libraire : Librairie Le Bail

3273 résultats

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan de la baye de Loristan.

[circa 1730]. 290 x 450 mm.

Beau plan gravé de la baie d'Oristano en Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan de la baye du cap Carbonaire en Sardaigne.

[circa 1730]. 290 x 450 mm.

Beau plan gravé du Capo Carbonara au sud de la Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan du canal et port des isles de la Madelaine en Sardaigne.

[circa 1730]. 293 x 454 mm.

Beau plan gravé des îles de la Maddalena situées au nord-est de la Sardaigne, issu du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan du passage entre lisle Azinara et le cap Azinara de Sardaigne.

[circa 1730]. 291 x 452 mm.

Plan gravé du cap et de l'île Asinara, située à l'extrême nord de la Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[SARDAIGNE] Plan du port de Longo Sardo en Sardaigne.

[circa 1730]. 292 x 452 mm.

Plan gravé du port de Santa Maria, anciennement Longo Sardo, au nord de la Sardaigne, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Petit manque de papier dans la matge gauche, sinon bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[ST-TROPEZ] Plan du golfe et des caps de St. Tropez.

[circa 1730]. 299 x 457 mm.

Beau plan gravé du golfe de Saint-Tropez, issu du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Orné d'une rose des vents et deux profils côtiers. Bel exemplaire.

AYROUARD (Jacques).

[TARANTO] Plan du port et de la baye de Tarante.

[circa 1730]. 290 x 452 mm.

Beau plan gravé issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée". Rousseurs prononcées dans les marges.

AYROUARD (Jacques).

[TUNISIE] Isle Galita.

[circa 1730]. 299 x 457 mm.

Belle carte gravée de l'île de la Galite située au nord de la Tunisie, issue du rare Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée. Avec texte descriptif. Bon exemplaire.

AYROUARD (Jacques). MANUSCRIT.

Plan du port d’Antibe.

[circa 1750]. 304 x 458, monté sur papier fort.

Copie manuscrite à l'encre de Chine de la carte de Jacques Ayrouard, "Plan du port d'Antibe", extrait du Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la Méditerranée. Le dessin montre quelques petites différences avec le plan gravé : la mention «bancs découvert» sur la gravure est mentionné par «font qui sèche» sur le dessin ; la digue ouest de ce qui est actuellement le port Vauban est absente du dessin mais est mentionnée comme projet sur la gravure. Le petit profil donnant les alignements de l’entrée du port qui est sur la gravure est absent du dessin, et le plan du fort carré et le tracé des bastions et fortifications de la ville présentent quelques variantes. Très bonne condition.

AYROUARD (Jacques);

[PORTO ERCOLE] Plan du Port Hercule.

circa 1730 296 x 458 mm.

Bel exemplaire, issu du rare "Recueil de plusieurs plans des ports et rades et de quelques cartes particulières de la mer Méditerranée".

BAARSEL (Willem Cornelis van).

[AMSTERDAM] Nouveau plan de la ville d'Amsterdam.

Amsterdam, Joh. Guykens, 1839. 335 x 385 mm, imprimé sur soie et replié dans son étui d'éditeur.

Rare plan de poche imprimé sur soie. Plan de poche de la ville d'Amsterdam, à l'usage des touristes. Il a été dessiné et gravé par van Baarsel, et imprimé sur soie. Seconde édition publiée en 1839 à Amsterdam par Johannes Guykens. Le plan figure les rues, les canaux, les bâtiments principaux, les moulins à vent et les ponts-levis, ainsi que la nouvelle gare et le siège de la nouvelle compagnie d'omnibus à chevaux, tous deux ouverts en 1839. Avec table des édifices publics en français et en néerlandais, et des messageries. Le nord est placé en bas à droite du plan. Rare et bel exemplaire finement colorié à l'époque et imprimé sur soie, replié dans un joli étui de l'éditeur. Paul van den Brink and Marc Hameleers, Nouveau Plan de la Ville d'Amsterdam: a touristic map of Amsterdam engraved by W.C. van Baarsel and published by J. Guykens (1837- 1850), Caert-Thresoor, 2006.

BACKER (Remmet Teunisse);DANCKERTS (Cornelis);

Sterre Kaert of Hemels Pleyn.

Amsterdam Cornelis Danckerts 1696-1713 470 x 580 mm.

Très belle carte céleste finement aquarellée à l'époque, dressée sur la projection de Mercator par Remmet Backer, gravée par de Broen et publiée par Danckerts vers 1713. Les signes du zodiaque, représentés tout le long de l'ellipse, sont repris un par un dans le tableau qui donne pour chacun d'eux les symboles et les magnitudes. La famille Danckerts d'Amsterdam, considérée comme l'une des plus réputées du XVII° siècle dans le domaine de la cartographie, comptait parmi ses membres d'excellents dessinateurs et graveurs. Elle détient à son actif quelques-uns des plus beaux atlas de l'époque. Whitfield, p. 81 ; Koeman, II, p. 93, Dan 4.

BAILLEUL (Gaspard de).

Nouveau plan de la ville et fauxbourgs de Paris divisé en vingt quartiers.

Paris, chez le Sieur Gaspard de Baillieul, 1738. En 4 feuilles jointes de 0,99 x 1,44 m, sous cadre et verre.

Superbe plan monumental de Paris, dressé par Gaspard de Bailleul et gravé par Nicolas de Bailleul le jeune. Le cartouche de titre est décoré des armoiries de Paris et du dédicataire, Louis Armand de Bourbon, prince de Conti. Le plan est orné de 36 vignettes figurant les principaux monuments de Paris et ses environs, chacun accompagné d'un commentaire historique, ainsi que d'un plan de l'île de la Cité et d'une carte des environs de Paris. Boutier a recensé 7 éditions de ce plan entre 1724 et 1764, mais le nôtre, daté 1738 et sans nom d'éditeur, ne correspond à aucune de ces éditions. Exemplaire aquarellé. Décalage au niveau de la jointure centrale, ayant masqué une partie du plan. Boutier, 199.

BAILLEUL (Nicolas);

Évêché de Dijon.

Dijon F. Desventes 1746 438 x 613 mm.

Rare carte de l'évêché de Dijon Carte figurant l'évêché de Dijon, dressée par Nicolas Bailleul et dédiée à Claude Bouhier, évêque de la ville. Les villes principales comme Dijon, Gray ou Auxonne sont figurées par des enceintes fortifiées aquarellées en rouge. La carte est ornée d'un magnifique cartouche décoré en tête des armoiries du dédicataire et d'objets évoquant sa fonction. Avec table alphabétique des lieux. Bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque.

BAILLIEUL (Gaspard);

Carte de la forest de Compiègne et ses environs de la ville de Compiègne.

Paris Sr. Baillieul 1728 661 x 632 mm.

Carte gravée représentant la forêt de Compiègne et ses environs. Elle s'étend du nord au sud de Beauveau à Monchy, et d'ouest en est de Berneuil à Verberie. En bas à gauche, une vignette contient une scène de chasse du roi. La cartographie des forêts a réellement démarré sous Louis XIV. Il n'existait à l'époque pas de tableau d'ensemble des forêts royales, ce qui rendait difficile leur contrôle par le roi et ses fonctionnaires, sans oublier que ces forêts étaient des territoires de chasse appréciés. Rare. Bel exemplaire. Tooley Revised Edition, tome 1, p. 70.

BAILLIEUL (Gaspard-François).

[VIEUX-BRISACH] Plan de Brisac scitué sur le Rhin, capitale du Brisgaw.

Paris, Sr Baillieul, [circa 1730]. En 8 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 389 x 506 mm.

Plan des fortifications de la ville de Vieux-Brisach, située sur le Rhin dans le Bade-Wurtemberg. Y figurent le fort Saint-Louis, le fort Mortier, les redoutes, les cazernes, et les villes d'Achkarren et de Hochstetten. Le fort Saint-Jacques et la Ville Neuve sont indiqués comme démolis. Construits sur la grande île du Rhin, appelée Ile des Cadets, face à Vieux-Brisach, ils furent détruits en 1698 en application du traité de Ryswick. Seul fut conservé le fort Mortier, sur la rive gauche du Rhin, à proximité duquel Vauban fixa l'emplacement de la future place forte de Neuf-Brisach. Le nord est placé à gauche du plan. Bon exemplaire.

BAILLIEUL (Gaspard-François).

Plan de Paris ses faubourgs et ses environs. Par F. Baillieux le fils.

Paris, Sr Bailleul, 1722. 440 x 603 mm.

Première édition. Beau plan gravé de Paris dressé et publié par Gaspard-François Baillieul, géographe et graveur, fils aîné de Gaspard Baillieul. Le plan montre par des traits d'aquarelle de cinq couleurs différentes le tracé des cinq enceintes successives de la ville : la première enceinte gallo-romaine au IVe siècle, la seconde enceinte médiévale, sous Philippe II Auguste en 1180, la troisième sous Jean II le Bon en 1358, la quatrième en 1553 sous Henri II, et enfin celle érigée en 1711 sous Louis XIV. Avec liste des noms qui ne figurent pas sur le plan. Une seconde édition fut publiée en 1736. Bon exemplaire, contours aquarellés à l'époque. Défaut dans la partie basse de la pliure centrale. Boutier, 195.

