libraire : Librairie Le Bail

3438 résultats

ATLAS des PORTS de FRANCE;

I. Cannes. II. Antibes.

1894 595 x 384 mm.

Plans détaillés des ports de Cannes et Antibes, publiés dans l'Atlas des ports de France. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

ATLAS des PORTS de FRANCE;

I. Sauzon. II. Le Palais. III. Port-Maria de Locmaria. IV. Port de La Croix.

1879 573 x 356 mm.

Plans détaillés des 3 ports de Belle-Ile et du port de La Croix sur l'île de Hooëdic, publiés dans l'Atlas des ports de France. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

ATLAS des PORTS de FRANCE;

Port de Biarritz.

1885 555 x 376 mm.

Grand plan détaillé du port de Biarritz, publié dans l'Atlas des ports de France. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

ATLAS des PORTS de FRANCE;

Port de Cherbourg.

1878 845 x 535 mm.

Très grand plan détaillé du port de Cherbourg, publié dans l'Atlas des ports de France. En carton, carte des environs de Cherbourg. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

ATLAS des PORTS de FRANCE;

Port de Honfleur.

1875 395 x 530 mm.

Grand plan détaillé du port de Honfleur, publié dans l'Atlas des ports de France. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

ATLAS des PORTS de FRANCE;

Port de Rochefort.

1885 590 x 386 mm.

Grand plan détaillé du port de Rochefort, publié dans l'Atlas des ports de France. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

ATLAS des PORTS de FRANCE;

Port de Rouen.

1875 570 x 805 mm.

Très grand plan détaillé du port de Rouen, publié dans l'Atlas des ports de France. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

ATLAS des PORTS de FRANCE;

Port du Havre.

1874 565 x 807 mm.

Très grand plan détaillé du port du Havre, publié dans l'Atlas des ports de France. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

AUBRY (Charles).

[COSTUMES MILITAIRES] Uniforme des grenadiers du (...) régiment d'infanterie de la garde royale.

1823. 364 x 251 mm.

Belle planche de personnages en costumes militaires, lithographiée en couleurs par Motte d'après un dessin de Charles Aubry. Bel exemplaire.

AUBRY (Charles).

[COSTUMES MILITAIRES] Uniforme des voltigeurs et soldats du centre du (...) régiment d'infanterie de la garde royale.

1823. 370 x 250 mm.

Belle planche de personnages en costumes militaires, lithographiée en couleurs par Motte d'après un dessin de Charles Aubry. Bel exemplaire.

AUBRY (Charles).

[COSTUMES MILITAIRES] Uniforme du (...) régiment des grenadiers à cheval de la garde royale.

1823. 374 x 256 mm.

Belle planche de personnages en costumes militaires, lithographiée en couleurs par Motte d'après un dessin de Charles Aubry. Bel exemplaire.

AUGY (d').

Réflexions sur une lettre écrite le 16 mai, par le sieur Peynier, à l'Assemblée Générale de la partie française de Saint-Domingue, séante à Saint-Marc.

Paris, imprimerie de L. Potier de Lille, 1791. In-8 de 8 pp.; cartonnage de papier marbré à la bradel, pièce de titre de maroquin rouge avec le titre en long (reliure moderne).

Lettre datée du 7 février et signée d'Augy, habitant de la paroisse de Plaisance, dans laquelle il prend la défense des députés de Saint Marc contre le gouverneur de Saint-Domingue, Antoine Thomassin de Peynier. Ce dernier estimait que les décisions de l'Assemblée de Saint-Marc, même si elles pouvaient être justifiées, ne pouvaient être approuvées car contraire à la loi. Bon exemplaire. Max Bissainthe, 4547. — Inconnu de Monglond et de Sabin.

AVELINE (Antoine) & CHÉREAU (Jacques).

Veûe et perpectives du portail de Notre Dame.

Paris, Chéreau, [circa 1760]. 352 x 508 mm.

Superbe vue de la façade principale et du parvis de Notre-Dame, par Antoine Aveline, dont la première édition fut publiée vers 1690. La présente édition a été publiée par Chéreau vers 1760. Sur le flanc nord de la cathédrale, à l'emplacement actuel de la rue du Cloître-Notre-Dame, on peut voir le baptistère Saint-Jean-le-Rond. Sur le parvis figurent au premier plan des échoppes de marchands et la Fontaine du parvis Notre-Dame, également appelée Fontaine du Jeûneur, détruite en 1748. Jusqu'au XVIIIème siècle, le parvis demeura une petite place du Moyen-Âge bordée de maisons, d'échoppes et des anciens bâtiments de l'Hôtel-Dieu, que l'on voit ici sur la droite. La vue est animée de nombreux personnages. Avec texte de 4 lignes. Antoine Aveline fut un graveur à l'eau-forte et au burin, spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Bel exemplaire à grandes marges.

AVELINE (Antoine).

Veûe et perspectives du portail de Notre Dame.

[circa 1690]. 352 x 511 mm.

Superbe vue de la façade principale et du parvis de Notre-Dame, gravée par Antoine Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Sur le flanc nord de la cathédrale, à l'emplacement actuel de la rue du Cloître-Notre-Dame, on peut voir le baptistère Saint-Jean-le-Rond. Sur le parvis figurent au premier plan des échoppes de marchands et la Fontaine du parvis Notre-Dame, également appelée Fontaine du Jeûneur, détruite en 1748. Jusqu'au XVIIIème siècle, le parvis demeura une petite place du Moyen-Âge bordée de maisons, d'échoppes et des anciens bâtiments de l'Hôtel-Dieu, que l'on voit ici sur la droite. La vue est animée de nombreux personnages. Avec texte de 5 lignes. Bel exemplaire à grandes marges.

AVELINE (Pierre).

[VERSAILLES] Veüe générale de la ville et du château de Versailles du côté des jardins.

[circa 1690]. 340 x 511 mm.

Superbe vue à vol d'oiseau du château de Versailles et de ses jardins, montrant au premier plan le canal animé de bateaux, à gauche et à droite l'entrée des parcs du Trianon et de la ménagerie, puis le Bassin d'Apollon. Les allées sont animées de nombreux personnages de la Cour. Avec table de 40 légendes numérotées sur la gravure. Exemplaire à grandes marges. Deux petites taches d'encre dans la marge supérieure, une plus importante au niveau des légendes. Quelques rousseurs et petites déchirures marginales, mouillure claire au bas de la marge inférieure.

AVELINE (Pierre).

[VINCENNES] Veüe et perspective en général du château royal de Vincenes, du côté du parc à une lieüe de Paris.

Paris, [circa 1690]. 333 x 516 mm.

Belle vue générale du château de Vincennes, montrant au premier plan un cortège accueilli par une haie d'honneur de soldats. Avec table de 7 légendes. Piqûres marginales, défaut au niveau de la pliure centrale.

AVELINE (Pierre).

