de la carte. Petits trous de ver dans le coin inférieur gauche, sinon bel exemplaire. Zacharakis, 782/508.

CANCLAUX (Jean-Baptiste Camille de).

Pièce signée, en partie imprimée, signée également par le major du régiment, le capitaine commandant le détachement et le commissaire des guerres.

Auray, 1792. 1 p. in-4 oblong (22,4 x 29,3 cm), en-tête imprimé "Régiment du Port-au-Prince" corrigé à l'encre "Cap", vignette et encadrement gravés, sceau de la municipalité d'Auray et apostille des officiers municipaux, traces de plis.

Congé de rétablissement d'un fusilier du régiment du Cap. "Nous soussignés, certifions à tous ceux qu'il appartiendra, avoir donné Congé de rétablissement au nommé Pierre Ménager, dit Ménager fusilier, de la Compagnie de Lamaronière au Régt du Cap en garnison à Auray, âgé de vingt-huit ans […] pour aller à Rémalard en Perche…". Maréchal de camp, le général Canclaux venait de remporter, le 8 juillet précédent, une importante victoire contre les Vendéens près de Quimper. Peu après, il reçut la mission de veiller à l'embarquement à Brest des troupes pour Saint-Domingue. Nommé lieutenant général en septembre, il défendra victorieusement Nantes contre 80000 Vendéens en 1793. On joint : [REGIMENT DU CAP]. Certificat de service, signé par les administrateurs du régiment. Landerneau, 20 frimaire an 3 [10 décembre 1794], 1 p. in-8 oblong, sceau du 106e régiment d'infanterie, traces de plis. "Nous membres du Conseil d'administration du ci-devant Régiment du Cap actuellement 2e bataillon du 106e régiment, certifions à qui il appartient, que le citoyen Pierre Ménager […] âgé de 30 ans […] a servi en qualité de fusilier dans la compagnie ci-devant La Marronnière au dit Régiment du Cap depuis le 12 juin 1786 jusqu'au 26 juillet 1792; qu'il s'y est comporté toujours en brave militaire. [Il] a fait la campagne contre les Nègres révoltés de l'Amérique en 1791". Le certificat fait ici allusion au soulèvement des esclaves de Saint-Domingue, qui eut lieu en août 1791, à la suite de l'opposition des colons aux décrets de l'Assemblée nationale sur l'égalité des droits. Intéressant ensemble.

CANTELLI da VIGNOLA (Giacomo);

Arcipelago Mar Egeo.

Roma Gio. Giacomo de Rossi 1685 [1688] 546 x 447 mm.

Belle carte figurant l'archipel de la Mer Égée, gravée par Vincenzo Mariotti et issue de Il Mercurio geografico publié à Rome en 1688 par Giovanni Giacomo de Rossi. Elle est ornée d'un cartouche de dédicace et d'un cartouche de titre animé des représentations de Neptune et Perséphone, et de monstres marins. Bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque. Marge gauche très courte. Rare. Zacharakis, 547.

CAPITAINE (Louis).

Carte de la France suivant sa nouvelle division en départements et districts. Dédiée à l'Assemblée Nationale par les directeurs et associés de la carte générale de la France.

1790. En 42 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,23 x 1,16 m, sous étui de papier bleu.

Première carte des départements français, publiée lors de l'année de leur création. Belle carte murale de la France en 83 départements, ornée d'un grand cartouche de titre décoré d'attributs militaires et des arts et des sciences, et d'un médaillon sur lequel on peut lire "Assemblée Nationale. La Loi et le Roi". Peu après le début de la Révolution française, la France fut découpée en départements à la suite du décret du 22 décembre 1789, pris par l'Assemblée constituante afin de remplacer les provinces de France jugées contraires à l'homogénéité de la nation. Leur nombre exact et leurs limites furent fixés le 26 février 1790, et leur existence prit effet le 4 mars 1790. Initialement au nombre de 83, trois autres départements vinrent s'ajouter entre 1791 et 1793 : le Vaucluse regroupant Avignon et le Comtat Venaissin annexés en 1791, puis le département du Mont-Blanc, lorsque la Savoie fut incorporée à la France en 1792 ; le troisième département fut créé en 1793, lorsque le département du Rhône-et-Loire fut scindé en deux. Leur nombre atteignit 133 départements en 1812, lors des conquêtes napoléoniennes. Issu d'une famille d'ingénieurs qui travailla à la Carte de France de Cassini, Louis Capitaine fut nommé en 1779 responsable du dépôt de la Carte de France. Il en réalisa plusieurs réductions, d'abord avec les divisions administratives de l'Ancien Régime, puis avec les nouveaux départements. Très bel exemplaire aquarellé à l'époque. Etui usagé. Pelletier & Ozanne, Portraits de la France, fig. 129.