BALFOUR (Jean).

Mémoire du sieur Jean Balfour, habitant de l'isle de Tabago, à messieurs les députés à l'Assemblée nationale de France.

Paris, Prault, 1790. In-4 de 30 pp. ; cartonnage de papier gris, titre au dos (reliure moderne).

D'origine écossaise et cultivateur depuis vingt ans sur l'île de Tabago, Jean Balfour dénonce dans son "Mémoire" les abus et les saisies des administrateurs français après la cession de l'île par les Anglais en 1783. Bel exemplaire.

BARAÑANO (Leonardo).

Isla de Cuba Pintoresca. Colección de vistas generales. Vista de la ciudad de Matanzas, tomada desde el monte del cafetal de D.n Vicente Guerrero, detras de la quinta de D.n Luis Lopez Villa-Vicencio.

Habana, 1856. Lithographie originale (50 x 69 cm, hors marges).

Spectaculaire panorama de la ville de Matanzas, au nord-ouest de Cuba, dessiné par Leonardo Barañano, lithographié en couleurs par Eugenio Bourrelier. La vue, dédiée aux belles de Matanzas, est prise depuis la colline de la plantation de café de Don Vicente Guerrero, derrière la villa de Don Luis Lopez Villa-Vicencio. Au premier plan figurent trois personnages, dont le dessinateur Leonardo Barañano. Quatre vignettes entourent la vue principale. Elles montrent l'église paroissiale, le palais du gouverneur, le pont de Bailen et l'hôpital militaire. Le titre est en espagnol, anglais et français. Cette vue fait partie de la série Isla de Cuba pintoresca ou l'Île de Cuba pittoresque, publiée à La Havane, et dont la plupart des planches furent lithographiées par Edouard Laplante. Il existe dans la même série une vue très similaire de Matanzas, celle-ci lithographiée par Edouard Laplante, et sans les quatre vignettes. Pliure centrale restaurée, quelques défauts persistent.

BARBAULT (Jean);

[ROME] Veduta del Palazzo Colonna di Sciarra.

Rome Bouchard et Gravier 1763 395 x 535 mm.

Vue du Palais Colonne di Sciarra dessinée par Barbault et gravée à l'eau-forte par Freicenet. Elle est issue de Les plus beaux Edifices de la Rome moderne. Peintre et graveur français, Jean Barbault partit pour Rome en 1747 et y mourut en 1762. Il fut un temps le collaborateur de Piranesi. Bon exemplaire.

BARBAULT (Jean);

[ROME] Veduta del Palazzo Madama.

Rome Bouchard et Gravier 1763 385 x 531 mm.

Vue du Palais Madame dessinée par Barbault et gravée à l'eau-forte par Freicenet. Elle est issue de Les plus beaux Edifices de la Rome moderne. Peintre et graveur français, Jean Barbault partit pour Rome en 1747 et y mourut en 1762. Il fut un temps le collaborateur de Piranesi. Bel exemplaire.

BARBAULT (Jean);

[ROME] Veduta della Fontana dell'Acqua Felice a Termini.

Rome Bouchard et Gravier 1763 390 x 530 mm.

Vue de la fontaine dell'Acqua Felice, également connue sous le nom de fontaine de Moïse, dessinée par Barbault et gravée à l'eau-forte par Freicenet. Elle est issue de Les plus beaux Edifices de la Rome moderne. Peintre et graveur français, Jean Barbault partit pour Rome en 1747 et y mourut en 1762. Il fut un temps le collaborateur de Piranesi. Bon exemplaire.

BARBIER (Georges) & GAZETTE du BON TON.

La Fontaine de coquillages. Robe du soir de Paquin.

Mars 1914. 207 x 136 mm, tranche supérieure dorée.

Planche gravée et finement coloriée au pochoir. Bel exemplaire.

BARBIER (Georges) & GAZETTE du BON TON.

Rugby. Costume tailleur de Redfern.

Avril 1914. 220 x 135 mm, tranche supérieure dorée.

Planche gravée et finement coloriée au pochoir. Bel exemplaire.

BARBIER (Georges).

Laissez-moi-seule.

1919. 265 x 183 mm.

Superbe planche gravée et finement coloriée au pochoir, avec rehauts d'or, issue des Feuillets d'art, luxueuse revue des débuts de la période Art Déco, publiée entre 1919 et 1922, et consacrée à la littérature, au théâtre, aux arts plastiques et aux arts décoratifs, à la musique et à la mode. Bel exemplaire.

BARBÉ-MARBOIS (François de).

Journal d'un déporté non jugé, ou déportation en violation des lois décrétée le 18 fructidor an V (4 septembre 1797).

Paris, Firmin Didot frères, 1834. 2 volumes in-8 de (2) ff., xlviij-271 pp. — (2) ff., 312 pp. ; demi-veau fauve, dos lisses ornés, tranches mouchetées (reliure à l'imitation du XIXe).

Première édition. Député au Conseil des Anciens, Barbé-Marbois fut déporté à Sinnamary en Guyane lors du coup d'état du 4 septembre 1797. Il ne put rentrer en France quen 1800 et, sur les dix-huit députés déportés, neufs décédèrent en Guyane. En 1834, au moment où il publia ses mémoires, Barbé-Marbois était le dernier survivant. On trouve, à la fin du second volume, le récit du Voyage dans l'intérieur du continent de Guyane chez les Indiens Rocouyens, par Claude Tony, mulâtre libre, qui accompagnait le docteur Patris dans ce périple. Bon exemplaire. Envoi autographe de l'auteur dont le nom du dédicataire a été effacé. Chadenat, 2779. — Sabin, 3308.

BARBÉ-MARBOIS (François de).

Mémoire et observations […] sur une dénonciation signée par treize de MM. les députés de Saint-Domingue, et faite à l'Assemblée Nationale au nom d'un des trois comités de la colonie.

Paris, Knapen & fils, 1790. In-4 de 58 pp.; cartonnage de papier marbré, pièce de titre de maroquin rouge (reliure moderne).

Intendant de Saint-Domingue de 1786 à 1789, François de Barbé-Marbois prit la défense de César-Henri de La Luzerne, gouverneur de Saint-Domingue de 1785 à 1787 et ministre de la marine et des colonies de 1787 à 1790, qui fut violemment attaqué par un groupe de députés de Saint-Domingue mené par Louis-Marthe de Gouy d'Arsy. Bon exemplaire. Max Bissainthe, 4590. — Monglond, I, 931. — Sabin, 3310.

BARBÉ-MARBOIS (François de).

Réclamation de M. l'intendant de Saint-Domingue, enregistrée au conseil supérieur de cette colonie.

1789. In-8 de 14 pp.; cartonnage de papier marbré à la bradel, pièce de titre de maroquin rouge avec le titre en long (reliure moderne).

Lettre datée du 11 mai 1789 dans laquelle son auteur remet en cause la capacité de l'Assemblée de faire des lois, et explique pourquoi il n'approuve pas la proposition d'ouvrir au commerce des étrangers dans une partie des ports de l'île. Bon exemplaire. Max Bissainthe, 7622. — Inconnu de Monglond et de Sabin.

BARBÉ-MARBOIS (François de). — DU CHILLEAU (Marie-Charles).

Correspondance de M. le marquis Du Chilleau, gouverneur général de St Domingue, avec M. le comte de La Luzerne, ministre de la marine, & M. de Marbois, intendant de Saint-Domingue, relaticement à l'introduction des farines étrangères dans cette colonie.

Paris, 1789. In-8 de (1) f., 37 pp.; toile écrue, dos lisse, pièce de titre de chagrin marron avec le titre en long (reliure moderne).

Ouvrage composé d'un tableau dépliant. Au printemps 1789, à l'annonce de mauvaises récoltes en France, et devant le risque d'une absence d'approvisionnement de la part de la métropole, le gouverneur de Saint-Domingue décida de permettre "pour un tems, l'introduction dans la colonie, de la farine étrangère ainsi que du biscuit". Mais il ne partageait pas ce point de vue, contraire à la loi qui voulait que la colonie n'ait d'échange commercial qu'avec la métropole. Bon exemplaire à grandes marges. Le tableau, en fin de volume, est monté à l'envers. Max Bissainthe, 5560. — Monglond, I, 227. — Sabin, 21062.

BARNAVE (Antoine).

Instruction pour les colonies, présentée à l'assemblée nationale, au nom du comité chargé de ce travail, le 23 mars 1790.

Paris, Imprimerie Nationale, 1790. In-8 de 28 pp.; cartonnage de papier marbré à la bradel, pièce de titre en long au dos (reliure moderne).

Projet de décret proposé à l'Assemblée par le Comité Colonial, au sujet de l'application du décret du 8 mars 1790. Ce dernier prévoyait que les colonies convoquent des assemblées coloniales pour faire part à l'Assemblée Nationale de "leurs vues sur la Constitution, sur l'administration, sur les loix, & généralement sur tous les objets qui peuvent concourir à leur prospérité". Bon exemplaire. Max Bissainthe, 4599. — Ryckebusch, 492.