Le Mont Saint Michel, bourg et abbaye d'hommes Ordre de Saint Benoist, près de la coste de la Basse Normandie.

[circa 1690]. 205 x 313 mm.

Magnifique panorama du Mont Saint-Michel, gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre).

Paris ville capitale du roiaume de France et la principale de l'Europe.

[circa 1690]. 181 x 241 mm.

Beau panorama de Paris vers 1690, pris depuis les hauteurs de Charonne sur la rive droite, et montrant au premier l'hôpital Saint-Louis. Avec 16 légendes numérotées pour les bâtiments principaux. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

AVELINE (Pierre).

Veüe généralle du Pont de la Tournelle, de la porte St. Bernard et d'une partie de lisle Notre Dame.

Paris, [circa 1690]. 210 x 305 mm.

Vue animée de la Seine et du Pont de la Tournelle prise du Pont de l'Archevêché. Sur la gauche se trouve l'île Saint-Louis et ses nombreux hôtels particuliers, à droite sont représentés le château de la Tournelle, transformé en dépôt pour les galériens, et la porte Saint-Bernard, arc de triomphe élévé par la ville de Paris à la gloire de Louis XIV. Les deux monuments seront détruits en 1792. Bon exemplaire.

AVELINE (Pierre);

Constantinople ville de Romanie et capitale de l'empire des Turcs.

1692 206 x 317 mm.

Belle vue de Constantinople gravée par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 19 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Francfort sur le Main ville impériale du cercle du Haut Rhein en Allemagne.

circa 1695 215 x 315 mm.

Belle vue gravée par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec légendes. Exemplaire finement aquarellé à l'époque. Déchirure sur la gauche de l’estampe restaurée.

AVELINE (Pierre);

Grenade ville capitale du royaume de meme non qui est un de ceux qui sont des estats de la Courone de Castille en Espagne.

circa 1690 215 x 313 mm.

Très beau panorama gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Bel exemplaire très finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Grenoble, ville capitale de Dauphiné et siège de parlement.

circa 1690 212 x 312 mm.

Ravissant panorama de la ville de Grenoble, gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 12 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Inspruck ville d’Allemagne capitale du comté de Tirol.

circa 1695 209 x 307 mm.

Belle vue d'Innsbruck gravée par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

AVELINE (Pierre);

La ville de La Rochelle, capitale du pays d'Aunis.

circa 1690 207 x 311 mm.

Magnifique panorama de La Rochelle, gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 12 légendes. Déchirure dans la marge inférieure restaurée. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Lisbone, ville capitale du royaume de Portugal située à l'embouchure du Tage.

circa 1690 210 x 305 mm.

Ravissant panorama gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 28 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Londres ville capital du royaume d'Angleterre.

circa 1690 212 x 308 mm.

Très beau panorama de Londres, gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 7 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Nantes ancienement Corbilo, Condivineum et Namnetes, ville capitale du pays nantois et la plus considérable de la Bretagne ou il y a Eveché, Chambre des Comptes, Monoye et Lieutenance Générale.

circa 1690 216 x 309 mm.

Très beau panorama de la ville de Nantes, gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 8 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Nice, ville capitale du comté de même nom, qui étoit autrefois de la Provence en France.

circa 1690 207 x 308 mm.

Ravissant panorama de la ville de Nice, gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 28 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AVELINE (Pierre);

Nuremberg ville capitale de son état et seigneurie.

circa 1695 220 x 305 mm.

Belle vue de Nuremberg gravée par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

AVELINE (Pierre);

Pignerol, ville du Piémont, à la France.

circa 1695 205 x 310 mm.

Belle vue gravée par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 7 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque.

AVELINE (Pierre);

Rozes, ville de Catalogne prise par l’armée du roy Loüis le Grand, sur les Espagnols.

circa 1695 207 x 303 mm.

Belle vue gravée par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 9 légendes. Exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or. Petite galerie de ver dans la marge inférieure.

AVELINE (Pierre);

Turin ville capitale du Piémont, et résidence du duc de Savoye.

1692 205 x 312 mm.

Ravissant panorama gravé par Antoine Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 12 légendes. Bon exemplaire.

AVELINE (Pierre);

Venise ville capitale de la République de même nom, en Italie.

circa 1690 205 x 311 mm.

Ravissant panorama gravé par Pierre Aveline, graveur à l'eau-forte et au burin spécialisé dans les vues de villes et les maisons royales. Avec liste de 26 légendes. Bel exemplaire finement aquarellé à l'époque avec rehauts d'or.

AYROUARD (Jacques).

[ALICANTE] Plan de la baye d'Alicant.

[circa 1730]. 291 x 454 mm.

Beau plan gravé publié dans le rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[ANTIBES] Plan du port d'Antibe.

[circa 1730]. 297 x 452 mm.

Beau plan gravé du port d'Antibes, issu du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Quelques rousseurs.

AYROUARD (Jacques).

[ANZIO] Plan du port d'Ancio.

[circa 1730]. 298 x 456 mm.

Beau plan gravé du port d'Anzio, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[BANDOL] Plan de la baye de Bandol en Provence.

[circa 1730]. 297 x 455 mm.

Beau plan gravé issu du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[CATALOGNE/SALOU] Plan de la baye de Salo en Catalogne.

[circa 1730]. 290 x 447 mm.

Beau plan gravé orné d'une rose des vents, avec indication des fonds marins pour le mouillage des navires. Dans un encadré, texte de 14 lignes décrivant la rade. Publié dans le rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[CATALOGNE/SANT FELIU] Plan de la baye de St. Philiou en Catalogne.

[circa 1730]. 285 x 442 mm.

Beau plan gravé orné d'une rose des vents, avec indication des fonds marins pour le mouillage des navires. Publié dans le rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[CIVITAVECCHIA] Plan du port de Civita-Vechia.

[circa 1730]. 290 x 456 mm.

Bel exemplaire de ce plan gravé issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée".

AYROUARD (Jacques).

[CORSE] Plan de la baye de Calvi en Corse.

[circa 1730]. 287 x 450 mm.

Plan gravé, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[ELBE] Plan de Porto Ferraro.

[circa 1730]. 297 x 455 mm.

Beau plan gravé figurant le port de Porto Ferraro sur l’île d’Elbe, publié dans le rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Orné d'une rose des vents. Jacques Ayrouard était hydrographe et Pilote Royal des Galères du Roy. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[IBIZA] Plan de la baye de St. Antoine en lisle d'Ivice.

[circa 1730]. 291 x 452 mm.

Très beau plan gravé orné d'une rose des vents, avec indication des fonds marins pour le mouillage des navires et représentation des îles Conilieres. Publié dans le rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[LIVOURNE] Plan du port et rade de Livourne.

[circa 1730]. 290 x 450 mm.

Plan issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bon exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[NAPLES] Plan du golfe de Naples.

[circa 1730]. 291 x 446 mm.