CAPITAINE (Louis);

Carte générale des Etats-Unis de l'Amérique septentrionale divisée en ses 17 provinces.

1799 395 x 452 mm.

Carte détaillée figurant la côte Est des Etats-Unis depuis Québec au Canada jusqu'à Saint-Augustin en Floride. Dressée par Louis Capitaine pour la relation de voyage du duc de La Rochefoucauld-Liancourt intitulée Voyage dans les ìtats-Unis d'Amérique, fait en 1795, 1796 et 1797. Manque de papier dans la marge gauche, exemplaire replié.

CAROCCI (Giuseppe);

[Florence] Vue de la place de S. Croce.

1840 circa 145 x 190 mm.

Ravissante estampe figurant la place de Santa Croce à Florence, gravée à l'aquatinte et très finement aquarellée sur papier gouaché en bleu, par le graveur florentin Giuseppe Carocci. Très bel exemplaire.

CAROCCI (Giuseppe);

[Florence] Vue de la place du Grand Duc.

1840 circa 153 x 187 mm.

Ravissante estampe figurant le Palazzo Vecchio sur la Piazza della Signoria de Florence, gravée à l'aquatinte et très finement aquarellée sur papier gouaché en bleu, par le graveur florentin Giuseppe Carocci. Très bel exemplaire.

CAROCCI (Giuseppe);

Vue de la métropolitaine de Florence.

1840 circa 166 x 215 mm.

Ravissante estampe figurant la cathédrale Santa Maria del Fiore sur la Piazza del Duomo à Florence, gravée à l'aquatinte et très finement aquarellée sur papier gouaché en bleu, par le graveur florentin Giuseppe Carocci. Très bel exemplaire.

CAROCCI (Giuseppe);

Vue de la métropolitaine de Sienne.

1840 circa 169 x 214 mm.

Ravissante estampe figurant la façade de la cathédrale Santa Maria del Fiore sur la Piazza del Duomo à Florence, gravée à l'aquatinte et très finement aquarellée sur papier gouaché en bleu, par le graveur florentin Giuseppe Carocci. Très bel exemplaire.

CAROCCI (Giuseppe);

Vue du derrière de la métropolitaine de Florence.

1840 circa 145 x 183 mm.

Ravissante estampe figurant le campanile et la façade arrière de la cathédrale de Florence, gravée à l'aquatinte et très finement aquarellée sur papier gouaché en bleu, par le graveur florentin Giuseppe Carocci. Très bel exemplaire.

CAROLI (Francesco de).

Carta degli stati di S.M. il Re di Sardegna e parte de paesi ad essi confinanti rettificata nella Regia Topografia.

Turin, 1779. En 16 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 750 x 868 mm.

Rare carte des états du roi de Sardaigne figurant le Piémont et la Sardaigne, ornée d'un cartouche de titre animé de quatre personnages. Bel exemplaire aux contours coloriés à l'époque.

CARY (G. & J.) & CRUCHLEY (George Frederick).

[LONDRES] Cary's new plan of London and its vicinity, published by authority of her Majesty's Post Master General.

London, G.F. Cruchley, 1851. En 24 sections montées sur toile et pliées, formant un plan de 678 x 854 mm ; sous étui de toile bleu avec grande étiquette de l'éditeur sur le premier plat, et accompagné d'un livret contenant l'index alphabétique des rues de (3) ff., 47 pp. avec étiquette de l'éditeur parisien Longuet sur le premier plat.