BARRABAND (Jacques) & LEVAILLANT (François).

L'Ara gris à trompe.

Paris, 1801-1805. 310 x 220 mm (460 x 330 mm avec les marges).

Superbe planche issue de l'Histoire naturelle des perroquets de François Levaillant, gravée en couleurs et rehaussée à la main d'après un dessin original de Jacques Barraband. Jacques Barraband fut l'un des meilleurs illustrateurs de son temps, réputé pour ses dessins d'oiseaux. Il travailla pour les Gobelins, la manufacture de Sèvres, les ateliers de tapisserie d'Aubusson et de Beauvais, et collabora à la Description de l'Égypte. Il illustra deux autres ouvrages d'ornithologie de Levaillant, l'Histoire naturelle des oiseaux de paradis et l'Histoire naturelle des promérops et des guêpiers. Bon exemplaire sur papier vélin.

BARRABAND (Jacques) & LEVAILLANT (François).

Le Lori perruche violet et rouge.

Paris, 1801-1805. 305 x 215 mm (515 x 340 mm avec les marges).

Superbe planche issue de l'Histoire naturelle des perroquets de François Levaillant, gravée en couleurs et rehaussée à la main d'après un dessin original de Jacques Barraband. Jacques Barraband fut l'un des meilleurs illustrateurs de son temps, réputé pour ses dessins d'oiseaux. Il travailla pour les Gobelins, la manufacture de Sèvres, les ateliers de tapisserie d'Aubusson et de Beauvais, et collabora à la Description de l'Égypte. Il illustra deux autres ouvrages d'ornithologie de Levaillant, l'Histoire naturelle des oiseaux de paradis et l'Histoire naturelle des promérops et des guêpiers. Bel exemplaire sur papier vélin, à grandes marges et aux coloris très frais.

BARRABAND (Jacques) & LEVAILLANT (François).

Le Perroquet lori-unicolor.

Paris, 1801-1805. 290 x 210 mm (505 x 335 mm avec les marges).

Superbe planche issue de l'Histoire naturelle des perroquets de François Levaillant, gravée en couleurs et rehaussée à la main d'après un dessin original de Jacques Barraband. Jacques Barraband fut l'un des meilleurs illustrateurs de son temps, réputé pour ses dessins d'oiseaux. Il travailla pour les Gobelins, la manufacture de Sèvres, les ateliers de tapisserie d'Aubusson et de Beauvais, et collabora à la Description de l'Égypte. Il illustra deux autres ouvrages d'ornithologie de Levaillant, l'Histoire naturelle des oiseaux de paradis et l'Histoire naturelle des promérops et des guêpiers. Bel exemplaire sur papier vélin, à grandes marges et aux coloris très frais.

BARROW (John).

Voyage à la Cochinchine, par les îles de Madère, de Ténériffe et du cap Verd, le Brésil et l'île de Java, contenant des renseignemens nouveaux et authentiques sur l'état naturel et civil de ces divers pays; accompagné de la relation officielle d'un Voyage au pays des Boushouanas, dans l'intérieur de l'Afrique australe.

Paris, Arthus-Bertrand, 1807. 2 tomes reliés en un volumes in-8 de xiv-406-(1) pp. — (2) ff., 408 pp., et un atlas in-4 ; demi-basane brune, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison rouge et noir, tranches jaunes (reliure à l'imitation du XIXe siècle).

Première édition française, traduite par Malte-Brun. Elle est accompagnée d'un atlas de 18 planches gravées par Tardieu (vues du port de Praya, du grand aqueduc à Rio-de-Janeiro, carte de l'Afrique australe, costumes, scènes de genre, et 2 planches en couleurs de botanique). Sir John Barrow accompagna lord George Macartney dans son ambassade en Chine de 1792 à 1794, puis, en 1797, dans la nouvelle colonie du Cap où il fut chargé de réconcilier les Boers et les Cafres. Rentré en Angleterre en 1804, il occupa durant quarante ans le poste de secrétaitre de l'Amirauté, où il joua un rôle important comme promoteur des voyages d'exploration scientifiques de John Ross, Parry, ou encore John Franklin. Le présent ouvrage contient de précieux renseignements sur les pays visités (Madère, les Canaries, le Brésil, l'Afrique du Sud, l'Indonésie ou encore le Vietnam). Bon exemplaire. Quelques rousseurs. Borba de Moraes, 88. — Cordier, BI, 2424-2425. — Garraux, 25. — Mendelssohn, I, 89. — Rodrigues, 355. — Sabin, 3658.

BARTHOLOMEW (John).

[MANCHESTER] Plan of Manchester & Salford.

[circa 1890]. 500 x 680 mm ; replié et monté dans une reliure de percaline verte de l'éditeur W.H. Smith & Sons contenant l'index des rues (16,2 x 10,5 cm).

Beau plan détaillé des villes de Manchester et de Salford, figurant les gares et les voies de chemin de fer. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BASSET (Paul André).

Carte de la France tracée d'après les nouvelles limites fixée par le Traité de Paix du 20 novembre 1815.

Paris, Basset, 1816. 477 x 680 mm.

Belle carte de la France dressée à la suite du Traité de Paris signé le 20 novembre 1815, après la défaite de Napoléon à la bataille de Waterloo. La France fut ramenée à ses frontières de 1790, et réduite à 83 départements. Initialement de 83 en 1790, le nombre de départements atteignit son apogée en 1810 avec 130 départements, grâce aux annexions de Napoléon. A la chute de Napoléon, la France perdra les départements annexés en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Espagne. En carton figure la Corse. La carte est ornée d'un beau cartouche de titre décoré des armoiries royales, et de chaque côté, des portraits en médaillons des 69 rois de France depuis Pharamond en l'an 418 jusqu'à Louis XVIII en 1816. A droite de la carte figure la liste des 83 départements avec leurs régions respectives. Bel exemplaire avec contours aquarellés à l'époque.

BAUDRAND (Michel Antoine).

La Grèce tirée des Mémoires de Monsieur l'abbé Baudrand.

Paris, Sr. Jaillot, 1716. 454 x 544 mm.

Très belle carte de la Grèce dressée d'après les mémoires de Michel Antoine Baudrand, historien et géographe français mort en 1700. Elle est ornée d'un cartouche de titre animé de personnages, dont un personnage féminin tenant les armoiries de la Grèce. La carte est dédiée à Nicolas Le Camus, seigneur de La Grange, nommé premier président de la Cour des Aides en 1714. Le cartouche de dédicace est décoré des armoiries du dédicataire. Très bel et rare exemplaire avec la mer finement aquarellée à l'époque. Zacharakis, 239/127.

BAYARD (Dominique). MANUSCRIT.

Carte agricole du département de la Haute Garonne. Où sont indiquées, par des teintes conventionnelles, les diverses natures de la couche végétale des terrains dont il se compose.

1853. 950 x 1135 mm, sur papier marouflé sur toile de lin, avec un galon noir cousu en bordures haute et basse.

Grande carte manuscrite, encre brune et aquarelle, du département de la Haute-Garonne, réduction au 1/160 000e de la carte d'état-major. Le dessin de la carte déborde du cadre du département mais seul ce dernier est en couleurs. La carte est accompagnée, en bas et sur la gauche, d'un texte intitulé Statistique du département de la Haute-Garonne, principalement au point de vue agricole et à tout ce qui s'y rattache plus ou moins. Cartouche de titre avec dessous la légende des couleurs et des signes utilisés sur la carte. L'auteur, géomètre à Muret, sous-préfecture de Haute-Garonne, fut, en raison de ses idées politiques, arrêté après le coup d'état du 2 décembre 1851, emprisonné à Muret puis transféré à la prison de Toulouse en janvier 1852, et condamné à l'expulsion du territoire en février. Cette peine fut commuée à l'internement en avril, et il fut finalement gracié en décembre 1852. On peut supposer que c'est à l'occasion de ses «loisirs forcés» qu'il réalisa cette carte, terminée le 17 juillet 1853. (Brémond (Alphonse), Histoire du coup d'état dans le département de la Haute-Garonne, 1870, pages 119/120). Traces de frottement, notamment sur quelques pliures, quelques déchirures.

BEAULIEU (Sébastien de Pontault, Sieur de).

[PAYS BASQUE / TRAITÉ DE PAIX DES PYRÉNÉES / ÎLE des FAISANS] Plan de l'isle de la Conférence où le Traité de la Paix Générale, entre la France et l'Espagne a esté conclu ensemble le mariage du Roy avec l'Infante, et l'entreveüe des deux Roys, par leurs premiers Ministres Monseig.r le Card.l Mazarin, et Dom Loüis d'Haro, au mois de novembre 1659.

Paris, chez l'autheur, [circa 1694]. 447 x 541 mm.