Beau plan gravé issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[PONZA] Plan du port de Ponce.

[circa 1730]. 299 x 457 mm.

Beau plan gravé du port de Ponza, île située au large de Gaeta, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SAINT-FLORENT] Plan du golfe de St. Fiorenzo en lisle de Corse.

[circa 1730]. 298 x 456 mm.

Plan gravé du golfe de Saint-Florent, issu du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Pliure centrale brunie, rousseurs marginales.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan de la baye de Loristan.

[circa 1730]. 290 x 450 mm.

Beau plan gravé de la baie d'Oristano en Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan de la baye du cap Carbonaire en Sardaigne.

[circa 1730]. 290 x 450 mm.

Beau plan gravé du Capo Carbonara au sud de la Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan du canal et port des isles de la Madelaine en Sardaigne.

[circa 1730]. 293 x 454 mm.

Beau plan gravé des îles de la Maddalena situées au nord-est de la Sardaigne, issu du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan du passage entre lisle Azinara et le cap Azinara de Sardaigne.

[circa 1730]. 291 x 452 mm.

Plan gravé du cap et de l'île Asinara, située à l'extrême nord de la Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan du port de Longo Sardo en Sardaigne.

[circa 1730]. 292 x 452 mm.

Plan gravé du port de Santa Maria, anciennement Longo Sardo, au nord de la Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Petit manque de papier dans la matge gauche, sinon bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[ST-TROPEZ] Plan du golfe et des caps de St. Tropez.

[circa 1730]. 299 x 457 mm.

Beau plan gravé du golfe de Saint-Tropez, issu du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Orné d'une rose des vents et deux profils côtiers. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[TARANTO] Plan du port et de la baye de Tarante.

[circa 1730]. 290 x 452 mm.

Beau plan gravé issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Rousseurs prononcées dans les marges.

AYROUARD (Jacques).

[TUNISIE] Isle Galita.

[circa 1730]. 299 x 457 mm.

Belle carte gravée de l'île de la Galite située au nord de la Tunisie, issue du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Avec texte descriptif. Bon exemplaire.

AYROUARD (Jacques). MANUSCRIT.

Plan du port d’Antibe.

[circa 1750]. 304 x 458, monté sur papier fort.

Copie manuscrite à l'encre de Chine de la carte de Jacques Ayrouard, "Plan du port d'Antibe", extrait du Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la Méditerranée. Le dessin montre quelques petites différences avec le plan gravé : la mention «bancs découvert» sur la gravure est mentionné par «font qui sèche» sur le dessin ; la digue ouest de ce qui est actuellement le port Vauban est absente du dessin mais est mentionnée comme projet sur la gravure. Le petit profil donnant les alignements de l’entrée du port qui est sur la gravure est absent du dessin, et le plan du fort carré et le tracé des bastions et fortifications de la ville présentent quelques variantes. Très bonne condition.

AYROUARD (Jacques);

[PORTO ERCOLE] Plan du Port Hercule.

circa 1730 296 x 458 mm.

Bel exemplaire, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée".

BAARSEL (Willem Cornelis van).

[AMSTERDAM] Nouveau plan de la ville d'Amsterdam.

Amsterdam, Joh. Guykens, 1839. 335 x 385 mm, imprimé sur soie et replié dans son étui d'éditeur.

Rare plan de poche imprimé sur soie. Plan de poche de la ville d'Amsterdam, à l'usage des touristes. Il a été dessiné et gravé par van Baarsel, et imprimé sur soie. Seconde édition publiée en 1839 à Amsterdam par Johannes Guykens. Le plan figure les rues, les canaux, les bâtiments principaux, les moulins à vent et les ponts-levis, ainsi que la nouvelle gare et le siège de la nouvelle compagnie d'omnibus à chevaux, tous deux ouverts en 1839. Avec table des édifices publics en français et en néerlandais, et des messageries. Le nord est placé en bas à droite du plan. Rare et bel exemplaire finement colorié à l'époque et imprimé sur soie, replié dans un joli étui de l'éditeur. Paul van den Brink and Marc Hameleers, Nouveau Plan de la Ville d'Amsterdam: a touristic map of Amsterdam engraved by W.C. van Baarsel and published by J. Guykens (1837- 1850), Caert-Thresoor, 2006.

BACKER (Remmet Teunisse);DANCKERTS (Cornelis);

Sterre Kaert of Hemels Pleyn.

Amsterdam Cornelis Danckerts 1696-1713 470 x 580 mm.

Très belle carte céleste finement aquarellée à l'époque, dressée sur la projection de Mercator par Remmet Backer, gravée par de Broen et publiée par Danckerts vers 1713. Les signes du zodiaque, représentés tout le long de l'ellipse, sont repris un par un dans le tableau qui donne pour chacun d'eux les symboles et les magnitudes. La famille Danckerts d'Amsterdam, considérée comme l'une des plus réputées du XVII° siècle dans le domaine de la cartographie, comptait parmi ses membres d'excellents dessinateurs et graveurs. Elle détient à son actif quelques-uns des plus beaux atlas de l'époque. Whitfield, p. 81 ; Koeman, II, p. 93, Dan 4.

BAILLEUL (Gaspard de).

Nouveau plan de la ville et fauxbourgs de Paris divisé en vingt quartiers.

Paris, chez le Sieur Gaspard de Baillieul, 1738. En 4 feuilles jointes de 0,99 x 1,44 m, sous cadre et verre.

Superbe plan monumental de Paris, dressé par Gaspard de Bailleul et gravé par Nicolas de Bailleul le jeune. Le cartouche de titre est décoré des armoiries de Paris et du dédicataire, Louis Armand de Bourbon, prince de Conti. Le plan est orné de 36 vignettes figurant les principaux monuments de Paris et ses environs, chacun accompagné d'un commentaire historique, ainsi que d'un plan de l'île de la Cité et d'une carte des environs de Paris. Boutier a recensé 7 éditions de ce plan entre 1724 et 1764, mais le nôtre, daté 1738 et sans nom d'éditeur, ne correspond à aucune de ces éditions. Exemplaire aquarellé. Décalage au niveau de la jointure centrale, ayant masqué une partie du plan. Boutier, 199.

BAILLEUL (Nicolas);

Évêché de Dijon.

Dijon F. Desventes 1746 438 x 613 mm.

Rare carte de l'évêché de Dijon Carte figurant l'évêché de Dijon, dressée par Nicolas Bailleul et dédiée à Claude Bouhier, évêque de la ville. Les villes principales comme Dijon, Gray ou Auxonne sont figurées par des enceintes fortifiées aquarellées en rouge. La carte est ornée d'un magnifique cartouche décoré en tête des armoiries du dédicataire et d'objets évoquant sa fonction. Avec table alphabétique des lieux. Bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque.

BAILLIEUL (Gaspard);

Carte de la forest de Compiègne et ses environs de la ville de Compiègne.