Superbe plan de Londres, Westminster et Southwark, et des villages environnants aujourd'hui intégrés à Londres : Chelsea, Camden, Islington, Brixton, Greenwich, Hackney, Battersea, etc. Il a été finement aquarellé à l'époque, en utilisant 4 couleurs permettant de distinguer les parcs et jardins, les gares et lignes ferroviaires, les docks de la ville, les cimetières et quelques monuments importants comme l'Artillery Ground où s'exerçaient les archers, ou encore la Lord's Cricket Ground Tavern, où se réunissaient les joueurs du stade de cricket fondé en 1814 et situé sur St. John's Wood Road. A l'ouest de la ville, dans Hyde Park, figure pour la première fois sur le plan de Cary, le bâtiment de l'Exhibition of Industry of All Nations. Aquarellé en marron, il s'agit du Crystal Palace, construit pour la toute première Exposition Universelle, qui se tint à Londres en 1851, année de la publication du plan. Le plan est accompagné de son rare livret contenant un index alphabétique des rues, jardins, gares ferroviaires, etc, pour 1851. Très bel exemplaire finement aquarellé à l'époque. Rare, accompagné de son livret.

CARY (John).

[LONDRES] Cary's new pocket plan of London, Westminster and Southwark; with all the adjacent buildings in St. George's Fields &c &c.

London, J. Cary, 1819. En 16 sections montées sur toile et pliées, formant un plan de 420 x 613 mm.

Beau plan de Londres, Westminster et Southwark, et des villages environnants aujourd'hui intégrés à Londres : Chelsea, Camden, Islington, Brixton, Greenwich, Hackney, Battersea, etc. Il a été finement aquarellé à l'époque, en utilisant un système de couleurs permettant de distinguer les parcs et jardins, les nouveaux docks, les voies principales et quelques monuments importants comme l'Artillery Ground où s'exerçaient les archers. Le plan est accompagné de deux listes des points de relais de la Poste, d'une liste des bâtiments publics, et d'une liste des tarifs des transport en fiacre pour 350 destinations (Hackney coach fares). Très bel exemplaire finement aquarellé à l'époque. Howgego, 192.

CASSAS (Louis-François).

[CROATIE] Plan général de la ville et des environs de Spalatro.

[Paris, 1802]. 407 x 567 mm.

Carte figurant la ville fortifiée de Split et ses environs, dessinée par Louis-François Cassas, gravée par Perrier fils. Elle est issue du Voyage pittoresque et historique de l'Istrie et de la Dalmatie. Dessinateur auprès de l'ambassadeur de France le comte de Choiseul-Gouffier au Liban, Louis-François Cassas laissa un témoignage exceptionnel du Moyen-Orient au XVIIIe siècle. A la fin des années 1790, il visita l'Istrie et la Dalmatie, comme dessinateur pour un groupe d'amateurs parmi lesquels se trouvait Visconti. Il s'intéressa surtout à dessiner les monuments de l'antiquité romaine. Bel exemplaire replié.

CASSAS (Louis-François).

[CROATIE] Vue générale de Spalatro. Prise en mer près la Punta di St. Stefano.

[Paris, 1802]. 266 x 458 mm.

Vue de la ville de Split, dessinée par Louis-François Cassas et gravée à l’eau-forte par Paris. Elle est issue du Voyage pittoresque et historique de l'Istrie et de la Dalmatie. Dessinateur auprès de l'ambassadeur de France le comte de Choiseul-Gouffier au Liban, Louis-François Cassas laissa un témoignage exceptionnel du Moyen-Orient au XVIIIe siècle. A la fin des années 1790, il visita l'Istrie et la Dalmatie, comme dessinateur pour un groupe d'amateurs parmi lesquels se trouvait Visconti. Il s'intéressa surtout à dessiner les monuments de l'antiquité romaine. Bel exemplaire.

CASSAS (Louis-François).

[TRIESTE] Vue de la ville et du port de Trieste, prise du Môle neuf.

[Paris, 1802]. 270 x 405 mm.

Vue de la ville de Trieste, dessinée par Louis-François Cassas et gravée à l’eau-forte par Desmaisons. Elle est issue du Voyage pittoresque et historique de l'Istrie et de la Dalmatie. Dessinateur auprès de l'ambassadeur de France le comte de Choiseul-Gouffier au Liban, Louis-François Cassas laissa un témoignage exceptionnel du Moyen-Orient au XVIIIe siècle. A la fin des années 1790, il visita l'Istrie et la Dalmatie, comme dessinateur pour un groupe d'amateurs parmi lesquels se trouvait Visconti. Il s'intéressa surtout à dessiner les monuments de l'antiquité romaine. Bel exemplaire.