Belle estampe figurant l'Île des Faisans aussi appelée Île de la Conférence, issue des Glorieuses Conquestes de Louis le Grand, aussi connu sous le nom de Grand Beaulieu, superbe recueil consacré aux sièges et batailles de Louis XIII et Louis XIV, entre 1630 et 1697. C'est sur l'Île des Faisans que fut signé le Traité de Paix dit des Pyrénées, ainsi que le mariage entre le roi Louis XIV avec l'infante d'Espagne, dont c'était l'une des clauses. Le traité et le mariage furent âprement négociés entre les deux couronnes au cours de l'année 1659. La conférence dura trois mois, et donna son nom à l'île, aussi appelée Île des Faisans, située sur le fleuve Bidassoa, à la frontière franco-espagnole. L'estampe est ornée de trois cartouches, dont un pour le titre et deux pour les légendes. En carton, plan de l'Île de la Conférence. Tout autour de l'estampe figurent 76 plans de citadelles françaises, espagnoles et italiennes. L'estampe montre la ville d'Irun, orthographiée Iron, Hendaye, orthographiée Andaie, ainsi que le Fort de Behobie ruiné. On voit également au loin une chapelle, l'église de Notre Dame de Guadalupe et le château de Figuieres. Au premier plan figure le long cortège royal à l'approche du pont menant à l'île. Le nord est placé à droite de l'estampe. Bel exemplaire, monté sur carton. Quelques rousseurs marginales. Pastoureau, BEAULIEU XV, II, 57.

BEAURAIN (Jean de).

[AIRE-SUR-LA-LYS] Plan d'Aire, place forte du comté d'Artois.

Paris, Mr. de Beaurain, vers 1750. 258 x 342 mm.

Beau plan gravé de la citadelle d'Aire-sur-la-Lys et du fort Saint-François, nommé Fort Gassion en 1872. Il est orné d'une carte des environs de la ville et d'une rose des vents. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire à grandes marges. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[AMIENS] Plan de la ville et citadel.e d'Amiens capitale de la Picardie.

Paris, Mr. de Beaurin, [1725]. En 6 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 284 x 420 mm.

Ravissant plan de la ville d'Amiens et de sa citadelle, gravé par Inselin. Il est orné d'un beau cartouche de titre décoré des armoiries de la ville, et d'un cartouche contenant l'échelle de 200 toises décoré de deux angelots. Avec index des églises, des rues et des deux bastions. Le nord est au bas du plan. Bel exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[BOULOGNE-sur-MER] Plan de la haute et basse ville de Boulogne sur Mer capitale du comté boulonnois.

Paris, Sr. de Beaurain, [1725]. En 6 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 256 x 333 mm.

Beau plan détaillé de la ville de Boulogne-sur-Mer et de sa citadelle ou Ville Haute. Avec index des principaux bâtiments de la ville. Bel exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[CADIX] Plan de la ville de Cadis.

Paris, Mr. de Beaurain, [circa 1740]. En 8 sections montées sur toile et pliées, formant un plan de 306 x 475 mm.

Beau plan détaillé de la ville de Cadix, orné de deux cartouches, dont l'un contenant le titre et les légendes, et le second une petite description historique de la ville. Le nord est au bas de la carte. Echelle en Vara Castillanas et en Tayzas. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bon exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[DIJON] Nouveau plan de la ville et des environs de Dijon.

Paris, Sieur Desnos, 1790. En 15 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 534 x 712 mm.

Superbe plan gravé de la ville de Dijon, levé sur les lieux par Martin de Noinville, architecte et ingénieur du roi, et inspecteur des ouvrages publics de la ville de Dijon. Il a été revu et corrigé par André Gambu, arpenteur juré du roi pour les Eaux et Forêts de Dijon, sur celui levé par Antoine Mikel, puis corrigé et augmenté en 1770 par Jean de Beaurain, géographe du roi. Il est orné d’un cartouche de titre aux armes du dédicataire Louis-Henri de Bourbon, d’une vue générale de la ville dessinée sur les lieux par André Gambu, d’une carte des environs, d’un plan du château et du parc de la Colombière, et de deux grands cartouches contenant un historique de la ville. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire. Tooley Revised Edition, tome 1, p. 104.

BEAURAIN (Jean de).

[DIJON] Nouveau plan de la ville et des environs de Dijon.

Paris, Sieur Desnos, 1790. 525 x 702 mm.

Très beau plan gravé de la ville de Dijon, levé sur les lieux par Martin de Noinville, architecte et ingénieur du roi, et inspecteur des ouvrages publics de la ville de Dijon. Il a été revu par André Gambu, arpenteur juré du roi pour les Eaux et Forêts de Dijon, et gravé par Inselin. Il est orné d'un cartouche de titre aux armes du dédicataire Louis-Henri de Bourbon, d'une vue générale de la ville dessinée sur les lieux par André Gambu, d'une carte des environs de Dijon, d'un plan du château et du parc de la Colombière, et de deux grands cartouches contenant un historique de la ville. Il existe une édition plus tardive, également plus commune, publiée par Desnos en 1790. La présente édition ne porte pas de date, mais on peut supposer qu'elle a été publiée vers 1755, en raison de la présence de la "Nouvelle pépinière de mûriers de la province", établie en 1754. Par ailleurs, les faubourgs Saint-Nicolas et Saint-Pierre n'ont pas encore été aménagés, contrairement à l'édition de 1790. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire, replié.

BEAURAIN (Jean de).

[FRIBOURG-en-BRISGAU] Plan des villes et châteaux de Fribourg.

Paris, Mr. de Beaurin, [circa 1720]. En 6 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 280 x 358 mm.

Joli plan de Fribourg, dressé en septembre 1713 alors que la ville était assiégée par les troupes de Louis XIV commandées par le maréchal de Villars lors de la Guerre de Succession d'Espagne. Il est orné d'une vue montrant le camp de l'armée française. Bon exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[FURNES] Plan de la ville de Furnes.

Paris, chez l'auteur, [circa 1750]. En 6 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 397 x 403 mm.

Beau plan de la ville de Furnes en Belgique, fortifiée par Vauban vers 1690, accompagné d'une liste de 21 renvois. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[JERSEY] Carte topo-hidro-graphique de l'isle de Jersey, appartenante aux Anglois, levée sur les lieux par ordre de la Cour angloise.

Paris, le Chevalier de Beaurain, 1757. 650 x 435 mm.

Très belle carte détaillée de l'île anglo-normande de Jersey, accompagnée d'une description historique, géographique, et politique de l'île. Y figurent tous les forts, châteaux et batteries défendant les abords de l'île, le nombre de canons disposés autour de l'île, ainsi que les bancs, rochers et écueils avec leurs noms. Le nord est placé à gauche de la carte. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[MAASTRICHT] Maestricht ville forte des Païs-Bas.

Paris, Mr. de Beaurin, [circa 1720]. 236 x 367 mm.

Beau plan gravé de la ville de Maastricht et de sa citadelle, avec les petits villages de Heugen et de Saint-Pierre, aujourd'hui quartiers de Maastricht. Le nord est situé à droite du plan. En haut à droite figure un encadré contenant un historique de la ville. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Très bel exemplaire à grandes marges. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[MANCHE/CHANNEL] Carte de la Manche ou du canal qui sépare les côtes de France d'avec celles d'Angleterre.

Paris, le Ch.r de Beaurain, 1778. En deux feuilles non jointes pouvant former une carte de 0,51 x 1,08 m.

Très belle carte détaillée de la Manche et des côtes de l'Angleterre et de la France (entre Dunkerque et Camaret-sur-Mer en Bretagne), à laquelle l'auteur a ajouté des commentaires de marine et des descriptions d'instruments de navigation, illustrées de vignettes : description du loch, description de l'arbalestre, description du sillage démontré par le corps d'un vaisseau, description de la sonde, planisphère urano-géographique, l'astrolabe simple, description de la boussole. Cette carte, extrêmement détaillée, a été dressée d'après les observations du capitaine Haley, et considérablement revue et augmentée par le chevalier de Beaurain, qui a reporté tous les ports, rades, baies, écueils, sondes, bancs de sable, batteries, forts et corps de garde. Avec trois roses des vents et cartouche de titre orné des armoiries royales. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bon exemplaire. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[MANTOUE] Carte topographique de la plus grande partie du Duché de Mantouë levée sur les lieux.

Paris, chez l'auteur, 1734. 579 x 713 mm.

Grande et très belle carte détaillée figurant le Duché de Mantoue en 1702, lors de la Guerre de Succession d'Espagne qui opposa la France alliée à l'Espagne, au Saint-Empire. Les campements militaires des armées françaises et espagnoles, dirigées par le Maréchal de Vendôme, sont aquarellés en bleu, ceux des armées du Saint-Empire, commandées par le prince Eugène de Savoie, sont aquarellés en rouge. La carte s'étend du nord au sud entre Mantoue et Castelnovo, et d'ouest en est entre Casalmaggiore et Reggiolo. Elle est ornée d'un cartouche de titre décoré de quatre figures allégoriques et des armoiries du royaume de France. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Très bel exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[MAYENCE/MAINZ] Plan de la ville et citadelle de Mayence, avec ses nouvelles fortifications.