Paris Sr. Baillieul 1728 661 x 632 mm.

Carte gravée représentant la forêt de Compiègne et ses environs. Elle s'étend du nord au sud de Beauveau à Monchy, et d'ouest en est de Berneuil à Verberie. En bas à gauche, une vignette contient une scène de chasse du roi. La cartographie des forêts a réellement démarré sous Louis XIV. Il n'existait à l'époque pas de tableau d'ensemble des forêts royales, ce qui rendait difficile leur contrôle par le roi et ses fonctionnaires, sans oublier que ces forêts étaient des territoires de chasse appréciés. Rare. Bel exemplaire. Tooley Revised Edition, tome 1, p. 70.

BAILLIEUL (Gaspard-François).

[VIEUX-BRISACH] Plan de Brisac scitué sur le Rhin, capitale du Brisgaw.

Paris, Sr Baillieul, [circa 1730]. En 8 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 389 x 506 mm.

Plan des fortifications de la ville de Vieux-Brisach, située sur le Rhin dans le Bade-Wurtemberg. Y figurent le fort Saint-Louis, le fort Mortier, les redoutes, les cazernes, et les villes d'Achkarren et de Hochstetten. Le fort Saint-Jacques et la Ville Neuve sont indiqués comme démolis. Construits sur la grande île du Rhin, appelée Ile des Cadets, face à Vieux-Brisach, ils furent détruits en 1698 en application du traité de Ryswick. Seul fut conservé le fort Mortier, sur la rive gauche du Rhin, à proximité duquel Vauban fixa l'emplacement de la future place forte de Neuf-Brisach. Le nord est placé à gauche du plan. Bon exemplaire.

BAILLIEUL (Gaspard-François).

Plan de Paris ses faubourgs et ses environs. Par F. Baillieux le fils.

Paris, Sr Bailleul, 1722. 440 x 603 mm.

Première édition. Beau plan gravé de Paris dressé et publié par Gaspard-François Baillieul, géographe et graveur, fils aîné de Gaspard Baillieul. Le plan montre par des traits d'aquarelle de cinq couleurs différentes le tracé des cinq enceintes successives de la ville : la première enceinte gallo-romaine au IVe siècle, la seconde enceinte médiévale, sous Philippe II Auguste en 1180, la troisième sous Jean II le Bon en 1358, la quatrième en 1553 sous Henri II, et enfin celle érigée en 1711 sous Louis XIV. Avec liste des noms qui ne figurent pas sur le plan. Une seconde édition fut publiée en 1736. Bon exemplaire, contours aquarellés à l'époque. Défaut dans la partie basse de la pliure centrale. Boutier, 195.

BALFOUR (Jean).

Mémoire du sieur Jean Balfour, habitant de l'isle de Tabago, à messieurs les députés à l'Assemblée nationale de France.

Paris, Prault, 1790. In-4 de 30 pp. ; cartonnage de papier gris, titre au dos (reliure moderne).

D'origine écossaise et cultivateur depuis vingt ans sur l'île de Tabago, Jean Balfour dénonce dans son "Mémoire" les abus et les saisies des administrateurs français après la cession de l'île par les Anglais en 1783. Bel exemplaire.

BARAÑANO (Leonardo).

Isla de Cuba Pintoresca. Colección de vistas generales. Vista de la ciudad de Matanzas, tomada desde el monte del cafetal de D.n Vicente Guerrero, detras de la quinta de D.n Luis Lopez Villa-Vicencio.

Habana, 1856. Lithographie originale (50 x 69 cm, hors marges).

Spectaculaire panorama de la ville de Matanzas, au nord-ouest de Cuba, dessiné par Leonardo Barañano, lithographié en couleurs par Eugenio Bourrelier. La vue, dédiée aux belles de Matanzas, est prise depuis la colline de la plantation de café de Don Vicente Guerrero, derrière la villa de Don Luis Lopez Villa-Vicencio. Au premier plan figurent trois personnages, dont le dessinateur Leonardo Barañano. Quatre vignettes entourent la vue principale. Elles montrent l'église paroissiale, le palais du gouverneur, le pont de Bailen et l'hôpital militaire. Le titre est en espagnol, anglais et français. Cette vue fait partie de la série Isla de Cuba pintoresca ou l'Île de Cuba pittoresque, publiée à La Havane, et dont la plupart des planches furent lithographiées par Edouard Laplante. Il existe dans la même série une vue très similaire de Matanzas, celle-ci lithographiée par Edouard Laplante, et sans les quatre vignettes. Pliure centrale restaurée, quelques défauts persistent.

BARBAULT (Jean);

[ROME] Veduta del Palazzo Colonna di Sciarra.

Rome Bouchard et Gravier 1763 395 x 535 mm.

Vue du Palais Colonne di Sciarra dessinée par Barbault et gravée à l'eau-forte par Freicenet. Elle est issue de Les plus beaux Edifices de la Rome moderne. Peintre et graveur français, Jean Barbault partit pour Rome en 1747 et y mourut en 1762. Il fut un temps le collaborateur de Piranesi. Bon exemplaire.

BARBAULT (Jean);

[ROME] Veduta del Palazzo Madama.

Rome Bouchard et Gravier 1763 385 x 531 mm.

Vue du Palais Madame dessinée par Barbault et gravée à l'eau-forte par Freicenet. Elle est issue de Les plus beaux Edifices de la Rome moderne. Peintre et graveur français, Jean Barbault partit pour Rome en 1747 et y mourut en 1762. Il fut un temps le collaborateur de Piranesi. Bel exemplaire.

BARBAULT (Jean);

[ROME] Veduta della Fontana dell'Acqua Felice a Termini.

Rome Bouchard et Gravier 1763 390 x 530 mm.

Vue de la fontaine dell'Acqua Felice, également connue sous le nom de fontaine de Moïse, dessinée par Barbault et gravée à l'eau-forte par Freicenet. Elle est issue de Les plus beaux Edifices de la Rome moderne. Peintre et graveur français, Jean Barbault partit pour Rome en 1747 et y mourut en 1762. Il fut un temps le collaborateur de Piranesi. Bon exemplaire.

BARBIER (Georges) & GAZETTE du BON TON.

La Fontaine de coquillages. Robe du soir de Paquin.

Mars 1914. 207 x 136 mm, tranche supérieure dorée.

Planche gravée et finement coloriée au pochoir. Bel exemplaire.

BARBIER (Georges) & GAZETTE du BON TON.

Rugby. Costume tailleur de Redfern.

Avril 1914. 220 x 135 mm, tranche supérieure dorée.

Planche gravée et finement coloriée au pochoir. Bel exemplaire.

BARBIER (Georges).

Laissez-moi-seule.

1919. 265 x 183 mm.