CASSAS (Louis-François).

[TRIESTE] Vue de l’entrée du grand canal de Trieste.

[Paris, 1802]. 252 x 399 mm.

Vue de la ville de Trieste, dessinée par Louis-François Cassas et gravée à l’eau-forte par Desmaisons. Elle est issue du Voyage pittoresque et historique de l'Istrie et de la Dalmatie. Dessinateur auprès de l'ambassadeur de France le comte de Choiseul-Gouffier au Liban, Louis-François Cassas laissa un témoignage exceptionnel du Moyen-Orient au XVIIIe siècle. A la fin des années 1790, il visita l'Istrie et la Dalmatie, comme dessinateur pour un groupe d'amateurs parmi lesquels se trouvait Visconti. Il s'intéressa surtout à dessiner les monuments de l'antiquité romaine. Bel exemplaire.

CASSAS (Louis-François).

[TRIESTE] Vue générale de Trieste, de son port, du Lazareth & des côtes de l’Istrie, prise du chemin de Vienne.

[Paris, 1802]. 266 x 451 mm.

Vue de la ville de Trieste, dessinée par Louis-François Cassas et gravée à l’eau-forte par Niquet. Elle est issue du Voyage pittoresque et historique de l'Istrie et de la Dalmatie. Dessinateur auprès de l'ambassadeur de France le comte de Choiseul-Gouffier au Liban, Louis-François Cassas laissa un témoignage exceptionnel du Moyen-Orient au XVIIIe siècle. A la fin des années 1790, il visita l'Istrie et la Dalmatie, comme dessinateur pour un groupe d'amateurs parmi lesquels se trouvait Visconti. Il s'intéressa surtout à dessiner les monuments de l'antiquité romaine. Bel exemplaire.

CASSINI de THURY (César-François) & CAPITAINE (Louis).

[LE PUY-en-VELAY] Carte du diocèse du Puy.

[1781]. En 16 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 983 x 964 mm.

Rare carte du diocèse du Puy-en-Velay provenant des Cartes des diocèses de la province de Languedoc, levées par ordre de Arthur Richard Dillon, archevêque et primat de Narbonne, sous la direction de Cassini, de Montigny et Perronet, et réduites par Louis Capitaine en 1781. Quelques rousseurs claires.

CASSINI de THURY (César-François) & CAPITAINE (Louis).

[NISMES] Carte du diocèse de Nismes.

[1781]. En 16 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 882 x 955 mm.

Rare carte du diocèse de Nimes provenant des Cartes des diocèses de la province de Languedoc, levées par ordre de Arthur Richard Dillon, archevêque et primat de Narbonne, sous la direction de Cassini, de Montigny et Perronet, et réduites par Louis Capitaine en 1781. Quelques rousseurs claires.

CASSINI de THURY (César-François) & CAPITAINE (Louis).

[RIEUX-VOLVESTRE] Carte du diocèse de Rieux.

[1781]. En 16 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,04 x 0,85 m.

Rare carte du diocèse de Rieux-Volvestre provenant des Cartes des diocèses de la province de Languedoc, levées par ordre de Arthur Richard Dillon, archevêque et primat de Narbonne, sous la direction de Cassini, de Montigny et Perronet, et réduites par Louis Capitaine en 1781. Bel exemplaire.

CASSINI de THURY (César-François) & CAPITAINE (Louis).

[SAINT-PAPOUL] Carte du diocèse de St. Papoul.

[1781]. En 4 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 471 x 533 mm.

Rare carte du diocèse de Saint-Papoul provenant des Cartes des diocèses de la province de Languedoc, levées par ordre de Arthur Richard Dillon, archevêque et primat de Narbonne, sous la direction de Cassini, de Montigny et Perronet, et réduites par Louis Capitaine en 1781. Bel exemplaire.

CASSINI de THURY (César-François) & CAPITAINE (Louis).

[SAINT-PONS-de-THOMIERES] Carte du diocèse de St. Pons.

[1781]. En 9 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 620 x 703 mm.