Paris, chez l'auteur, vers 1735. 396 x 556 mm.

Beau plan gravé de la ville de Mayence, dédié au cardinal de Fleury et orné de ses armoiries. Au bas du plan figurent un historique de la ville et 26 légendes renvoyant aux bastions de la citadelle et aux lieux principaux. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire à grandes marges. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[MINORQUE] Plan de la ville et du Port Mahon et du fort St. Philippe tel qu'il étoit fortifié en 1706 par les Espagnols. - Plano de la villa y puerto de Mahon y fuerte de San Phelipe en la isla de Minorca.

Paris, le Chevalier de Beaurain, 1756. En deux feuilles jointes de 451 x 912 mm.

Grande carte figurant l'entrée de Port Mahon sur l'île de Minorque, ornée d'une coupe et d'un plan du Fort Saint-Philippe intitulé "Plan du fort St. Philippe tel qu'il est fortifié actuellemt par les Anglois en 1756". Le titre ainsi que les légendes sont donnés en français et en espagnol. Minorque représentait au XVIIIe siècle un enjeu stratégique majeur pour les puissances européennes. Possession espagnole jusqu'en 1708, puis britannique, elle fut assiégée une première fois par les Français en 1756, puis en 1782, et fut définitivement cédée à l'Espagne en 1802. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Premier état. Bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[SAINT-MALO] Plan de la ville et château de S. Malo.

Paris, Sr. de Beaurain, [circa 1730]. En 6 sections montées sur toile bordée de soie bleue et pliées, formant un plan de 284 x 420 mm.

Très rare et beau plan de Saint-Malo, dressé par Jean de Beaurain, nommé géographe du roi en 1721. Y figurent l'enceinte fortifiée, le château, ainsi que les forts du Petit Baye et Grand Baye, aujourd'hui Petit et Grand Bé, et le fort Royal ou de l'Isllet, actuel fort National. Au bas de la ville figure le commentaire "Terrain que l'on a pris sur la grève, commencé en 1715, deuxième agrandissement de cette ville". Cette mention fait référence aux travaux d'agrandissement et de défense de la ville de Saint-Malo entrepris en 1714, sous la direction de Claude-François Bidal, marquis d'Asfeld, Maréchal de France et successeur de Vauban au poste de Directeur général des fortifications de 1715 à sa mort en 1743. Avec table de 39 légendes indiquant les chapelles, tours, casernes, portes et bastions. Bel exemplaire.

BEAURAIN (Jean de).

[TURIN] Turin, capital de Piémont.

Paris, Mr. de Beaurain, vers 1750. 250 x 343 mm.

Beau plan gravé de la ville de Turin et de sa citadelle, publié par Jean de Beaurain vers 1750. Il est orné d'une carte des environs de la ville et d'une rose des vents. En haut à gauche figure un encadré contenant un historique de la ville, et en bas à droite 51 légendes renvoyant aux lieux principaux. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire à grandes marges. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[TURIN] Veüe de la ville de Turin et ses environs dessinée sur les lieux du costé de la montagne au dessus de la vigne de Madame la Princesse.

Paris, Mr. de Beaurin, [circa 1730]. 243 x 330 mm.

Très rare panorama de la ville de Turin, dessiné d'après nature depuis la rive droite du Pô, et gravé par Inselin. Y figurent la ville avec son enceinte fortifiée, le couvent des Capucins, le château du Valentino, ainsi que les villes de Pinerolo, Rivoli, Susa, Lucento, et au loin, les massifs du Mont-Cenis et de Notre-Dame de La Roche Melon. La vue est accompagnée de 18 légendes et d'une description de Turin. Sur la droite, l'auteur s'est représenté en train de dessiner le panorama. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire à grandes marges.

BEAURAIN (Jean de).

[ÎLES ANGLO-NORMANDES] Carte générale des isles Grenesey, Jersey, Aurigny, Chausey, &c.

Paris, le Chevalier de Beaurain, 1757. 510 x 440 mm.

Belle carte détaillée des îles anglo-normandes de Guernesey, Jersey, Chausey et Aurigny (ou Alderney), et des côtes de la Normandie et de la Bretagne entre le Cap Lévi et Saint-Malo. En carton, carte détaillée de l'archipel normand de Chausey, dont l'île principale se nomme Grande Île. Le cartouche de titre est orné de drapeaux et des armoiries royales. Près de l'île de Guernesey figure un petit îlot avec le château Cornet ou Castle Cornet, aujourd'hui rattaché à la terre. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Fausse pliure au milieu de la carte. Bon exemplaire. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[ÎLES ANGLO-NORMANDES] Carte topo-hidro-graphique des isles de Grenesey, Cers et Erm, appartenantes aux Anglois, levée sur les lieux par ordre de la Cour angloise.

Paris, le Chevalier de Beaurain, 1757. 513 x 683 mm.

Très belle carte figurant les îles anglo-normandes de Guernesey, Herm et Sark, accompagnée d'une longue description historique, géographique, et politique de l'île de Guernesey. Extrêmement détaillée, la carte montre tous les forts, châteaux et batteries servant à défendre les îles, les passages utilisés par les vaisseaux, les courants, sondes, bancs, écueils, et rochers. Près de l'île de Guernesey figure un petit îlot avec le château Cornet ou Castle Cornet, aujourd'hui rattaché à la terre. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

[ÎLES ANGLO-NORMANDES] Carte topo-hidro-graphique des isles d'Aurigny, de Burhou et des Casquets, appartenantes aux Anglois, levées sur les lieux par ordre de la Cour angloise.

Paris, le Chevalier de Beaurain, 1757. 390 x 685 mm.

Belle carte des îles anglo-normandes d'Aurigny (ou Alderney), de Burhou et des Casquets, accompagnée d'une description historique, géographique et politique. La carte très détaillée montre les forts, baies, passages, bancs, écueils et rochers, avec leurs noms. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire. Rare.

BEAURAIN (Jean de).

Plan de la ville, cité, et université, de Paris ses faubourgs et ses environs.

Paris, Monsieur de Beaurain, [circa 1720]. 299 x 296 mm.

Beau plan de Paris publié par Jean de Beaurain vers 1720, avant l'aménagement du quartier des Invalides et les premiers travaux de la future place Louis XV, actuelle place de la Concorde. La Place Vendôme, aménagée à l'emplacement de l'Hôtel de Vendôme à la fin du XVIIe siècle, est ici appelée "place des Conquêtes". Sous le plan, dans un cartouche orné en forme de cul-de-lampe, se trouve la liste de toutes les rues et principaux lieux de la ville. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Bel exemplaire. Boutier, 168B.

BEAURAIN (Jean de);

[GDANSK] Plan de la ville, faubourg, et environs de Dantzick dédié et présenté à la Reine.

Paris Sr. de Beaurain 1734 296 x 365 mm.

Beau plan gravé de la ville de Gdansk et du château de Weichselmunde, publié par Jean de Beaurain en 1734. C'est à cette date que Stanislas Leszczynski, beau-père de Louis XV, s'y réfugia et y soutint un siège durant la Guerre de Succession de Pologne. Sous le plan figurent 21 lignes relatant l'histoire de la ville, et une liste de 33 légendes renvoyant aux lieux principaux. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire. Rare. Manque à Niewodniczanski.

BEAURAIN (Jean de);

[MINORQUE] Plan du fort Saint Philippe dans lisle Minorque.

1781 442 x 625 mm.

Très rare plan du Fort Saint-Philippe, bastion de défense de la ville de Port Mahon sur l'île de Minorque, et du fort Marlborough. A gauche du plan figure une liste de 57 légendes situant les bastions, redoutes, batteries et les principaux bâtiments du fort. Le Fort Saint-Philippe fut pris aux Anglais le 4 février 1782 par Louis de Crillon au nom de la France et de l'Espagne. Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Petite tache dans la marge inférieure. Bel exemplaire aquarellé à l'époque.

BEAURAIN (Jean, chevalier de).

Mappe-monde dressée sur les nouvelles découvertes dont les dernières ont été faites en 1741.

Paris, Desnos, 1766. 250 x 339 mm.

La mappemonde de Jean de Beaurain est l'une des plus ravissantes et des plus spectaculaires mappemondes de petit format. Elle est ornée de deux diagrammes circulaires représentant les systèmes lunaires et solaires, de scènes célestes et zodiacales, et de personnages représentant les quatre continents. Elle montre les dernières découvertes de Tchirikow et de de l'Isle au nord-ouest de l'Amérique. Exemplaire aux contours aquarellés à l'époque. Tooley (Revised edition), p. 104.

BEAURAIN (Jean, chevalier de);

Carte du diocèse de Grenoble.

Paris chés l'auteur 1741 513 x 636 mm.

"La Carte du diocèse de Grenoble, si elle n'a pas été élaborée sur le terrain, aurait utilisé des cartes "levées sur les lieux", ce qui lui donne une certaine authenticité" (Pelletier et Ozanne, p. 167, fig. 96). Jean de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Bel exemplaire aux contours aquarellés à l'époque. Tooley Revised Edition, tome 1, p. 104.