Superbe planche gravée et finement coloriée au pochoir, avec rehauts d'or, issue des Feuillets d'art, luxueuse revue des débuts de la période Art Déco, publiée entre 1919 et 1922, et consacrée à la littérature, au théâtre, aux arts plastiques et aux arts décoratifs, à la musique et à la mode. Bel exemplaire.

BARBÉ-MARBOIS (François de).

Journal d'un déporté non jugé, ou déportation en violation des lois décrétée le 18 fructidor an V (4 septembre 1797).

Paris, Firmin Didot frères, 1834. 2 volumes in-8 de (2) ff., xlviij-271 pp. — (2) ff., 312 pp. ; demi-veau fauve, dos lisses ornés, tranches mouchetées (reliure à l'imitation du XIXe).

Première édition. Député au Conseil des Anciens, Barbé-Marbois fut déporté à Sinnamary en Guyane lors du coup d'état du 4 septembre 1797. Il ne put rentrer en France quen 1800 et, sur les dix-huit députés déportés, neufs décédèrent en Guyane. En 1834, au moment où il publia ses mémoires, Barbé-Marbois était le dernier survivant. On trouve, à la fin du second volume, le récit du Voyage dans l'intérieur du continent de Guyane chez les Indiens Rocouyens, par Claude Tony, mulâtre libre, qui accompagnait le docteur Patris dans ce périple. Bon exemplaire. Envoi autographe de l'auteur dont le nom du dédicataire a été effacé. Chadenat, 2779. — Sabin, 3308.

BARBÉ-MARBOIS (François de).

Mémoire et observations […] sur une dénonciation signée par treize de MM. les députés de Saint-Domingue, et faite à l'Assemblée Nationale au nom d'un des trois comités de la colonie.

Paris, Knapen & fils, 1790. In-4 de 58 pp.; cartonnage de papier marbré, pièce de titre de maroquin rouge (reliure moderne).

Intendant de Saint-Domingue de 1786 à 1789, François de Barbé-Marbois prit la défense de César-Henri de La Luzerne, gouverneur de Saint-Domingue de 1785 à 1787 et ministre de la marine et des colonies de 1787 à 1790, qui fut violemment attaqué par un groupe de députés de Saint-Domingue mené par Louis-Marthe de Gouy d'Arsy. Bon exemplaire. Max Bissainthe, 4590. — Monglond, I, 931. — Sabin, 3310.

BARBÉ-MARBOIS (François de).

Réclamation de M. l'intendant de Saint-Domingue, enregistrée au conseil supérieur de cette colonie.

1789. In-8 de 14 pp.; cartonnage de papier marbré à la bradel, pièce de titre de maroquin rouge avec le titre en long (reliure moderne).

Lettre datée du 11 mai 1789 dans laquelle son auteur remet en cause la capacité de l'Assemblée de faire des lois, et explique pourquoi il n'approuve pas la proposition d'ouvrir au commerce des étrangers dans une partie des ports de l'île. Bon exemplaire. Max Bissainthe, 7622. — Inconnu de Monglond et de Sabin.

BARBÉ-MARBOIS (François de). — DU CHILLEAU (Marie-Charles).

Correspondance de M. le marquis Du Chilleau, gouverneur général de St Domingue, avec M. le comte de La Luzerne, ministre de la marine, & M. de Marbois, intendant de Saint-Domingue, relaticement à l'introduction des farines étrangères dans cette colonie.

Paris, 1789. In-8 de (1) f., 37 pp.; toile écrue, dos lisse, pièce de titre de chagrin marron avec le titre en long (reliure moderne).

Ouvrage composé d'un tableau dépliant. Au printemps 1789, à l'annonce de mauvaises récoltes en France, et devant le risque d'une absence d'approvisionnement de la part de la métropole, le gouverneur de Saint-Domingue décida de permettre "pour un tems, l'introduction dans la colonie, de la farine étrangère ainsi que du biscuit". Mais il ne partageait pas ce point de vue, contraire à la loi qui voulait que la colonie n'ait d'échange commercial qu'avec la métropole. Bon exemplaire à grandes marges. Le tableau, en fin de volume, est monté à l'envers. Max Bissainthe, 5560. — Monglond, I, 227. — Sabin, 21062.

BARNAVE (Antoine).

Instruction pour les colonies, présentée à l'assemblée nationale, au nom du comité chargé de ce travail, le 23 mars 1790.

Paris, Imprimerie Nationale, 1790. In-8 de 28 pp.; cartonnage de papier marbré à la bradel, pièce de titre en long au dos (reliure moderne).

Projet de décret proposé à l'Assemblée par le Comité Colonial, au sujet de l'application du décret du 8 mars 1790. Ce dernier prévoyait que les colonies convoquent des assemblées coloniales pour faire part à l'Assemblée Nationale de "leurs vues sur la Constitution, sur l'administration, sur les loix, & généralement sur tous les objets qui peuvent concourir à leur prospérité". Bon exemplaire. Max Bissainthe, 4599. — Ryckebusch, 492.

BARRABAND (Jacques) & LEVAILLANT (François).

L'Ara gris à trompe.

Paris, 1801-1805. 310 x 220 mm (460 x 330 mm avec les marges).

Superbe planche issue de l'Histoire naturelle des perroquets de François Levaillant, gravée en couleurs et rehaussée à la main d'après un dessin original de Jacques Barraband. Jacques Barraband fut l'un des meilleurs illustrateurs de son temps, réputé pour ses dessins d'oiseaux. Il travailla pour les Gobelins, la manufacture de Sèvres, les ateliers de tapisserie d'Aubusson et de Beauvais, et collabora à la Description de l'Égypte. Il illustra deux autres ouvrages d'ornithologie de Levaillant, l'Histoire naturelle des oiseaux de paradis et l'Histoire naturelle des promérops et des guêpiers. Bon exemplaire sur papier vélin.

BARRABAND (Jacques) & LEVAILLANT (François).

Le Lori perruche violet et rouge.

Paris, 1801-1805. 305 x 215 mm (515 x 340 mm avec les marges).

Superbe planche issue de l'Histoire naturelle des perroquets de François Levaillant, gravée en couleurs et rehaussée à la main d'après un dessin original de Jacques Barraband. Jacques Barraband fut l'un des meilleurs illustrateurs de son temps, réputé pour ses dessins d'oiseaux. Il travailla pour les Gobelins, la manufacture de Sèvres, les ateliers de tapisserie d'Aubusson et de Beauvais, et collabora à la Description de l'Égypte. Il illustra deux autres ouvrages d'ornithologie de Levaillant, l'Histoire naturelle des oiseaux de paradis et l'Histoire naturelle des promérops et des guêpiers. Bel exemplaire sur papier vélin, à grandes marges et aux coloris très frais.

BARRABAND (Jacques) & LEVAILLANT (François).

Le Perroquet lori-unicolor.

Paris, 1801-1805. 290 x 210 mm (505 x 335 mm avec les marges).