Rare carte du diocèse de Saint-Pons-de-Thomières provenant des Cartes des diocèses de la province de Languedoc, levées par ordre de Arthur Richard Dillon, archevêque et primat de Narbonne, sous la direction de Cassini, de Montigny et Perronet, et réduites par Louis Capitaine en 1781. Bel exemplaire.

CASSINI de THURY (César-François) & CAPITAINE (Louis).

[TOULOUSE] Carte du diocèse de Toulouse.

[1781]. En 16 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 980 x 950 mm.

Rare carte du diocèse de Toulouse provenant des Cartes des diocèses de la province de Languedoc, levées par ordre de Arthur Richard Dillon, archevêque et primat de Narbonne, sous la direction de Cassini, de Montigny et Perronet, et réduites par Louis Capitaine en 1781. En carton, Enclave du diocèse temporel de Toulouse et du spirituel de Rieux, et Enclave du temporel de Toulouse et du spirituel de Mirepoix. Quelques rousseurs. Différence de couleur de papier au centre de la carte.

CASSINI de THURY (César-François) & CAPITAINE (Louis).

[VIVIERS] Carte du diocèse de Viviers.

[1781]. En 24 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1 x 1,45 m.

Rare carte du diocèse de Viviers provenant des Cartes des diocèses de la province de Languedoc, levées par ordre de Arthur Richard Dillon, archevêque et primat de Narbonne, sous la direction de Cassini, de Montigny et Perronet, et réduites par Louis Capitaine en 1781. Exemplaire uniformément bruni.

CASSINI de THURY (César-François).

[AVRANCHES] Carte de Cassini. Feuille n°82/95.

[Paris, 1756-1789]. En 21 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 583 x 930 mm ; étiquette au dos de l'éditeur Charles Picquet et onglet portant le numéro de la feuille.

Feuille n°82/95 de la carte de Cassini, couvrant Avranches et ses environs. Elle s'étend du nord au sud entre La Bigne et Saint-Hilaire- du-Harcouët, et d'ouest en est entre Avranches et Ménil-Hermei. Les villes et les routes principales sont signalées à l'aquarelle rouge. L'échelle est en toises. La carte de Cassini est la première carte générale et particulière du royaume de France. En 1747, Louis XV décide de confier à César-François Cassini l'élaboration d'une carte de France, "particulière" - c'est-à-dire détaillée - et "générale", parce-qu'elle doit couvrir tout le royaume. Les levés furent effectués entre 1756 et 1789 et les 182 feuilles composant la carte furent publiées entre 1756 et 1815. Trois générations de Cassini se succédèrent pour achever ce travail, principalement César-François Cassini de Thury dit Cassini III (mort en 1787) et son fils Jean-Dominique Cassini de Thury dit Cassini IV. Cette carte constituait pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Elle est la première carte à s'appuyer sur une triangulation géodésique dont l'établissement prit plus de cinquante ans. La carte de Cassini ne sera pas remplacée avant 1866, avec la carte d'Etat-Major à l'usage des militaires. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

CASSINI de THURY (César-François).

[BORDEAUX] Carte de Cassini. Feuille n°164/104.

[Paris, circa 1800]. En 18 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 592 x 931 mm ; étiquette au dos portant le numéro de la feuille.

Feuille n°164/104 de la carte de Cassini, couvrant Bordeaux et ses environs. Elle s'étend du nord au sud entre Gauriac et Saint-Morillon, et d'ouest en est entre Le Porge et Saint-Émilion. L'échelle est en toises et en mètres. La carte de Cassini est la première carte générale et particulière du royaume de France. En 1747, Louis XV décide de confier à César-François Cassini l'élaboration d'une carte de France, "particulière" - c'est-à-dire détaillée - et "générale", parce-qu'elle doit couvrir tout le royaume. Les levés furent effectués entre 1756 et 1789 et les 182 feuilles composant la carte furent publiées entre 1756 et 1815. Trois générations de Cassini se succédèrent pour achever ce travail, principalement César-François Cassini de Thury dit Cassini III (mort en 1787) et son fils Jean-Dominique Cassini de Thury dit Cassini IV. Cette carte constituait pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Elle est la première carte à s'appuyer sur une triangulation géodésique dont l'établissement prit plus de cinquante ans. La carte de Cassini ne sera pas remplacée avant 1866, avec la carte d'Etat-Major à l'usage des militaires. Quelques très légères rousseurs. Bel exemplaire.