BEAURAIN (Jean, chevalier de);

Plan de Strasbourg, ville capitale de la province d'Alsace.

Paris Mr. de Beaurin 1741 263 x 338 mm.

Plan figurant la ville de Strasbourg, gravé par Charles Inselin, orné d'un cartouche de titre décoré d'attributs militaires. Le plan montre les fortifications de la ville, ainsi que la citadelle et les forts de Kehl, du Rhin et les fort des Isles. Avec liste de 10 légendes. Le chevalier de Beaurain étudia avec Pierre Moullart-Sanson et fut nommé géographe du roi en 1721. Il exécuta de nombreux relevés militaires sur demande royale. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/AUDIERNE] Plan du port d'Audierne - Plan de l'anse de la Torche (baie d'Audierne).

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 310 x 226 mm pour chacun des plans.

Deux plans détaillés sur une même feuille, levés en 1818 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelles en milles marins. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/BREST] Carte particulière des côtes de France (entrée de la rade de Brest et partie méridionale du chenal du Four).

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1822. 596 x 887 mm.

Grande et belle carte marine figurant le goulet de Brest, la presqu'île de Quélernn (orthographiée Kelernn), Camaret-sur-Mer, le cap de la Chèvre dans la presqu'île de Crozon, Le Conquet et l'archipel de Molène au large de celle-ci, ainsi que la partie méridionale du chenal du Four, chenal maritime reliant la mer d'Iroise à la Manche. La carte a été levée entre 1816 et 1818 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/BREST] Plan du goulet de Brest.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1822. 430 x 595 mm.

Plan figurant le bras de mer reliant la rade de Brest à l'Atlantique, appelé goulet de Brest, avec les 5 forts le long de la côte, et la pointe nord de la presqu'île de Quélern. Le plan a été levé en 1816 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelle en milles marins. Mouillure claire dans la marge gauche, sinon très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/CONCARNEAU] Plan de Concarneau.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 600 x 428 mm.

Carte marine figurant le port de Concarneau, avec l'îlot de la Ville Close et la pointe et fort de Cabellou. Elle a été levée en 1819 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelle en milles marins. Mouillure claire dans la marge inférieure n'affectant pas la partie gravée, traces de pliures.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/CONQUET & CAMARET] Plan du port du Conquet - Plan du port de Camaret.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 310 x 226 mm pour chacun des plans.

Deux plans détaillés sur une même feuille, levés en 1816 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelles en milles marins. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/DOUARNENEZ] Plan des environs de Douarnenez.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 226 x 313 mm.

Belle carte marine figurant la côte de Douarnenez et ses environs proches, levée en 1817 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelle en milles marins. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/GLENAN] Carte des côtes de France (partie comprise entre le Raz de Sein et Lorient).

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 591 x 876 mm.

Grande carte marine figurant les côtes du Finistère et du Morbihan entre la Pointe du Raz et Lorient, avec l'île de Groix et l'archipel des Glénan. La carte a été levée entre 1818 et 1819 par du Petit-Thouars et les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines. Mouillure claire dans la marge inférieure n'affectant pas la partie gravée. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/LOCTUDY] Plan du port de Loctudy (entrée de la rivière de Pont-l'Abbé).

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 225 x 310 mm.

Carte marine figurant les villes de Loctudy et Ile-Tudy situées à l'embouchure de la rivière de Pont-l'Abbé. Elle a été levée en 1818 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelle en milles marins. Mouillure claire dans la marge inférieure n'affectant pas la partie gravée. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE/PENMARC'H] Plan des roches de Penmarc'h.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1821. 592 x 881 mm.

Grande et belle carte marine figurant les îlots et écueils situés tout au long de la côte de Penmarc'h dans le Finistère (Etocs, île Nona, etc). En haut à droite figure un dessin de l'îlot Locarec situé face à Kérity. La carte a été levée en 1818 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelle en milles marins. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[FINISTERE] Plan des environs du cap de la Chèvre (Beg Ar C'haor) - Plan des passages du Toulinguet, du petit Léac'h et du Corbeau.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 310 x 225 mm pour chacun des plans.

Deux plans sur une même feuille, levés en 1816 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelles en milles marins. Le plan de droite est orné d'un profil côtier. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[GOLFE du MORBIHAN] Plan des entrées du Morbihan et de la rivière de Crac'h.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1825. 595 x 882 mm.

Grande carte marine figurant le golfe du Morbihan et la baie de Quiberon avec les presqu'îles d'Arzon et de Locmariaquer, et toutes les îles aux alentours. La carte a été levée en 1820 par du Petit-Thouars et les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelle en milles marins. Mouillure claire dans la marge inférieure n'affectant pas la partie gravée. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[MORBIHAN] Carte particulière des côtes de France (entrée du port de Lorient, presqu'île de Quiberon et partie septentrionale de Belle-Ile).

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1825. 595 x 883 mm.

Grande et belle carte marine figurant les côtes du Morbihan entre les ports de Larmor et Port-Louis et la presqu'île de Quiberon, avec la pointe nord de Belle-Ile et une partie de l'île de Groix. La carte a été levée entre 1819 et 1820 par du Petit-Thouars et les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[MORBIHAN] Carte particulière des côtes de France (entrée du port de Lorient, île de Groix, anse du Pouldu, entrée de l'Aven et basse jaune).

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 591 x 876 mm.

Grande carte marine figurant les côtes du Finistère et du Morbihan entre la pointe de Trévignon et Lorient, avec l'île de Groix. La carte a été levée en 1819 par du Petit-Thouars et les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines. Mouillure claire dans la marge inférieure n'affectant pas la partie gravée. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DEPOT-GENERAL DE LA MARINE.

[MORBIHAN] Plan des passes et rades de Lorient et de Port-Louis.

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1824. 595 x 882 mm.

Grande et belle carte marine figurant les ports de Lorient et Port-Louis, levée en 1816 par du Petit-Thouars et les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines et échelle en milles marins. Très bel exemplaire.

BEAUTEMPS-BEAUPRÉ (Charles-François) & DÉPÔT-GÉNÉRAL DE LA MARINE.

[GOLFE du MORBIHAN/QUIBERON] Carte particulière des côtes de France (baie de Quiberon et Morbihan).

Paris, Dépôt-Général de la Marine, 1827. 592 x 880 mm, montée sur toile à l'époque.

Grande et belle carte marine figurant les côtes du Morbihan entre Erdeven, orthographiée Ardevenne, et la Pointe de Penvins, avec la presqu'île de Quiberon et le Golfe du Morbihan. Elle s'étend au nord jusqu'à Vannes. La carte a été levée en 1819 et 1820 par les ingénieurs hydrographes de la Marine, sous les ordres de Beautemps-Beaupré, ingénieur hydrographe et cartographe, considéré comme le père de l'hydrographie moderne. Avec indication des profondeurs marines. Bel exemplaire. Cachet froid de J. Forest aîné, libraire à Nantes.

BEECK (Anna).

[KAISERSWERTH] Plan de la ville de Keyserswert.

La Haye, Anna Beek, [1702]. 383 x 470 mm.

Superbe plan figurant l'attaque de la ville de Kaiserswerth, située sur la rive droite du Rhin dans l'Electorat de Cologne. La ville, qui était alors une place-forte défendue par les Français, fut assiégée en 1702 lors de la Guerre de Succession d'Espagne. Le plan montre les attaques de l'armée du Saint-Empire, commandée par le comte de Nassau, entre les mois de mai et de juin 1702, ainsi que les batteries encerclant la ville. Après deux mois de résistance héroïque, le marquis de Blainville finit par capituler le 15 juin 1702. Le titre est inscrit sur une bannière flottante. Le cartouche des légendes est décoré d'attributs militaires. Le nord est placé à droite du plan. Kaiserswerth est aujourd'hui un quartier rattaché à la ville de Düsseldorf. Anna Beeck publia de nombreux plans de batailles et de sièges durant la Guerre de Succession d'Espagne entre 1697 et 1717. Ses cartes se trouvent souvent dans des atlas composites, n'ayant pas elle-même publié d'atlas. Pierre Husson lui succéda en 1717. Très bel exemplaire brillamment colorié à l'époque.

BEECK (Anna);

[GAND] Plan du siège et des attaques de la ville et citadelle de Gand.

La Haye Anna Beek circa 1710 488 x 586 mm.

Très rare plan gravé figurant le siège de la ville de Gand, publié par Anna Beeck à La Haye. Le plan montre comment la ville fut assiégée le 22 décembre 1708 par l'armée des Hauts Alliés commandée par le duc de Marlborough et le prince Eugène, lors de la Guerre de Succession d'Espagne. Anna Beeck publia de nombreux plans de batailles et de sièges durant la Guerre de Succession entre 1697 et 1717. Ses cartes se trouvent souvent dans des atlas composites, n'ayant pas elle-même publié d'atlas. Pierre Husson lui succéda en 1717. Bel exemplaire brillamment colorié à l'époque.

BEECK (Anna);

[OSTENDE] Fortificatie en attaque van Oostende.