Superbe planche issue de l'Histoire naturelle des perroquets de François Levaillant, gravée en couleurs et rehaussée à la main d'après un dessin original de Jacques Barraband. Jacques Barraband fut l'un des meilleurs illustrateurs de son temps, réputé pour ses dessins d'oiseaux. Il travailla pour les Gobelins, la manufacture de Sèvres, les ateliers de tapisserie d'Aubusson et de Beauvais, et collabora à la Description de l'Égypte. Il illustra deux autres ouvrages d'ornithologie de Levaillant, l'Histoire naturelle des oiseaux de paradis et l'Histoire naturelle des promérops et des guêpiers. Bel exemplaire sur papier vélin, à grandes marges et aux coloris très frais.

BARROW (John).

Voyage à la Cochinchine, par les îles de Madère, de Ténériffe et du cap Verd, le Brésil et l'île de Java, contenant des renseignemens nouveaux et authentiques sur l'état naturel et civil de ces divers pays; accompagné de la relation officielle d'un Voyage au pays des Boushouanas, dans l'intérieur de l'Afrique australe.

Paris, Arthus-Bertrand, 1807. 2 tomes reliés en un volumes in-8 de xiv-406-(1) pp. — (2) ff., 408 pp., et un atlas in-4 ; demi-basane brune, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison rouge et noir, tranches jaunes (reliure à l'imitation du XIXe siècle).

Première édition française, traduite par Malte-Brun. Elle est accompagnée d'un atlas de 18 planches gravées par Tardieu (vues du port de Praya, du grand aqueduc à Rio-de-Janeiro, carte de l'Afrique australe, costumes, scènes de genre, et 2 planches en couleurs de botanique). Sir John Barrow accompagna lord George Macartney dans son ambassade en Chine de 1792 à 1794, puis, en 1797, dans la nouvelle colonie du Cap où il fut chargé de réconcilier les Boers et les Cafres. Rentré en Angleterre en 1804, il occupa durant quarante ans le poste de secrétaitre de l'Amirauté, où il joua un rôle important comme promoteur des voyages d'exploration scientifiques de John Ross, Parry, ou encore John Franklin. Le présent ouvrage contient de précieux renseignements sur les pays visités (Madère, les Canaries, le Brésil, l'Afrique du Sud, l'Indonésie ou encore le Vietnam). Bon exemplaire. Quelques rousseurs. Borba de Moraes, 88. — Cordier, BI, 2424-2425. — Garraux, 25. — Mendelssohn, I, 89. — Rodrigues, 355. — Sabin, 3658.

BARTHOLOMEW (John).

[MANCHESTER] Plan of Manchester & Salford.

[circa 1890]. 500 x 680 mm ; replié et monté dans une reliure de percaline verte de l'éditeur W.H. Smith & Sons contenant l'index des rues (16,2 x 10,5 cm).

Beau plan détaillé des villes de Manchester et de Salford, figurant les gares et les voies de chemin de fer. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BASSET (André).

[NOTRE-DAME de PARIS] Vue perspective de l'intérieur de l'église de Notre Dame de Paris.

[circa 1780]. 280 x 390 mm.

Belle vue d'optique figurant la nef centrale de Notre-Dame. De chaque côté et tout le long de la nef, on peut voir les tableaux que l'on appelait les Mays. Entre 1630 et 1708, la corporation des orfèvres offrit tous les ans, le 1er mai, un tableau à la cathédrale. Ces 76 peintures restèrent dans la cathédrale jusqu’à la Révolution puis furent saisies en 1793 par les révolutionnaires. Aujourd’hui, une partie de la collection est conservée au musée du Louvre, quelques-unes sont revenues dans la cathédrale. À l'entrée de la nef, sur la gauche, figure une statue, vraisemblablement Saint-Jacques. Bon exemplaire aquarellé à l'époque. Rousseurs marginales.

BASSET (Paul André).

[JEU de l'OIE] Grand Jeu de l'histoire de Rome, depuis sa fondation jusqu'à César Auguste, 2.E empereur.

Paris, Basset, [1815]. 458 x 627 mm.

Rare jeu de l'oie composé de 63 cases illustrant l'histoire de la ville de Rome et de l'Empire romain. La première case montre les portraits de Romulus et Rémus, fondateurs de la ville de Rome, la dernière, le couronnement d'Octave-César Auguste. Les coins sont décorés de scènes de la vie romaine. Rousseurs dans la partie gauche de l'estampe. Bibliographie de l'Empire Français, ou Journal général de l'Imprimerie et de la Librairie, 1815, p. 592 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 213 ; Catalogue général d'imagerie, estampes, en noir et en couleur, principes d'écriture et de dessin pour la figure, l'ornement et le paysage, et cartes géographiques composant le Fonds de Basset, 1822, p. 8.

BASSET (Paul André).

[JEU de l'OIE] Jeu de l'Histoire Sainte depuis la naissance de Moïse jusqu'â sa mort.

Paris, Basset, [1824]. 447 x 608 mm.

Rare jeu de l'oie composé de 63 cases illustrant la vie de Moïse. Le jeu commence avec l'épisode de Moïse dans son berceau, sauvé des eaux du Nil par Thermutis, fille de Pharaon, et se termine avec Moïse tenant les Tables de la Loi, avec le titre "Moïse législateur des Hébreux". Les coins sont décorés de scènes de culte, du tabernacle renfermant l'Arche d'Alliance, et de la scène montrant la mère de Moïse déposant le berceau sur le Nil. Pliure centrale légèrement brunie, petit manque au niveau de la case 62. Bibliographie de la France, ou Journal général de l'imprimerie et de la librairie, 1824, p. 741 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 209.

BASSET (Paul André).

[JEU de l'OIE] Jeu instructif des peuples et costumes des quatre parties du Monde et des Terres Australes.

Paris, Basset, [1814]. 454 x 608 mm.

Très rare jeu de l'oie sur le thème des peuples des cinq continents, composé de 63 cases contenant des couples en costumes de 62 pays ou régions. Le jeu commence avec des personnages en costumes de la Chine, et se termine avec la France et la statue équestre de Henri IV entourée d'un soldat et d'une femme avec un enfant. Parmi les peuples ou pays représentés figurent la Nouvelle Hollande, la Nouvelle-Zélande, les Iroquois, la Californie, la Corée, Tahiti, le Tibet, le Siam, les Hottentots, les habitants des bords du fleuve des Amazones, la Cochinchine, le Groenland, ou encore Madagascar. Les coins sont décorés d'illustrations des quatre parties du monde : en bas à gauche, l'Europe est représentée par un général caracolant sur un beau cheval, avec les attributs des sciences et des beaux-arts ; en bas à droite, l'Asie est illustrée par un éléphant majestueux sur le dos duquel est grimpé un Japonais ; en haut à droite, l'Afrique montre un chameau ou peut-être bien un lama sur lequel est assis un personnage ; enfin, en haut à gauche, l'Amérique est représentée par un Indien s’apprêtant à assommer à coups de gourdin un crocodile à tête de chien. Bon exemplaire. Petite déchirure restaurée au bas de l'estampe, petites déchirures marginales. Grand-Carteret, Vieux papiers Vieilles images, p. 268 ; Bibliographie de la France, ou Journal général de l'imprimerie et de la librairie, 1814, p. 369 ; d'Allemagne, Le Noble Jeu de l'Oie, p. 150 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 227 ; Catalogue général d'imagerie, estampes, en noir et en couleur, principes d'écriture et de dessin pour la figure, l'ornement et le paysage, et cartes géographiques composant le Fonds de Basset, 1822, p. 9.