CASSINI de THURY (César-François).

[CHÂLONS-en-CHAMPAGNE] Carte de Cassini. Feuille n°25.

[Paris, 1756-1789]. En 21 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 595 x 930 mm ; étiquette au dos et onglet portant le numéro de la feuille.

Feuille n°25 de la carte de Cassini, couvrant les environs de Châlons-en-Champagne, anciennement Châlons-sur-Marne. Les villes principales sont signalées par une citadelle aquarellée en rouge. La carte de Cassini est la première carte générale et particulière du royaume de France. En 1747, Louis XV décide de confier à César-François Cassini l'élaboration d'une carte de France, "particulière" - c'est-à-dire détaillée - et "générale", parce-qu'elle doit couvrir tout le royaume. Les levés furent effectués entre 1756 et 1789 et les 182 feuilles composant la carte furent publiées entre 1756 et 1815. Trois générations de Cassini se succédèrent pour achever ce travail, principalement César-François Cassini de Thury dit Cassini III (mort en 1787) et son fils Jean-Dominique Cassini de Thury dit Cassini IV. Cette carte constituait pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Elle est la première carte à s'appuyer sur une triangulation géodésique dont l'établissement prit plus de cinquante ans. La carte de Cassini ne sera pas remplacée avant 1866, avec la carte d'Etat-Major à l'usage des militaires. Echelle en toises. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

CASSINI de THURY (César-François).

[DINAN/RENNES] Carte de Cassini. Feuille n°8/128.

[Paris, circa 1810]. En 24 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 606 x 920 mm.

Feuille n°8/128 de la carte de Cassini, couvrant les environs de Dinan et Rennes. Elle s'étend du nord au sud entre Plesnin-Trigavou et Rennes, et d'ouest en est entre Saint-Méleuc et Saint-Hilaire-des-Landes. L'échelle est en toises et en mètres. La carte de Cassini est la première carte générale et particulière du royaume de France. En 1747, Louis XV décide de confier à César-François Cassini l'élaboration d'une carte de France, "particulière" - c'est-à-dire détaillée - et "générale", parce-qu'elle doit couvrir tout le royaume. Les levés furent effectués entre 1756 et 1789 et les 182 feuilles composant la carte furent publiées entre 1756 et 1815. Trois générations de Cassini se succédèrent pour achever ce travail, principalement César-François Cassini de Thury dit Cassini III (mort en 1787) et son fils Jean-Dominique Cassini de Thury dit Cassini IV. Cette carte constituait pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Elle est la première carte à s'appuyer sur une triangulation géodésique dont l'établissement prit plus de cinquante ans. La carte de Cassini ne sera pas remplacée avant 1866, avec la carte d'Etat-Major à l'usage des militaires. Bon exemplaire. Petits manques de toile aux intersections.

CASSINI de THURY (César-François).

[GANNAT] Carte de Cassini. Feuille n°79/51.

[Paris, 1756-1789]. En 21 sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 590 x 930 mm ; étiquette au dos et onglet de vélin portant le numéro de la feuille.

Feuille n°79/51 de la carte de Cassini, couvrant les environs de Gannat, Vichy et Saint-Pourçain-sur-Sioule dans l'Allier. Les villes principales sont signalées par une citadelle aquarellée en rouge. La carte de Cassini est la première carte générale et particulière du royaume de France. En 1747, Louis XV décide de confier à César-François Cassini l'élaboration d'une carte de France, "particulière" - c'est-à-dire détaillée - et "générale", parce-qu'elle doit couvrir tout le royaume. Les levés furent effectués entre 1756 et 1789 et les 182 feuilles composant la carte furent publiées entre 1756 et 1815. Trois générations de Cassini se succédèrent pour achever ce travail, principalement César-François Cassini de Thury dit Cassini III (mort en 1787) et son fils Jean-Dominique Cassini de Thury dit Cassini IV. Cette carte constituait pour l'époque une véritable innovation et une avancée technique décisive. Elle est la première carte à s'appuyer sur une triangulation géodésique dont l'établissement prit plus de cinquante ans. La carte de Cassini ne sera pas remplacée avant 1866, avec la carte d'Etat-Major à l'usage des militaires. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.