La Haye Anna Beeck 1706 En 3 feuilles collées ensemble de 370 x 467 mm.

Rarissime gravure d'actualité figurant le siège d'Ostende survenu le 3 juillet 1706, lors de la Guerre de Succession d'Espagne. La vue est accompagnée d'un texte en français et en néerlandais relatant le siège de la ville. Anna Beeck publia de nombreux plans de batailles durant la Guerre de Succession entre 1697 et 1717. Ses cartes se trouvent souvent dans des atlas composites, n'ayant pas elle-même publié d'atlas. Pierre Husson lui succéda en 1717. Très rare avec le texte publié l'année du siège. Exemplaire dans de très beaux coloris de l'époque. Déchirure en haut de l'estampe restaurée.

BEECK (Anna);

[TREVES] Plan de la ville et des nouveaux ouvrages de Treves.

La Haye Anna Beek circa 1710 244 x 370 mm.

Très belle estampe gravée figurant un panorama et un plan de la ville fortifiée de Trier, publiée par Anna Beeck à La Haye. Anna Beeck publia de nombreux plans de batailles et de sièges durant la Guerre de Succession entre 1697 et 1717. Ses cartes se trouvent souvent dans des atlas composites, n'ayant pas elle-même publié d'atlas. Pierre Husson lui succéda en 1717. Bel exemplaire brillamment colorié à l'époque. Rare.

BEEK (Johann Adam). MANUSCRIT.

[Carte des environs de Brno].

1777. 496 x 636 mm.

Carte manuscrite, encre noire et lavis, montrant la région au sud-est de Brno, en Moravie du sud. Y sont figurés les plans et noms allemands des villages de Cernovice et Nenovická (qui font aujourd'hui partie de la ville de Brno), Slatina, Slapanice, Türany, Chrlice, ainsi que deux lieux nommés Lateiner Kapelle et Maximilian Hoff, qui sont plus difficiles à identifier. Y sont également figurés les routes, les cours d'eau, les étangs, et les parties boisées. La carte a été réalisée par un grenadier du régiment autrichien Harrach, comme il est indiqué après son nom au bas de la carte: «gemeiner Grenad. von Harrach fecit 1777». Le relief est marqué par des hachures. Traces de pliure, petites fentes sans manque et anciennement doublées dans les marges, légères piqûres dans l'angle inférieur gauche.

BEHAIM (Martin) & MURR (Christophe Théophile de);

Pars globi terrestris A° 1492 a Martino Behaim equite Lusitano Norimbergae confecti. Delineavit Christoph. Theoph. de Murr. 1778.

Paris, 1787. 560 x 385 mm.

Très rare facsimile gravé et publié en 1787 dans le "Recueil de pièces intéressantes concernant les Antiquités, les Beaux-Arts, les Belles-Lettres, et la Philosophie". Il figure une partie du globe terrestre confectionné par le cartographe et navigateur Martin Behaïm à Nuremberg le 20 juin 1492, soit quelques mois avant la découverte du Nouveau Monde. Le globe terrestre de Martin Behaïm, aujourd'hui conservé au Musée de Nuremberg, est le plus ancien globe terrestre connu. Cette feuille couvre une partie de l'Asie avec le Japon et quelques îles de l'Asie du Sud-est, ainsi que les îles du Cap-Vert, Madère et les Canaries. Il n'y est fait aucune mention du Nouveau Monde, et conformément aux hypothèses géographiques de l'époque, les terres asiatiques sont très élargies et beaucoup plus étendues vers l'est qu'elles ne le sont dans la réalité. C'est cette représentation erronée qui encouragera Christophe Colomb à tenter d'atteindre l'Asie par l'Ouest, et qui l'incitera à penser qu'il atteignait les Indes alors qu'il débarquait en Amérique. Certains lieux sont accompagnés de commentaires empruntés à Marco Polo : au pôle Nord, il est dit "Ici l'on prend des faucons blancs", au Japon, appelé Cipangu, "Dans cette île croissent les épiceries ; il y a des sirènes dans la mer". Au sud-ouest des îles du Cap-Vert figure l'île imaginaire de St. Brandan. Traces d'anciennes pliures, petit manque dans la marge gauche, surimpression de certaines parties de la carte.

BELLE-ÎLE-en-MER.

Accurate Carte der Insul Belle Isle an der mittägigen Küste von Bretagne.

[circa 1761]. 365 x 435 mm.

Très belle et très rare carte de Belle-Île-en-Mer, dressée lors de l'invasion britannique au cours de la Guerre de Sept Ans. Après six semaines de siège, la citadelle du Palais est prise le 8 juin 1761. Les Britanniques occuperont Belle-Île pendant deux ans avant de la rétrocéder contre Minorque en 1763 conformément au Traité de Paris. La carte montre le réseau routier principal de l'île et la division en quatre paroisses : Le Palais, Bangor, Locmaria et Sauzon. En carton figurent un plan du siège du bourg du Palais et de sa citadelle, avec les positions des troupes anglaises, ainsi qu'une chronologie en allemand du siège et de l'occupation de l'île. Petite déchirure sans manque à l'extrême gauche de la carte, marge gauche un peu courte. Contours aquarellés à l'époque.

BELLE-ÎLE-en-MER. MANUSCRIT.

Bell'Isle.

[circa 1700]. 480 x 660 mm.

Beau plan manuscrit sur papier montrant le port et la citadelle du Palais, sur l'île de Belle-Île-en-Mer, au sud de Quiberon en Bretagne. Y sont figurés le détail du plan de la ville et de la citadelle, le tracé du projet de fortification de la ville fait par Vauban, le bassin du port, le littoral, les chemins, champs et bâtiments hors de l'enceinte. Propriété de la famille de Gondi, Belle-Île-en-Mer est achetée par Nicolas Fouquet en 1658 qui y restaura les murs et fit bâtir un port. Après son arrestation, l'île devint la propriété du roi qui y envoya Vauban. La forteresse des Gondi est transformée en une véritable citadelle, mais le projet d'enceinte de la ville ne fut pas réalisé. La Citadelle Vauban, comme elle est appelée aujourd'hui, abrite un musée d'art et d'histoire. La date de 1691 figure sur le cartouche d'échelle, c'est très probablement celle du projet de Vauban, qui se rendit trois fois sur l'île, en 1683, 1685 et 1689. L'échelle est en toises. Très belle condition, exemplaire replié.

BELLEFOREST (François de).

[MONTPELLIER] Pourtraict de la ville de Montpellier.

[Paris, Nicolas Chesneau, 1575]. 176 x 310 mm (vue et légendes).

Vue de la ville de Montpellier, issue de la Cosmographie Universelle de François de Belleforest, publiée en 1575. Avec 28 légendes numérotées. Texte sur la même page et au dos. Traduction française de la Cosmographie de Münster, la Cosmographie de Belleforest ne connut qu'une seule édition en 1575. Bel exemplaire. Pastoureau, BELLEFOREST I-2, 56.

BELLEFOREST (François de).

Typus orbis terrarum. Description universelle de tout le Monde.

[Paris, Nicolas Chesneau, 1575]. 335 x 502 mm.

Belle mappemonde de forme ovale, issue de la Cosmographie Universelle de François de Belleforest, publiée en 1575. La carte est dérivée de la mappemonde d'Abraham Ortelius de 1570, à laquelle François de Belleforest a ajouté un titre en français et les instructions au relieur dans le coin supérieur gauche. Les détails géographiques incluent un immense continent austral, portant les noms de Beach et Psitacorum regio, repris des mémoires de voyage de Marco Polo. L'Amérique du Nord présente ce renflement vers l'ouest caractéristique de l'époque. Au centre figure une note en latin disant que l'Amérique fut découverte en 1492 par Christophe Colomb pour le compte du roi Ferdinand II de Castille. Les mers sont décorées d'un navire et de monstres marins. Traduction française de la Cosmographie de Münster, la Cosmographie de Belleforest ne connut qu'une seule édition en 1575. Bel exemplaire. Shirley,135.

BELLEGARRIGUE (Anselme).

Les femmes d'Amérique.

Paris, Blanchard, 1853. In-24 de 96 pp. ; demi-maroquin rouge, dos à nerfs orné, tête dorée, non rogné (reliure de l'époque).

Première édition séparée de cet ouvrage paru dans les numéro de septembre et d'octobre 1851 de la revue La liberté de penser. L'auteur voyagea en Amérique du nord entre 1846 et 1848, où il découvrit les bienfaits de la liberté individuelle. Il participa à la révolution de 1848 mais fut bien vite déçu car il n'acceptait aucune autorité et prônait l'anarchie. Dans cet ouvrage, il rend compte de ses observations de la société américaine en l'abordant par la place que les femmes y occupaient. Bon exemplaire. Sabin, 4509.

BELLEYME (Pierre de).

[MÉDOC] Carte de la Guyenne dite Carte de Belleyme. Feuille n°12 (Blaye, Fort Médoc, Pauillac).

[1785]. En 21 sections montées sur toile de 605 x 950 mm.