BASSET (Paul André).

[JEU de l'OIE] Nouveau Jeu historique et chronologique de la Monarchie française.

Paris, Basset, [1815]. 454 x 605 mm.

Rare jeu de l'oie dédié à l'histoire de France, composé de 63 cases illustrant la chronologie des rois de France, avec un portrait en médaillon et une scène de son règne. Le jeu commence avec le baptême de Clovis, roi des Francs en l'an 481, et se finit avec l'entrée de Louis XVIII à Paris le 3 mai 1814. Cette dernière case montrant la statue équestre de Henri IV sur le Pont Neuf et une montgolfière, est décorée d'attributs militaires et des armoiries de la France erntourées des allégories de la Renommée et de la Victoire. Napoléon est logiquement absent de la chronologie. Les règles du jeu indiquent qu'on ne peut s'arrêter sur les huit cases qui sont ornées d'une fleur de lys. Le joueur arrivant sur la case 57, montrant l'assassinat de Henri III, perd tous ses points et recommence la partie. Les coins sont décorés des portraits de Pharamond, de Clodion Le Chevelu, de Childéric Ier et de Mérovée. Bon exemplaire. Grand-Carteret, Vieux papiers Vieilles images, p. 265 ; Bibliographie de la France, ou Journal général de l'imprimerie et de la librairie, 1815, p. 449 ; Poirier, Iconographie des jeux de l'oie (1638-1950), p. 214 ; Catalogue général d'imagerie, estampes, en noir et en couleur, principes d'écriture et de dessin pour la figure, l'ornement et le paysage, et cartes géographiques composant le Fonds de Basset, 1822, p. 8.

BASSET (Paul André).

Carte de la France tracée d'après les nouvelles limites fixée par le Traité de Paix du 20 novembre 1815.

Paris, Basset, 1816. 477 x 680 mm.

Belle carte de la France dressée à la suite du Traité de Paris signé le 20 novembre 1815, après la défaite de Napoléon à la bataille de Waterloo. La France fut ramenée à ses frontières de 1790, et réduite à 83 départements. Initialement de 83 en 1790, le nombre de départements atteignit son apogée en 1810 avec 130 départements, grâce aux annexions de Napoléon. A la chute de Napoléon, la France perdra les départements annexés en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Espagne. En carton figure la Corse. La carte est ornée d'un beau cartouche de titre décoré des armoiries royales, et de chaque côté, des portraits en médaillons des 69 rois de France depuis Pharamond en l'an 418 jusqu'à Louis XVIII en 1816. A droite de la carte figure la liste des 83 départements avec leurs régions respectives. Bel exemplaire avec contours aquarellés à l'époque.

BAUDRAND (Michel Antoine).

La Grèce tirée des Mémoires de Monsieur l'abbé Baudrand.

Paris, Sr. Jaillot, 1716. 454 x 544 mm.

Très belle carte de la Grèce dressée d'après les mémoires de Michel Antoine Baudrand, historien et géographe français mort en 1700. Elle est ornée d'un cartouche de titre animé de personnages, dont un personnage féminin tenant les armoiries de la Grèce. La carte est dédiée à Nicolas Le Camus, seigneur de La Grange, nommé premier président de la Cour des Aides en 1714. Le cartouche de dédicace est décoré des armoiries du dédicataire. Très bel et rare exemplaire avec la mer finement aquarellée à l'époque. Zacharakis, 239/127.

BAYARD (Dominique). MANUSCRIT.

Carte agricole du département de la Haute Garonne. Où sont indiquées, par des teintes conventionnelles, les diverses natures de la couche végétale des terrains dont il se compose.

1853. 950 x 1135 mm, sur papier marouflé sur toile de lin, avec un galon noir cousu en bordures haute et basse.

Grande carte manuscrite, encre brune et aquarelle, du département de la Haute-Garonne, réduction au 1/160 000e de la carte d'état-major. Le dessin de la carte déborde du cadre du département mais seul ce dernier est en couleurs. La carte est accompagnée, en bas et sur la gauche, d'un texte intitulé Statistique du département de la Haute-Garonne, principalement au point de vue agricole et à tout ce qui s'y rattache plus ou moins. Cartouche de titre avec dessous la légende des couleurs et des signes utilisés sur la carte. L'auteur, géomètre à Muret, sous-préfecture de Haute-Garonne, fut, en raison de ses idées politiques, arrêté après le coup d'état du 2 décembre 1851, emprisonné à Muret puis transféré à la prison de Toulouse en janvier 1852, et condamné à l'expulsion du territoire en février. Cette peine fut commuée à l'internement en avril, et il fut finalement gracié en décembre 1852. On peut supposer que c'est à l'occasion de ses «loisirs forcés» qu'il réalisa cette carte, terminée le 17 juillet 1853. (Brémond (Alphonse), Histoire du coup d'état dans le département de la Haute-Garonne, 1870, pages 119/120). Traces de frottement, notamment sur quelques pliures, quelques déchirures.

BAYNE (Robert).

Moor park, with a Biographical Sketch of its Principal Proprietors.

London, Longmans, Green, and Co, 1871. In-8 carré de viij-124 pp.; percaline violette à la bradel, titre doré au dos et sur le premier plat, tranches dorées (reliure de l'éditeur).

Ouvrage illustrée de 8 photographies originales montées sur carton légendé d'Henry Victor Leménager. Moor Park est un manoir palladien situé dans un parc de plusieurs centaines d'hectares au sud-est de Rickmansworth, dans le Hertfordshire, en Angleterre. Il s’appelle Moor Park Mansion car il est situé dans l’ancien parc du manoir de More. Il sert maintenant de clubhouse au club de golf de Moor Park. La maison est classée au patrimoine national de l'Angleterre et le parc paysager au registre des parcs et jardins historiques. Bel exemplaire conservé dans sa reliure d'éditeur. Envoi autographe signé de Lord Ebury à la duchesse de Luynes, daté de 1880. Robert Grosvenor, baron Ebury, fut un des propriétaires de Moor Park. Quelques rousseurs.

BEAUGRAND (Félix).

Relation nouvelle et très-fidelle du voyage de la Terre Sainte, dans laquelle se voit tout ce qu'il y a de remarquable, tant par mer que par terre, depuis le départ de Marseille jusqu'au retour de ce saint voyage.