Feuille n°12 de la carte de la Guyenne de Pierre de Belleyme, dite carte de Belleyme, couvrant la région du Médoc, délimitée à l'ouest par le Lac d'Hourtin et à l'est par la Gironde. Y figurent les villes de célèbres cépages telles que Saint-Estèphe, Pauillac, ou encore Saint-Julien, ainsi que la ville de Blaye ou le Fort de Médoc. La carte s'étend jusqu'à Saint-Seurin au nord, Listrac et Arcins au sud, et Saint-Androny et Saint-Gènes à l'est (orthographiées Saint-Andronic et Saint-Genez). La carte de la Guyenne fut décidée, au XVIIIe siècle, par l'intendant Charles Boutin qui désirait doter sa province d'une carte plus détaillée et précise que celle que réalisait Cassini pour l'ensemble de la France. En 1761, un arrêt du Conseil du Roi ordonne le levé de la carte, aux frais de la province. La responsabilité administrative de la Carte de la Guyenne est assumée par l’intendant, et l’entreprise cartographique est confiée à Pierre de Belleyme (1747-1819), ancien officier du Génie, qui laissera son nom à la carte. Sur les 54 planches qu’elle devait initialement compter, seules 48 furent achevées. Les levés, effectués de 1761 à 1774, à une échelle double de celle de la Carte de Cassini, permirent de soigner la partie topographique du travail, en différenciant les routes et les chemins, et en distinguant les forêts et les bois, les châtaigniers, les « piñadas », les landes, les marais et les dunes de sable. Bel exemplaire. Deux petites taches d'encre bleue.

BELLEYME (Pierre de).

Carte de la France divisée en 83 départements et subdivisée en districts avec les chefs-lieux de cantons présentée à l'Assemblée Nationale et au Roi.

Paris, Vignon, 1791. En 4 feuilles non jointes, coupées en sections montées sur toile et pliées, formant une carte de 1,15 x 1,58 m ; étiquette en forme de médaillon de l'éditeur parisien Vignon, collée sous le titre, onglets de vélin numérotés.

L'une des toutes premières cartes des départements français, publiée un an après leur création. Superbe carte murale de la France ornée d'un cartouche de titre monumental, décoré des attributs des arts et des sciences. Le titre est placé sur un socle de pierre, sur lequel sont posés deux médaillons contenant trois fleurs de lys, et sur lesquels on peut lire "Assemblée Nationale. La Loi et le Roi" et "Louis XVI Roi des François" ; au-dessus figurent deux autres médaillons "Département de l'Ain. Fédération à Paris 14 juillet 1790" et "Département de l'Yonne. Fédération à Paris 14 juillet 1790". A gauche du titre, le livre de la Constitution est posé sur un "autel de la patrie", avec le bonnet phrygien posé sur la pointe d'une baïonnette. Sous le titre est collée l'étiquette en forme de médaillon de l'éditeur parisien Vignon. Avec table alphabétique des départements et de leurs districts, et tableau des symboles utilisés sur la carte. En carton figure la Corse (280 x 157 mm), avant que celle-ci ne soit, en 1793, divisée en deux départements, le Golo au nord et le Liamone au sud. Peu après le début de la Révolution française, la France fut découpée en départements à la suite du décret du 22 décembre 1789, pris par l'Assemblée constituante afin de remplacer les provinces de France jugées contraires à l'homogénéité de la nation. Leur nombre exact et leurs limites furent fixés le 26 février 1790, et leur existence prit effet le 4 mars 1790. Initialement au nombre de 83, deux autres vinrent s'ajouter entre 1791 et 1792, le Vaucluse regroupant Avignon et le Comtat Venaissin annexés en 1791, puis le département du Mont-Blanc, lorsque la Savoie fut incorporée à la France en 1792. Leur nombre atteignit 133 départements en 1812, lors des conquêtes napoléoniennes. Très bel exemplaire, contours aquarellés à l'époque.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[AFRIQUE du SUD/LE CAP] Plan du fort et de la ville du Cap de Bonne Espérance.

[circa 1760]. 209 x 265 mm.

Plan de la ville du Cap, montrant la ville, la place d'armes et le fort. Une légende donne l'emplacement de la maison des esclaves, de la maison de plaisance du gouverneur et des bâtiments de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales (hôpital, magasins, boucherie, écuries). Bel exemplaire, replié.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[ARABIE] Carte de l'Arabie.

1780. 288 x 245 mm.

Carte figurant la péninsule arabique, issue de l'Abrégé de l'histoire générale des voyages. La péninsule est divisée en trois Arabies : l'Arabie Pétrée (Jordanie), l'Arabie Déserte (Arabie Saoudite) et l'Arabie Heureuse (Yémen). Très légères rousseurs dans les marges, sinon bel exemplaire. Al Ankary, p. 397.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[AUSTRALIE] Carte réduite des terres australes.

1753 [1757]. 207 x 275 mm.

Carte de l'Australie basée sur les découvertes des Hollandais, publiée quinze ans avant le premier voyage de Cook. Elle est issue de la rare édition hollandaise de l'Histoire Générale des Voyages de l'abbé Prévost, avec le titre en hollandais au bas de la carte et quelques commentaires traduits en hollandais. La Nouvelle-Guinée au nord et la Tasmanie au sud sont toutes deux rattachées au continent australien. Dans le coin inférieur droit figure le tracé partiel des côtes de la Nouvelle-Zélande, découvertes par Abel Tasman en 1642. C'est l'une des premières cartes du XVIIIe siècle consacrées au continent australien. Ingénieur hydrographe français à la tête du Dépôt des cartes et plans de la Marine, Bellin fut chargé de dresser les cartes de toutes les côtes des mers connues. Rare édition hollandaise. Bel exemplaire replié. Tooley, MCC 6, Printed maps of Australia, 157.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[BARBADE] Carte de l'isle de la Barbade.

1764. 200 x 147 mm.

Belle carte détaillée de l'île de la Barbade divisée en paroisses. Elle est issue du Petit Atlas maritime, l'un des atlas les plus intéressants et les plus complets du dix-huitième siècle, composé d'après les documents du Dépôt des Cartes de la Marine. Annoncé dans le Journal de Trévoux en janvier 1765, il fut publié grâce à la contribution du duc de Choiseul qui prit en charge une grande partie des dépenses. Ingénieur hydrographe français, Bellin entra en 1721 au Dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine créé en 1720 par le Régent. C’est grâce à lui que le Dépôt de la Marine, constitué à partir des archives de la Marine, devint l’une des plus belles collections d’Europe. Il publia de nombreux ouvrages et atlas tels que la Description géographique de la Guyane en 1763 ou le Neptune François en 1773. Bel exemplaire.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[BARBADE] Carte de l'isle de la Barbade.

[circa 1770]. 199 x 149 mm.

Carte gravée de l'île de la Barbade divisée en paroisses, publiée dans l'Histoire générale des voyages. Ingénieur hydrographe français, Bellin entra en 1721 au Dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine, créé en 1720 par le Régent. C’est grâce à lui que le Dépôt de la Marine, constitué à partir des archives de la Marine, devint l’une des plus belles collections d’Europe. Il publia de nombreux ouvrages et atlas tels que la Description géographique de la Guyane en 1763 ou le Neptune François en 1773. Bel exemplaire.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[BOSTON] Carte de la baye de Baston située dans la Nouvelle Angleterre.

1764. 211 x 161 mm.

Beau plan détaillé de la baie de Boston dans l'état du Massachusetts. Y figurent les villes de Charlestown, Roxbury et Dorchester, aujourd'hui quartiers de Boston, ainsi que les villes de Chelsea, Weymouth et Hingham. Les îles dans la baie sont nommées : Governors Island (qui n'existe plus aujourd'hui), Thompson Island, Long Island, Rainsford Island, Gallops Island, Moon Island, Spectacle Island, Castle Island, etc. Le plan est issu du Petit Atlas maritime, l'un des atlas les plus intéressants et les plus complets du dix-huitième siècle, composé d'après les documents du Dépôt des Cartes de la Marine. Annoncé dans le Journal de Trévoux en janvier 1765, il fut publié grâce à la contribution du duc de Choiseul qui prit en charge une grande partie des dépenses. Ingénieur hydrographe français, Bellin entra en 1721 au Dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine créé en 1720 par le Régent. C’est grâce à lui que le Dépôt de la Marine, constitué à partir des archives de la Marine, devint l’une des plus belles collections d’Europe. Il publia de nombreux ouvrages et atlas tels que la Description géographique de la Guyane en 1763 ou le Neptune François en 1773. Bel exemplaire.

BELLIN (Jacques-Nicolas).

[BOSTON] Plan de la ville de Boston et ses environs.

1764. 212 x 152 mm.

Beau et rare plan de la ville de Boston, avec la ville de Charlestown et l'Isle Ronde, aujourd'hui connue sous le nom de Bumpkin Island. Il est accompagné de 16 légendes désignant les lieux principaux de la ville : Temple des Quakers, place d'armes, magasin à poudre, etc. L'échelle est en toises. Petits défauts d'impression.