Paris, Antoine Warin, 1700-1701. 2 tomes reliés en un volume in-12 de (4) ff., 16-138-(6) pp., (3) ff., 154-(7) pp.; basane marbrée, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin rouge, coupes ornées, tranches rouges (reliure de l'époque).

Première édition. Le premier tome contient le récit d'un pélerinage effectué en 1699, par un Franciscain, au Mont Liban, Nazareth, Jérusalem, Béthléem... Le second tome donne une description des îles de la Méditerranée (dont Malte et Chypre), de la Terre-Sainte et de son histoire, des Arméniens, des Turcs, ou encore des Arabes. Bel exemplaire. Blackmer, 104. — Boucher de La Richarderie, IV, 315. — Hage-Chahine, 366. — Röhricht, 1243. — Tobler, 119.

BEAULIEU (Sébastien de Pontault, Sieur de).

[PAYS BASQUE / TRAITÉ DE PAIX DES PYRÉNÉES / ÎLE des FAISANS] Plan de l'isle de la Conférence où le Traité de la Paix Générale, entre la France et l'Espagne a esté conclu ensemble le mariage du Roy avec l'Infante, et l'entreveüe des deux Roys, par leurs premiers Ministres Monseig.r le Card.l Mazarin, et Dom Loüis d'Haro, au mois de novembre 1659.

Paris, chez l'autheur, [circa 1694]. 447 x 541 mm.

Belle estampe figurant l'Île des Faisans aussi appelée Île de la Conférence, issue des Glorieuses Conquestes de Louis le Grand, aussi connu sous le nom de Grand Beaulieu, superbe recueil consacré aux sièges et batailles de Louis XIII et Louis XIV, entre 1630 et 1697. C'est sur l'Île des Faisans que fut signé le Traité de Paix dit des Pyrénées, ainsi que le mariage entre le roi Louis XIV avec l'infante d'Espagne, dont c'était l'une des clauses. Le traité et le mariage furent âprement négociés entre les deux couronnes au cours de l'année 1659. La conférence dura trois mois, et donna son nom à l'île, aussi appelée Île des Faisans, située sur le fleuve Bidassoa, à la frontière franco-espagnole. L'estampe est ornée de trois cartouches, dont un pour le titre et deux pour les légendes. En carton, plan de l'Île de la Conférence. Tout autour de l'estampe figurent 76 plans de citadelles françaises, espagnoles et italiennes. L'estampe montre la ville d'Irun, orthographiée Iron, Hendaye, orthographiée Andaie, ainsi que le Fort de Behobie ruiné. On voit également au loin une chapelle, l'église de Notre Dame de Guadalupe et le château de Figuieres. Au premier plan figure le long cortège royal à l'approche du pont menant à l'île. Le nord est placé à droite de l'estampe. Bel exemplaire, monté sur carton. Quelques rousseurs marginales. Pastoureau, BEAULIEU XV, II, 57.

BEAURAIN (Jean de).

[AIRE-SUR-LA-LYS] Plan d'Aire, place forte du comté d'Artois.

Paris, Mr. de Beaurain, vers 1750. 258 x 342 mm.

Beau plan gravé de la citadelle d'Aire-sur-la-Lys et du fort Saint-François, nommé Fort Gassion en 1872. Il est orné d'une carte des environs de la ville et d'une rose des vents. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire à grandes marges. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[AMIENS] Plan de la ville et citadel.e d'Amiens capitale de la Picardie.

Paris, Mr. de Beaurin, [1725]. En 6 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 284 x 420 mm.

Ravissant plan de la ville d'Amiens et de sa citadelle, gravé par Inselin. Il est orné d'un beau cartouche de titre décoré des armoiries de la ville, et d'un cartouche contenant l'échelle de 200 toises décoré de deux angelots. Avec index des églises, des rues et des deux bastions. Le nord est au bas du plan. Bel exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[BOULOGNE-sur-MER] Plan de la haute et basse ville de Boulogne sur Mer capitale du comté boulonnois.

Paris, Sr. de Beaurain, [1725]. En 6 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 256 x 333 mm.

Beau plan détaillé de la ville de Boulogne-sur-Mer et de sa citadelle ou Ville Haute. Avec index des principaux bâtiments de la ville. Bel exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[CADIX] Plan de la ville de Cadis.

Paris, Mr. de Beaurain, [circa 1740]. En 8 sections montées sur toile et pliées, formant un plan de 306 x 475 mm.

Beau plan détaillé de la ville de Cadix, orné de deux cartouches, dont l'un contenant le titre et les légendes, et le second une petite description historique de la ville. Le nord est au bas de la carte. Echelle en Vara Castillanas et en Tayzas. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bon exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[DIJON] Nouveau plan de la ville et des environs de Dijon.

Paris, Sieur Desnos, 1790. En 15 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 534 x 712 mm.

Superbe plan gravé de la ville de Dijon, levé sur les lieux par Martin de Noinville, architecte et ingénieur du roi, et inspecteur des ouvrages publics de la ville de Dijon. Il a été revu et corrigé par André Gambu, arpenteur juré du roi pour les Eaux et Forêts de Dijon, sur celui levé par Antoine Mikel, puis corrigé et augmenté en 1770 par Jean de Beaurain, géographe du roi. Il est orné d’un cartouche de titre aux armes du dédicataire Louis-Henri de Bourbon, d’une vue générale de la ville dessinée sur les lieux par André Gambu, d’une carte des environs, d’un plan du château et du parc de la Colombière, et de deux grands cartouches contenant un historique de la ville. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire. Tooley Revised Edition, tome 1, p. 104.

BEAURAIN (Jean de).

[DIJON] Nouveau plan de la ville et des environs de Dijon.

Paris, Sieur Desnos, 1790. 525 x 702 mm.

Très beau plan gravé de la ville de Dijon, levé sur les lieux par Martin de Noinville, architecte et ingénieur du roi, et inspecteur des ouvrages publics de la ville de Dijon. Il a été revu par André Gambu, arpenteur juré du roi pour les Eaux et Forêts de Dijon, et gravé par Inselin. Il est orné d'un cartouche de titre aux armes du dédicataire Louis-Henri de Bourbon, d'une vue générale de la ville dessinée sur les lieux par André Gambu, d'une carte des environs de Dijon, d'un plan du château et du parc de la Colombière, et de deux grands cartouches contenant un historique de la ville. Il existe une édition plus tardive, également plus commune, publiée par Desnos en 1790. La présente édition ne porte pas de date, mais on peut supposer qu'elle a été publiée vers 1755, en raison de la présence de la "Nouvelle pépinière de mûriers de la province", établie en 1754. Par ailleurs, les faubourgs Saint-Nicolas et Saint-Pierre n'ont pas encore été aménagés, contrairement à l'édition de 1790. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire, replié.